En Seine-Saint-Denis, une rupture d’égalité inacceptable

Depuis des décennies, les difficultés de notre département et le manque de moyens sont bien connus.Les pouvoirs publics, pourtant, ne sont pas restés inactifs. D’indéniables efforts ont été consacrés, à la rénovation de l’habitat, à l’amélioration des transports en commun, même si elle reste trop lente, aux politiques sociales en direction des plus fragiles. Mais les inégalités entre territoires sont réelles: l’ Etat donne moins en Seine-Saint-Denis. Ce ne serait que justice que de planifier réparation et rattrapage en Seine-Saint-Denis et que dans ce département, les communes les plus riches partagent les richesses avec les communes plus pauvres.

C’est dire que le Plan Banlieue de Jean-Louis Borloo en faveur des quartiers en difficulté était attendu:

En voici les points essentiels : Lire la suite

Publicités

Legs Pecoroni: 1ère alerte avec la démolition des pavillons !

Les panneaux autorisant la démolition des pavillons jouxtant le collège Le Parc viennent d’être posés !
Permis de démolir le pavillon de la maman de Mme MAROUN, 1ère adjointe.
Permis de démolir les pavillons situés sur le legs de Monsieur PECORONI, ancienne Charcuterie à l’angle et les pavillons attenants rue Langevin.

Oui, ces biens sont devenus propriétés de la ville : le legs accepté en 2012 et le pavillon 13 Place Camélinat acheté en septembre 2014 pour agrandir la réserve foncière, ce qui est précisé dans la délibération « cet achat faciliterait la réflexion en cours sur la recomposition du collège Le Parc ».

Alors attention ! Les démolitions sont programmées mais restons vigilants ! Les terrains ne doivent en aucun cas faire l’objet d’une vente au promoteur M.VERRECHIA !
Ils ont été légués pour être proposés au Département pour une future extension du Collège Le Parc !

ENSEMBLE , FAISONS RESPECTER LA VOLONTE DE M. PECORONI,
ENSEMBLE, SAUVONS CE PROJET INITIAL POUR OFFRIR LE MEILLEUR A NOS JEUNES!

Les élus socialistes

Budget 2017 : purge des services publics et un minimum d’investissements

Hier soir s’est tenu le Conseil Municipal, avec comme point d’orgue le vote du budget. Vous trouverez ci-dessous un résumé de l’intervention d’Evelyne DEMONCEAUX au nom des élus socialistes.

Le bilan de l’exercice financier 2016 se solde par un excédent de 6,8 M. Il n’ y a pas de miracle, pour réaliser ces économies, l’équipe municipale a mené la même politique qu’en 2015 : une réduction drastique des dépenses des services, la hausse des tarifs, une baisse des subventions aux associations tout en faisant un minimum d’investissements essentiellement financés par 16 M d’emprunts (37,5M en 3 ans). Lire la suite

De vrais TAP à l’école, c’est possible !

Depuis 2014, la réforme des rythmes scolaires prévoit la mise en place d’ activités complémentaires aux apprentissages fondamentaux afin d’éveiller la curiosité des enfants, de les initier à de nouvelles pratiques sportives, artistiques, culturelles, scientifiques … Ce sont les TAP (temps d’activité périscolaire) ou à Aulnay, les NAP (nouvelles activités périscolaires).

Lire la suite

Ecole le mercredi: Rétablissons la vérité!

Le Maire, dans sa lettre du 3 février, a informé les familles du choix du mercredi matin pour septembre 2017mais donne de faux arguments pour justifier son ancien choix et son revirement.

Nous vous invitons à prendre connaissance du courrier  adressé en Mars 2015  à la Ministre de l’Education Nationale, Najat VALLAUD-BELKACEM dans lequel il motive le choix du samedi différents de ceux annoncés depuis.

tof-latifalatif-2 Lire la suite

Le député rend compte de son action mardi 17 mai!

