Elections européennes : honte à celui qui taxe les élus socialistes de « pleureuses » !

On le rappelle, lors des élections européennes à Aulnay, dans 2 bureaux, les bulletins du candidat Raphaël Glucksmann ne figuraient pas sur les tables présentant l’ensemble des listes, ils étaient restés dans les cartons. Dans d ‘autres bureaux, l’ordre des bulletins n’était pas respecté.

Nouvelle révélation sur ces disfonctionnements : nous avons appris qu’une femme ne voyant pas de bulletin de Raphaël Glucksmann dans l’un des 2 bureaux, en a demandé la raison : on lui a répondu que le candidat n’avait pas fourni de bulletins ! C’est un peu fort !

Suite à l’insistance des électeurs et au passage du mandataire de la liste du candidat, les Présidents ont reconnu les erreurs et rétabli la situation.

Mais le 29 mai, un auteur anonyme, docile et très proche de la majorité a transmis sur le blog d’Aulnaylibre, un article dont les propos stupides sont sensés faire rire « le sport favori des socialistes d’Aulnay est le championnat du monde des pleureuses… l’attitude pleureuse des socialistes est totalement inadmissible … dès qu’un lapin du parc Robert Ballanger fait un pet de travers, c’est le drame ! Et un stock complet de boîtes de mouchoirs en papier y passe !.. » Lire la suite

Publicités

Elections européennes à Aulnay-sous-Bois : des incidents douteux dans plusieurs bureaux de vote.

Quelle stupéfaction pour des électeurs qui voulaient voter pour la liste de Raphaël Glucksmann « Envie d’Europe écologique et sociale » de ne pas trouver les bulletins de vote du candidat parmi tous les bulletins présentés aux électeurs !

Incroyable mais vrai, pas de bulletins PS dans les bureaux de vote 20 et 28 .

Suite aux protestations des électeurs et à leur demande d’explications, les membres des 2 bureaux ont constaté que les bulletins étaient restés dans les cartons !

La situation a été rétablie en milieu de matinée au bureau 28 et seulement à 15 h 30 pour le bureau 20 .

Comment croire que ni les Elus, Présidents des bureaux de vote, ni les assesseurs, ni les 2 agents administratifs soit 5 personnes qui contrôlent le bon déroulé des opérations, ne se soient pas rendues compte de l’absence de ces bulletins ? Lire la suite

Réunion publique Val Francilia : F. Cannarozzo annonce la création de la ZAC .

Imagine-t-on abattre les arbres d’1/3 du parc Montsouris, araser 20% des Buttes Chaumont ? Eh bien à Aulnay, B. Beschizza lance le projet Val Francilia ! De nouvelles constructions sur 5 ha du parc Ballanger sans vraie concertation puisque F. Cannarozzo adjoint au maire en charge des grands projets a affirmé que cette «bétonnisation» était non négociable dans l’équation financière prévue.

Il a également annoncé jeudi dernier la création de la ZAC, Zone d’Aménagement Concerté.

C’est donc bien le début de la procédure d’aménagement qui va être lancé (périmètre concerné, programme, composantes architecturales, paysages, voies de circulation…) alors que rien n’est clair et que le projet soulève de vives protestations.

Certains aulnaysiens ont dénoncé un manque flagrant d’informations, aucun courrier aux habitants des quartiers nord. Seulement 71 personnes pour les 3 ateliers de concertation. Lire la suite

Elections européennes du 26 mai 2019

Nous tenons à remercier les 886 électeurs qui ont voté pour la liste soutenue par Raphaël GLUCKSMANN (Parti Socialiste, PRG, Place Publique, Nouvelle Donne).

Par ce vote, vous avez montré votre attachement à une envie d’Europe Ecologique et Sociale.

Il y a urgence à lancer l’Europe sur la voie d’une profonde transition écologique et à œuvrer pour une réelle justice économique et sociale.

Il y a urgence à sortir de ce match mortifère entre les libéraux et les nationalistes et à faire émerger une Europe plus démocratique, plus humaniste et plus solidaire.

A Aulnay, les résultats montrent qu’avec près de 40 % des voix, la gauche arrive largement en tête.

Le rassemblement des forces de gauche autour des mêmes valeurs et des mêmes objectifs, pour une gauche citoyenne, sociale et écologique est aujourd’hui le seul chemin possible qui soit en mesure d’offrir en 2020, une alternance à la droite et à l’extrême droite.

Nous devons nous y atteler et faire de nos différences, une richesse et une force.

Les élus socialistes et PRG. Lire la suite

Inauguration de la passerelle des Chemins perdus, sur le canal de l’Ourcq.

Le département de Seine-Saint-Denis répond toujours présent pour améliorer le quotidien de ses habitants.

Merci à Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental 93 pour son investissement, notamment dans notre Ville ces dernières années : la construction du collège Simone Veil, le nouveau Collège Christine de Pisan, la rénovation du Collège du Parc.

Et aujourd’hui, l’action continue pour améliorer la sécurité de tous et favoriser les modes de circulation douce : la passerelle pour les piétons et les cyclistes rénovée, financée entièrement par le Département pour un montant de 500 000 euros.

Campagne Nationale de prévention du sida : le Tribunal relaxe les élus d’opposition et les blogueurs poursuivis en justice par le maire !

Ce vendredi 24 mai, le Tribunal de Paris vient de relaxer les 8 élus PS, PRG et PC et les 3 blogueurs poursuivis par B. Beschizza pour diffamation depuis 2016.

Dans un communiqué commun relayé par les blogs, les élus avaient condamné l’arrêté du maire qui interdisait la campagne nationale de lutte contre le sida car il considérait les affiches « contraires aux bonnes mœurs et à la moralité » , « des images portant atteintes à la dignité … ».

