Que va devenir le Parc Ballanger, le poumon vert d’Aulnay depuis 1980 ?

Le projet de nouveau quartier, le Val Francilia aura un impact sur le Parc paysager. Ce projet, présenté d’une manière attrayante, comme un agrandissement du Parc Ballanger masque une réalité bien différente, comme le montre clairement l’article de l’association « Aulnay environnement ».

En fait, B. Beschizza et ses élus veulent créer un nouveau quartier sur les friches du site PSA, de 2 à 3 000 logements construits sur le côté gauche et au nord ouest du parc. Un nouveau quartier sous le cône de bruit des pistes de l’aéroport du Bourget.

Lors de la révision du Plan Local d’Urbanisme, nous avions attiré l’attention sur le problème de bruit et sur les changements de zonage car une partie du Parc passait en UH soit la possibilité de construire jusqu’à 28 m de haut avec même une zone face à O Parinor classée en Uha qui permettrait des tours de 46 m. Lire la suite

Publicités

Après 5 ans d’immobilisme, l’aménagement du site du CMMP va-t-il enfin voir le jour ?

Ces derniers jours, plusieurs articles rappellent le scandale sanitaire du Comptoir des Minéraux et Matières Premières, le CMMP, cette « usine poison » en plein cœur d’Aulnay-sous-Bois. L’accent est mis sur le combat intense mené par les associations dès 1997 mais il faudra attendre l’arrivée en 2008 de la municipalité menée par G. Ségura pour que cette usine disparaisse et que les victimes soient recherchées. M. Beschizza, dans son discours scandaleux lors des vœux à la population, a osé dire qu’avant, Aulnay-sous-Bois était une pépite mais qu’en 6 ans de municipalité de gauche, tout avait été dégradé ! De qui se moque-t-on ? Des pépites, le CMMP et les quartiers nord dans un état pitoyable ?

Nous affirmons, bien au contraire, que nous sommes fiers de la rénovation lourde de ces quartiers par une relance du PRU (44 millions) et la disparition du CMMP (17 millions). Lire la suite

Le Parc Jules Princet, un élément du projet « La Coulée verte ».

Le projet présenté le 22 janvier en réunion de quartier reprend celui de la Coulée verte de l’ancienne municipalité, prévue dès 2012 dans le cadre de la concession Mitry-Princet. La Coulée verte devait relier par un cheminement pour piétons et piste cyclable, Prévert, le Parc Gainville, l’ancienne propriété rue Jules Princet, les immeubles en face, le Collège G. Philippe, la Roseraie. Chaque projet d’envergure nécessitant au moins 3 ans pour voir le jour, nous n’avons pas eu la possibilité de le mener à bien mais sommes satisfaits de voir qu’il a été repris par la municipalité actuelle.

La réunion portait surtout sur la présentation du futur Parc Princet de 6 000 m2. Lire la suite

Parking souterrain place Camélinat : un permis de construire qui nous interpelle.

Nous, élus PS, sommes allés récupérer le permis de construire en mairie : une liasse de documents et les plans. Mais nous venons de constater qu’ un document révélé et analysé par Monaulnay.com ne nous a pas été transmis. Il s’agit de la « demande d’examen au cas par cas préalable à la réalisation éventuelle d’une évaluation environnementale » remplie par la municipalité à l’attention du Ministère chargé de l’environnement pour ce projet de parking souterrain .

L’analyse de ce document nous apprend que la mairie n’a pas coché la bonne case à 3 reprises. Lire la suite

Legs Pecoroni, Place Camélinat : Beschizza relance de fausses informations pour discréditer l’ancienne municipalité !

Dans le journal Oxygène de Janvier, l’équipe municipale parle de son projet d’aménagement de la place Abrioux ex Camélinat avec l’ouverture d’une nouvelle école à proximité, en se gardant bien de parler du projet d’un immeuble sur le terrain légué par M. Pecoroni jouxtant le collège Le Parc.

Bien pire, M. Beschizza n’a pas hésité, comme il l’a déjà fait en réunion publique en 2016, à affirmer publiquement au conseil municipal de décembre 2018, que l’ancienne municipalité avait un projet immobilier sur ce terrain.

