Billet d’humeur…Ah la bonne blague !

Tout commence par un instituteur absent pendant plusieurs jours sans remplacement. L’école demande donc aux familles qui le peuvent de garder chez eux leurs enfants afin de perturber le moins possible les autres classes.

Puis très logiquement, ces parents demandent à l’IFAC, prestataire qui gère la pause méridienne et la garderie, de décompter ces journées pour les facturations à venir, avec la justification de l’absence de l’enfant pour cause d’absence de professeur. Jusque-là, tout semble aller de soi.

Mais rien ne va de soi, et l’IFAC ne donne pas suite à la requête : «  la demande de garder votre enfant chez vous, lors des absences des enseignants émanant de l’école et non de la restauration scolaire ne présente pas de caractère obligatoire […] et ne respecte en aucun cas les délais pour annuler les deux repas en restauration scolaire qui ont déjà été commandés ». Lire la suite

Publicités

Les factures salées de la restauration municipale

Parents, accrochez-vous bien! Ou attentez encore un peu avant d’ouvrir vos boites aux lettres…

Depuis quelques jours les factures de restauration arrivent dans les foyers et la note semble bien salée. En effet Bruno Beschizza et son adjointe à l’éducation , Claire Fouque, ont décidé cette année une forte augmentation de la tarification. Pour beaucoup de familles cela passe du simple au double. On fait ainsi payer aux  familles ayant des enfants scolarisés dans les  écoles publics certains choix municipaux.

Oussouf SIBY

Chèque réussite: de la parole aux actes

Le président du Conseil Départemental Stéphane Troussel et sa majorité de gauche concrétise l’une des promesses phare du projet départemental présenté aux habitants en mars dernier. Les familles du département dont l’enfant est entré en 6éme dans un collège public à la rentrée de septembre 2015 peuvent remplir dès à présent le formulaire sur https://chequereussite.seine-saint-denis.fr/ et ce jusqu’au 24 novembre  pour bénéficier du chèque réussite d’un montant de 200 euros.

Il est à rappeler que si cette aide arrive seulement aujourd’hui, c’est qu’en juin des élus de droite du Département ont bloqué les modalités de cette aide en déposant un recours au tribunal administratif. Ce recours a été pleinement soutenu par Bruno Beschizza, Séverine Maroun, conseillers départementaux responsables donc eux aussi du blocage de cette aide à la rentrée. Lire la suite

Les enfants Aulnaysiens méritent mieux

Le constat est largement partagé : pour ce qui concerne l’Education Nationale, la rentrée s’est bien déroulée en Seine-Saint-Denis. En particulier, la création de 240 postes a permis qu’il y ait un enseignant devant chaque classe. C’est bien le moins ! Mais les suppressions de postes, massives avant 2012, ne le permettaient plus. Lire la suite