Le Parti Socialiste demande un référendum sur l’ISF « Rétablissons l’ISF! Une France plus juste, c’est une France où chacun (e) contribue selon ses moyens. » »

Depuis 2008, les parlementaires peuvent contraindre le gouvernement à organiser la tenue d’un référendum sous 3 conditions : la demande doit être déposée par au moins 1/5e des députés et sénateurs réunis, soit 185 parlementaires sur 925 ; le Conseil constitutionnel doit vérifier qu’elle remplit les conditions requises ; la proposition de loi référendaire doit recueillir le soutien d’au moins 10 % du corps électoral, soit 4,7 millions d’électeurs.

Au 18 janvier, grâce à l’ensemble des députés et sénateurs socialistes, communistes, insoumis, de quelques écologistes et ex-députés La République en marche, l’initiative du PS avait réuni 156 signatures. Il reste à convaincre 29 parlementaires.

Une plateforme mise en ligne mi-décembre permet à chaque Français d’interpeller son sénateur ou son député grâce à un courrier électronique automatisé.

https://www.referendum-isf.fr

Il est écrit : « je souhaite qu’un référendum d’initiative partagée sur le rétablissement de l’ISF soit organisé. Citoyen (ne) de votre circonscription, j’en appelle à votre sens de la démocratie pour signer la proposition de loi référendaire et permettre que tous les Français soient consultés ».

Aulnaysiennes, aulnaysiens, n’hésitez pas à aller sur ce site pour demander à la sénatrice Mme Delmont-Koropoulis et au député M. Ramadier qu’ils s’engagent en faveur de ce référendum pour le rétablissement de l’ISF. Lire la suite

Publicités

B. Beschizza et ses élus votent CONTRE le vœu pour la défense de l’hôpital Jean Verdier !

Au conseil municipal du 18 juillet, un vœu pour la défense de l’hôpital a été présenté par Miguel Hernandez pour les élus PCF auquel se sont associés les Elus PS et Radicaux. Il est en effet primordial à l’heure où le personnel hospitalier, partout en France, dénonce depuis des mois une situation de plus en plus critique, de protester dans nos villes contre le démantèlement de J.Verdier au profit d’Avicenne, de demander des investissements pour le pôle mère-enfant et des moyens supplémentaires pour les urgences.
Or, la lecture du vœu à peine terminée, l’adjointe à la santé Mme Lanchas-Vincente et la sénatrice Mme Delmont-Koropoulis, contre toute attente, ont fait un plaidoyer pour défendre l’ARS Agence Régionale de Santé, justifier ses regroupements et donc les fermetures de services ! Lire la suite

Pour que Aulnay reste Aulnay !

A grand renfort de communication payée par nos impôts, B. Beschizza veut persuader de la justesse de ses choix. Pourtant, les Aulnaysiens n’en recueillent aucun côté positif.

Sur l’éducation, ce sont de multiples volte-faces depuis 2014, surtout par soucis d’économie, et rien pour compenser le passage à la semaine de 4 jours, qui correspond à un mois d’École en moins. Les TAP sont supprimés et les tarifs des activités périscolaires augmentés.

Pour l’aménagement, c’est un développement séparé des quartiers qui est mis en place, avec le refus de toute mixité de l’habitat et la construction massive de résidences de luxe qui ne permettent pas aux classes moyennes ou modestes de se loger.

La démocratie locale est en berne avec l’exclusion de ceux qui ne font pas allégeance : filtrage politique du public lors du dernier Conseil municipal, traitement différencié des élus dans l’accès à l’information et aux initiatives municipales, des poursuites judiciaires payées par les contribuables ou des conseils de quartier de propagande pour des projets déjà décidés (piscine, place Camélinat, terrains PSA,…).

Et même sur la sécurité, les choix discutables et très coûteux  montrent leurs limites, comme nous l’a rappelé malheureusement l’actualité récente. La sécurité, ce n’est pas que des caméras et des verbalisations, c’est aussi une présence humaine accrue sur le terrain, de prévention et de dissuasion.

En plus, le parti LR dérive maintenant vers des valeurs nationalistes et le repli sur soi. Nous ne voulons pas que, après avoir voulu transformer notre ville en Sarkoshow, puis en Fillontown, nous tombions maintenant en Wauquiezcity !

Nous souhaitons un bel été aux petits et grands.

En Seine-Saint-Denis, une rupture d’égalité inacceptable

Depuis des décennies, les difficultés de notre département et le manque de moyens sont bien connus.Les pouvoirs publics, pourtant, ne sont pas restés inactifs. D’indéniables efforts ont été consacrés, à la rénovation de l’habitat, à l’amélioration des transports en commun, même si elle reste trop lente, aux politiques sociales en direction des plus fragiles. Mais les inégalités entre territoires sont réelles: l’ Etat donne moins en Seine-Saint-Denis. Ce ne serait que justice que de planifier réparation et rattrapage en Seine-Saint-Denis et que dans ce département, les communes les plus riches partagent les richesses avec les communes plus pauvres.