Comme Daniel Goldberg l’a fait l’année dernière, il souhaite de nouveau  rendre compte auprès des Aulnaysiens de son action en tant que député et échanger avec les habitants sur les initiatives qu’il a prises ces douze derniers mois et des initiatives à prendre d’ici la fin de cette mandature. Vous trouverez-ci dessous l’invitation pour deux moment d’échanges qui se tiendront le mardi 17 mai à 19H30 à la salle dumont (face à la gare) et le vendredi 20 mai à 19h30 à la salle gainville(Face au Conservatoire de musique):

« Madame, Monsieur,

Depuis 2012, comme je m’y étais engagé engagé, je vous rends compte régulièrement de mon action. Au niveau national comme dans nos villes, je veux promouvoir une démocratie plus vivante, plus à l’écoute des citoyens. C’est le sens des échanges directs que je souhaite avoir avec vous. Après les attaques terroristes que nous avons subies, nous devons opposer un sursaut citoyen à ceux qui ne supportent pas de voir la France comme un pays de liberté, d’égalité et de fraternité. Lire la suite

Beschizza, l’homme aux dix-mille temps partiels…

Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-bois, Conseiller Régional, Vice-président du groupe LR au Conseil Régional, Président du territoire Paris Terre d’envol, Président du SEAPFA, Secrétaire national LR …. décroche une nouvelle fonction en venant d’être élu Président d’Hubstart Paris Région en charge de la promotion du Grand Roissy et du Bourget.

(Hubstart Paris Région: une pépinière d’entreprises au cœur du Grand Roissy – Le Bourget pour l’aide au développement d’entreprises).

N’y avait-il aucune autre personne en mesure de tenir ce rôle qui nécessitera forcément du temps et de l’investissement ?

Mais visiblement, le maire continue à courir derrière les mandats et les fonctions !

Comment peut-on croire qu’avec toutes ces casquettes , il puisse avoir le temps  d’exercer pleinement la fonction de Maire d’une ville de 83000 habitants ? Lire la suite

Séverine MAROUN, Bruno BESCHIZZA même combat pour le cumul des fonctions …..et des indemnités !

Au moment où Mme MAROUN, 1ère adjointe de notre ville tente de stigmatiser les allocataires du RSA, les Aulnaysiens sont en droit de s’intéresser à ses nouvelles fonctions et ses cumuls d’indemnités légales qui y sont attachés.

Reprenant,  pour les cumuls de fonction et d’indemnité, l’exemple du maire BRUNO BESCHIZZA, et non contente d’occuper le poste de 1ère adjointe d’une ville de 83000 habitants, Mme MAROUN cumule actuellement les postes suivants :

  • 1ère adjointe de la ville
  • Conseillère Départementale, membre de la commission plénière Education, Jeunesse et Citoyenneté
  • Vice-Présidente du Conseil de la Métropole du Grand Paris
  • Conseillère territoriale du T7, Paris Terres d’Envol (sans indemnité)
  • Présidente de l’OPH d’Aulnay (sans indemnité)

Lire la suite

Bruno Beschizza champion du cumul des mandats !

Après s’être vu refuser un poste de Vice-Président au Conseil Régional par Valérie Pécresse à  cause de son piètre résultat sur Aulnay, Bruno Beschizza a obtenu un « lot » de consolation lundi soir en devenant Président du territoire Paris Terre d’Envol qui regroupe huit villes (Le Blanc Mesnil, Dugny, Drancy, Sevran, Tremblay en France et Villepinte, Aulnay-sous-Bois et Le Bourget)

Avec ce nouveau mandat Bruno Beschizza, montre une fois de plus le mépris qu’il a pour les Aulnaysiens. Ces derniers méritent mieux que cela. Notre ville, ses 83 000 habitants et ses difficultés quotidiennes demandent des élus impliqués à temps plein, sans cumuler d’autres mandats.

Le Maire ne respecte en rien les aulnaysiens. Un Maire qui cumule allégrement les fonctions : mairie, département, région, SEAPFA , Secrétaire National LR et maintenant Président du territoire terre d’Envol. Peut-être dans quelques mois il sera candidat à la primaire de la droite. Il aurait été honnête de dire aux aulnaysiens au moment des élections que ce n’est pas être maire d’Aulnay qui l’intéressait !

Oussouf SIBY

Bruno Beschizza: « Promis j’arrête le cumul de mandats »

L’édition du jour du Parisien annonce la réélection de Bruno BESCHIZZA, Maire (Les Républicains) de notre commune, comme conseiller régional alors qu’il était démissionnaire de ce mandat le 19 novembre 2015. Cherchez l’erreur. Ce n’est pas tout.

Bruno Beschizza cumul trois mandats locaux. Celui de Maire, de conseiller départemental et de conseiller régional. Le voilà donc confronté une seconde fois à la règle de non-cumul et obligé de démissionner de l’un de ses mandats conformément à la loi. C’est pourquoi, il a annoncé qu’il démissionnera sous peu de son mandat de conseiller départemental pour lequel il a été élu en mars dernier. Lire la suite