La vérité sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à Aulnay-sousBois

Dans le magazine municipal de Septembre , il est écrit en page 15, à propos des rythmes scolaires :

« la précédente municipalité avait fait le choix du samedi pour la demi-journée de cours… suite à une large concertation associant l’ensemble des parents d’élèves, les enseignants et les services municipaux , il a été décidé de passer au mercredi. C’était une demande forte de la plupart des familles… »

Il nous a fallu relire plusieurs fois ces quelques lignes pour savoir si nous ne rêvions pas !comment interpréter ces propos totalement faux, à l’opposé de la réalité ?

Nous avons immédiatement adressé la lettre suivante à Monsieur BESCHIZZA.

Lire la suite

Publicités

Rythmes scolaires : évaluons la réforme avant de faire marche arrière

Suite aux déclarations du Ministre de l’éducation nationale Jean-Michel BLANQUER qui offre la possibilité aux communes de sortir de la réforme des rythmes scolaires dès septembre 2017, le Maire a adressé une lettre aux parents d’élèves précisant qu’il maintient l’organisation prévue en cours d’année: une semaine de 4 jours et demi avec classe le mercredi matin au lieu du samedi.
Son intention de ne rien changer à quelques semaines des vacances est louable mais nous dénonçons son argument mensonger lorsqu’il écrit :
«j’ai encore en mémoire le traumatisme partagé d’une rentrée 2014-2015 organisée à la va-vite et que j’avais suffisamment critiquée pour ne pas la reproduire»!
Une tentative de plus pour rejeter la responsabilité des difficultés de la rentrée 2014 sur l’ancienne municipalité ! La vérité : l’ancienne équipe, après 18 mois de travail et une vaste enquête concernant 7 000 enfants, avait défini dès décembre 2013 la nouvelle organisation de la semaine incluant les TAP et choisi le mercredi de classe. Dossier abandonné par les nouveaux élus puis, à la stupéfaction générale, alors que les familles s’étaient organisées, M.BESCHIZZA imposait fin juin et pour 3 ans le samedi matin travaillé, provoquant panique, mécontentement général et mobilisations répétées. Lire la suite

De vrais TAP à l’école, c’est possible !

Depuis 2014, la réforme des rythmes scolaires prévoit la mise en place d’ activités complémentaires aux apprentissages fondamentaux afin d’éveiller la curiosité des enfants, de les initier à de nouvelles pratiques sportives, artistiques, culturelles, scientifiques … Ce sont les TAP (temps d’activité périscolaire) ou à Aulnay, les NAP (nouvelles activités périscolaires).

Lire la suite

Rythmes scolaires : analyse des scénarios proposés par la Mairie

Voici une analyse succincte du document remis aux enseignants et aux parents d’élèves qui permet de dégager les principales options de la mairie et qui reprend les avis de certains enseignants.

Tout d’abord, un rappel des propositions de l’ancienne municipalité.

Suite au travail mené pendant un an et demi avec l’inspection, les équipes éducatives, les structures de la ville, les parents d’élèves, les associations, un scénario avait été validé le 22 janvier 2014.

Lire la suite

Nouveaux rythmes scolaires à Aulnay : la municipalité continue de mépriser les parents!

Nous sommes scandalisés par les conditions dans lesquelles les décisions concernant les rythmes scolaires sont prises par B.BESCHIZZA et ses élus.

L’organisation de la semaine scolaire pour les enfants aulnaysiens est un sujet d’une grande importance. Une large concertation réunissant tous les acteurs : les inspecteurs, les enseignants, les parents, les représentants de la municipalité, l’IFAC, les services municipaux, les associations, aurait dû être menée depuis des mois puisque les 3 ans de dérogation prennent fin en juin.

Au lieu de cela, l’équipe municipale actuelle n’a organisé jeudi 23 février, qu’une commission périscolaire dont PERSONNE ne connaissait l’ordre du jour, où directeurs et représentants de parents d’élèves n’avaient aucun document papier sous les yeux mais devaient valider l’un des scénarios complexes projetés sur écran !!!!

Quelle mascarade ! Décidément, il est bien difficile pour cette équipe municipale d’organiser des débats démocratiques !

Enseignants et parents ont commenté les propositions mais ont refusé de valider l’un des scénarios.

Lire la suite

Ecole le mercredi: Rétablissons la vérité!

Le Maire, dans sa lettre du 3 février, a informé les familles du choix du mercredi matin pour septembre 2017mais donne de faux arguments pour justifier son ancien choix et son revirement.

Nous vous invitons à prendre connaissance du courrier  adressé en Mars 2015  à la Ministre de l’Education Nationale, Najat VALLAUD-BELKACEM dans lequel il motive le choix du samedi différents de ceux annoncés depuis.

tof-latifalatif-2 Lire la suite

Rythmes scolaires : 3 ans de perdu, le maire revient enfin sur sa décision !

Mise en scène, en catimini hier soir, autour d’une galette pour annoncer sa volte-face !

Grand secret autour de cette décision ! Comme à l’accoutumé, le maire n’a pas daigné organiser la réflexion avec les familles, les équipes éducatives et les élus, ni même informer le conseil municipal de la veille , de sa décision.

En réalité, M.BESCHIZZA était au pied du mur: sa décision prise en catastrophe en juin 2014, sur laquelle il ne pouvait pas revenir avant 3 ans, devait être impérativement revue avant la fin de l’année scolaire. Il était temps pour que les services s’organisent et que les parents prennent leurs dispositions.

Devant une trentaine de parents délégués, le maire a expliqué les raisons de son choix en 2014.

Ses arguments sont repris dans une lettre qui sera distribuée à tous les élèves ce vendredi.

Une lettre cousue de fil blanc, où M.BESCHIZZA travestit la réalité pour justifier son erreur politique de 2014. Lire la suite

École le mercredi ou le samedi : il faut un référendum local

En 2013, le gouvernement permet à tous les enfants de bénéficier d’une demi-journée supplémentaire avec leur enseignant-e. C’est 36 matinées de plus par an pour avoir le temps de mieux apprendre.

A peine élu maire, après un bras de fer inutile avec l’Éducation nationale, B. Beschizza imposait le choix du samedi contre l’avis de 82% des parents qui préféraient le mercredi. De nombreux parents ont dénoncé ce choix, source de problèmes d’organisation de la vie des familles. Et beaucoup d’enseignants se disent gênés dans leur travail. Ce choix valable 3 ans prend fin en juin. Lire la suite