C’est dire que le Plan Banlieue de Jean-Louis Borloo en faveur des quartiers en difficulté était attendu:

En voici les points essentiels : Lire la suite

Bonne année 2018 !

A l’aube de cette nouvelle année, dans un monde instable où les conflits et les catastrophes se multiplient, nous n’oublions pas ceux qui souffrent et formulons pour chacun des vœux de paix et de fraternité.

Fermement attachés aux valeurs de justice, d’égalité, de solidarité , nous souhaitons que 2018 vous apporte le meilleur, santé et bonheur, pour vous et vos proches.

L’équipe d’Aulnay mérite mieux

Orientations Budgétaires 2017: Le maire et ses élus poursuivent la casse du service public

Mercredi soir, le débat sur les orientations budgétaires pour 2017 a eu lieu au conseil municipal.

Guy Challier est intervenu au nom du groupe des socialistes et républicains.

Voici les grandes lignes de son intervention.

Quelques mots sur le bilan 2016 :

Le budget 2016 est équilibré mais la situation reste tendue, compte-tenu de dotations budgétaires en baisse et des charges de fonctionnement qui évoluent peu. La marge dégagée n’a pas permis de financer des investissements pourtant très limités, d’où un recours à l’emprunt. Lire la suite

Mercredi 22 Février :Don du sang à Aulnay, ils ont besoin de nous!

Si vous avez entre 18 et 70 ans et que vous êtes en bonne santé vous pouvez vous rendre aujourd’hui entre 15h et 20h à la salle Chanteloup à la collecte de sang organisée par l’EFS.

Le don de sang permet de soigner plus d’un million de malades chaque année dans notre pays. Irremplaçables , le sang des donnateurs sont utilisés dans deux grands cas de figure : les situations d’urgence (hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale…) et les besoins chroniques  (maladies du sang et cancers).

Les produits sanguins  issus des dons de sang, ont une durée de vie limitée. C’est pourquoi, pour répondre aux besoins du quotidien, des malades, le don est nécessaire de manière régulière et continue

Pour plus d’information sur les modalités de don vous pouvez vous rendre sur le site  http://dondesang.efs.sante.fr/ .

Oussouf SIBY

Hommage aux victimes des attentats terroristes de Janvier 2015

Nous n’oublions pas ! Deux ans après les attentats terroristes de Janvier 2015, nous souhaitons nous associer aux hommages rendus aux victimes de l’hebdomadaire Charlie Hebdo, du magasin Hyper Cacher, au policier tué lorsqu’il tentait de stopper les terroristes dans leur fuite et à la policière lâchement abattue à Montrouge.

Rien ne peut justifier ces actes barbares commis par des extrémistes dont le but est d’étouffer la liberté d’expression, la liberté de vivre selon nos principes républicains et démocratiques et qui s’attaquent à des innocents parce qu’ils sont journalistes, juifs ou représentants des forces de l’ordre.

Aux réflexes de peur, de méfiance et de repli sur soi, continuons à opposer l’unité, la fraternité et la solidarité qui doivent permettre de triompher de la haine et de ses pires abominations.

Les élus et les militants socialistes d’Aulnay-sous-Bois.

Nouvelles mesures pour le versement des indemnités : M. BESCHIZZA et Mme MAROUN infligent la double peine aux communaux !

Le jeudi 15 décembre, les agents municipaux, à l’appel du syndicat FO, mécontents des mesures prises par la municipalité concernant leur régime indemnitaire, manifestaient en masse devant l’hôtel de Ville.

La veille, ces mesures avaient été présentées au conseil municipal et soumises au vote.

POUR : les élus de droite de la majorité – CONTRE : les élus de gauche de l’opposition.

Quelles sont les raisons de la colère des salariés ? Lire la suite

Sécurité : la Municipalité fait payer aux Aulnaysiens les suppressions décidées sous le gouvernement Sarkozy

Vous trouverez ci-dessous la tribune du mois de décembre 2016 des élus de l’opposition, signée par notre député Daniel Goldberg concernant la sécurité.

A grand renfort de publicité, B. Beschizza et ses élus veulent faire croire qu’ils ont la solution miracle aux problèmes de sécurité. Tout est bon : lettre payée par les habitants sans possibilité pour l’opposition de s’exprimer, mise en cause systématique de l’Etat alors que notre pays a besoin de cohésion et de respect de nos institutions.

Il est temps de rétablir la vérité : c’est le gouvernement Sarkozy – Fillon – Juppé qui a organisé la destruction de 13 000 postes de policiers et de gendarmes quand notre majorité en aura recréés 9 000. Leur erreur dramatique a eu des conséquences car on ne passe pas facilement de 488 policiers formés en 2012 à 4 600 en 2016 et autant en 2017, dont 300 nouveaux arrivent dans notre département en ce moment. Lire la suite