C’est FAUX, M. Beschizza utilise tout bonnement des documents non officiels, ressortis d’un tiroir par un ou des membres de son administration, des documents qu’il a pourtant remis fin 2016, à 2 associations aulnaysiennes et que nous avons en notre possession. Lire la suite

Projet immobilier à la future gare du Grand Paris, Eiffage et Verrecchia remportent la consultation.

Depuis 2014, avec l’arrivée de Bruno Beschizza et de son équipe « Aulnay Respectueuse », il faut chercher dans la presse pour avoir des informations sur les projets concernant le devenir de la Ville.

Il s’agit pourtant de projets importants qui nécessiteraient une consultation réelle et régulière des aulnaysiens. Or, le débat démocratique n’existe pas à Aulnay. Tout se passe de façon confidentielle, dans la plus grande opacité, pour des invités triés sur le volet, ce qui démontre bien qu’en fait, tout est déjà décidé ! Lire la suite

Constructions sur l’axe Mitry – Princet : un tissu d’erreurs volontaires sur le site de la Ville !

La carte ci-dessus montre le projet Mitry – Princet de 2012.

Le site de la ville met un coup de projecteur sur le projet Mitry Princet, en déclarant « Coup de frein sur le bétonnage ! ». On croit rêver, quand on assiste depuis 2014 à une accélération incroyable du bétonnage dans Aulnay sud et centre et qu’il est prévu un nombre délirant de logements à proximité de la future gare du Grand Paris. Lire la suite

Avis défavorable au CDG Express , B. Beschizza et sa majorité se rallient à l’avis des élus de l’opposition.

Hier soir en conseil municipal, les élus devaient se prononcer sur le projet du CDG Express. Or, au Conseil territorial lundi soir, B. Beschizza Président du CT avait retiré son texte où il demandait « un avis favorable au projet » face à la forte opposition des élus prêts à voter CONTRE. D’où une situation rocambolesque au conseil municipal, car B. Beschizza ayant changé d’avis depuis lundi, allait en tant que Maire, demander à sa majorité de voter CONTRE son propre texte proposant encore un « avis favorable ».

Les présidents des différentes sensibilités politiques se sont exprimés, pour notre groupe PS et Radicaux, Guy Challier, président de groupe.

Nous irons déposer demain la contribution du groupe des élus PS et Radicaux à l’enquêteur public à Aulnay, lors de sa dernière permanence.

Bruno Beschizza ira-t-il lui aussi , déposer sa contribution en son nom et pour sa majorité , en donnant à présent un « avis défavorable au projet du CDG Express » ? Lire la suite

Avis sur le CDG Express : la volte-face de B. Beschizza, Président du Conseil Territorial Paris Terre d’Envol.

Hier soir lundi 12 novembre, au Conseil territorial de l’intercommunalité Paris Terre d’envol, le Président Bruno Beschizza s’apprêtait à faire voter une délibération dans laquelle il proposait aux élus d’émettre «  un avis favorable à la demande d’autorisation environnementales concernant le projet de liaison ferroviaire directe entre Paris et l’aéroport Charles de Gaulle ».

Face à la montée des protestations des élus présents au conseil territorial opposés au projet, en accord avec de nombreux usagers et les associations de défense de l’environnement, Bruno Beschizza a fait volte face et a pris la décision de retirer sa délibération qui allait être retoquée par les élus. Lire la suite

Place J.C Abrioux ex Camélinat : un parking souterrain contesté à 6,3 millions d’euros.

Au conseil municipal du 18 juillet, nous avons pris connaissance, par décision du Maire, du lancement de la conception – réalisation du futur parking souterrain sous la place.
Bouygues Bâtiment Ile de France a remporté le marché et devrait construire un parking de 102 places sur 2 niveaux pour 6,3 M d’euros dans un délai de 19,5 mois (7 de conception, 12,5 de réalisation). Un prix exorbitant qui met la place de parking à peu près à 62 000 € ! Lire la suite