Un arrêté jugé comme étant « homophobe » par les élus d’Aulnay, un qualificatif maintes fois prononcé par la ministre de l’époque, par de nombreuses personnalités, par des journalistes  …

Le Tribunal relaxe les élus et les blogueurs car il juge que le communiqué ne contient aucun propos diffamatoire vis-à-vis du maire, qu’il exprime clairement un sentiment, une opinion, dans le cadre d’un débat démocratique normal, à propos d’une affaire qui avait soulevé une forte indignation en France. Lire la suite

Procès contre les élus et les blogueurs suite à la plainte de B. Beschizza : le jugement approche.

Fin 2016, B. Beschizza interdisait par arrêté municipal la diffusion des affiches de la campagne nationale de prévention contre le sida validée par le Ministère de la Santé estimant notamment que ces affiches montrant des couples d’hommes étaient « contraires aux bonnes mœurs et à la moralité ».

Un acte qui avait provoqué, comme l’a signalé le Juge lors de la 1ère audience, un « tohu-bohu » dans la France entière. De nombreuses personnalités dont la Ministre de la Santé, des associations et des journalistes avaient unanimement condamné l’arrêté du Maire d’Aulnay.

Nous, élus d’opposition PS, PRG et PC, avions réagi par un communiqué condamnant cet arrêté qui privait les homosexuels d’informations essentielles pour leur santé, un arrêté jugé comme stigmatisant vis-à-vis de ces personnes. Cette appréciation partagée à l’époque par des centaines de personnes a été retenue par B. Beschizza pour attaquer exclusivement en justice pour diffamation, les 8 élus et les 3 blogueurs qui avaient diffusé le communiqué.

Le jugement sera rendu le 24 mai à 13h 30 au Tribunal de Paris.

Nous sommes sereins et restons convaincus de la justesse de notre bataille, pour la défense des actions utiles de santé publique, d’égalité des droits et de refus de toute stigmatisation d’une quelconque partie de la population.

Les élus socialistes.

Au bout de 5 ans de mandat: pose de la 1ère pierre de la future piscine.

Ce mardi 14 mai, le maire a posé la 1ère pierre du futur centre nautique. Au cours de cet événement relaté par Le Parisien, B. Beschizza a exposé les raisons de son choix en forçant le trait comme d’habitude, avec des montants inexacts et des déclarations à l’emporte pièce.

Il annonce un coût de construction de 34 M. Non, c’est à présent 37,4 M. Et il se garde bien de dire qu’il a signé un contrat Public / privé pour pouvoir financer un complexe exorbitant impossible à payer avec le budget municipal, qui contraindra la Ville à verser une contribution globale de 78,4 millions d’euros pour 25 ans.

Exactement 78 394 992 € détaillés au conseil municipal du 18 juillet dernier :19,3 M de participation à la construction, 59 M pour l’investissement /exploitation (dont 23,5 M de « crédit » pour ce contrat public/privé, 30,5 M en fonctionnement et 5 M pour l’accueil des scolaires et des clubs.)

B. Beschizza se plaît à annoncer « un coût de fonctionnement de 1,5 M€ par an, c’est moins cher que l’ancienne piscine, qui coûtait 2 M€ par an ». Certes, mais il oublie tout simplement d’ajouter 1 million annuel de plus pour l’investissement.

Au final, on divise 78,4 millions par 25 ans : la Ville déboursera 3,1 M/an. B. Beschizza divise donc par 2 la contribution annuelle de la ville. Lire la suite

Tribune Oxygène : Grand prix de l’IRRESPECT pour les « Les Républicains et personnalités locales » !

Dans le dernier Oxygène, la tribune du groupe politique du maire « Les Républicains et personnalités locales » commence et finit par ces mots : « Bien faire et laisser braire » Signature: Paulo Marques, adjoint au Maire.

On n’ose imaginer que cet élu de la République puisse s’exprimer ainsi et soit vraiment l’auteur de cette prose ! S’est-il « dévoué » pour se déclarer l’auteur ? En tout cas il n’a pas peur de l’image pitoyable qu’il donne de lui et de son groupe politique.

1 700 caractères pour une tribune sans aucune analyse, un déferlement d’attaques virulentes et sans fondement à propos de l’ancienne municipalité responsable de tout : chômage, pauvreté, délinquance … ! C’est tellement outrancier que ça vire au ridicule. Tout allait bien avant 2008 et tout est réglé miraculeusement depuis 2014 ! Lire la suite

L’école dès 2 ans dans tous les quartiers: l’effet d’annonce du Maire.

Ce mois-ci, B. Beschizza fait publier dans Oxygène sa lettre au ministre de l’éducation nationale pour lui demander que l’ouverture de classes maternelles de TPS (Toute Petite Section) pour les enfants de 2 ans soit possible dans tous les quartiers de la ville et non pas uniquement dans les quartiers prioritaires.
Quelle belle initiative du Maire d’Aulnay qui veut favoriser l’égalité de chance pour tous les enfants quel que soit leur adresse et satisfaire toutes les familles qui souhaitent bénéficier de ce dispositif ! On sait malheureusement que c’est une demande totalement « hors sol » qui n’aboutira à rien, encore une fois un formidable « coup de com’» en direction des familles. Le gouvernement Macron vient d’instaurer la scolarisation obligatoire dès 3 ans, le dédoublement des classes de CP et CE1, ce qui l’amène par ailleurs à fermer des classes en France, il n’a absolument pas l’intention de multiplier les classes de 2 ans hors des quartiers prioritaires !
Jean-Michel Blanquer déclarait fin 2018 « la scolarisation à 2 ans peut être envisagée mais non systématisée… Nous devons avoir une approche au cas par cas avec une visée sociale assez forte… »

Lire la suite