Repas à la cuisine centrale : une initiative municipale « privatisée » par Bruno Beschizza!

Le député Daniel Goldberg a  écrit ce jour au Maire de la ville après avoir pris connaissance que ce dernier avait organisé jeudi dernier dans les locaux de la cuisine centrale un repas à l’occasion de la rupture du jeûne lié au mois du ramadan. A ce repas le Maire  Bruno Beschizza avait convié des associations cultuelles et culturelles, des personnalités, des élus (uniquement de droite) dont la présidente du Conseil Régional d’Ile de France, Valérie Pécresse.

En refusant de convier notre député ou encore le Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, le Maire a fait le choix de politiser une initiative municipale, pourtant financée par tous les Aulnaysiens  via les moyens de la ville.

Vous trouverez ci-dessous le courrier que le député a adressé ce jour au Maire:

Oussouf SIBYScan DG

Publicités

Europacity: Bruno Beschizza désavoué par Valérie Pécresse !

Décidément le courant a du mal à passer entre le maire-conseiller régional et Valérie Pécresse, Présidente  LR du Conseil Régional Ile-de-France.

Rappelons qu’elle avait refusé à Bruno Beschizza le poste de Vice – Président qu’il convoitait tant. Il se murmure que cette fin de non recevoir est purement et simplement dû au piètre score du maire aux élections régionales, face à Claude Bartolone.

L’objet de la discorde actuelle est le probable soutien de Valérie Pécresse au projet d ‘Europacity , que le Maire combat farouchement.

Il déplore que les élus du territoire Paris Terre d’envol n’aient pas été consultés par la Région sur le cahier d’acteurs.« FAUX » lui rétorque le Conseil Régional, « les élus concernés ont été consultés ». Comment en serait-il autrement, pour un sujet aussi important !

Rappelons que le Maire appartient à la majorité régionale, qu’il est Vice-président du groupe LR à la Région, Président du territoire Paris Terre d’envol, Président d’Hubstart Paris Région …

Et il n’aurait pas été consulté ? Comment Valérie Pécresse peut-elle négliger, mépriser notre super-maire à ce point, alors qu’elle fût accueillie en grande pompe jeudi dernier lors d’un repas organisé par le Maire  à l’occasion du ramadan dans les locaux de la cuisine centrale ?

La situation est grave et impose une réaction pour sauver le soldat Beschizza. Le Maire cherche désespérément des soutiens en dehors de ses amis politiques.

Oussouf SIBY