Signature de l’acquisition des terrains PSA: 3 ans de perdu !

Lors de la cérémonie officielle du 30 novembre, le Maire a commencé son discours en détaillant les négociations menées depuis son élection. On ne s’attendait pas à ce qu’ il évoque le travail accompli par l’ancienne municipalité depuis la fermeture de l’usine en 2012 mais sa caricature des actions menées était particulièrement scandaleuse!
Il aurait trouvé en 2014 un dossier au point mort, des relations rompues entre la Ville et PSA avec le double risque de terrains en friche pour longtemps ou livrés à la spéculation immobilière. Il n’y aurait eu pour seule action qu’ une simple banderole de soutien aux salariés de PSA flottant sur l’hôtel de Ville !

Bien sûr, en Mars 2014, tout n’était pas réglé, il fallait poursuivre les négociations. Mais en réalité, l’ancienne municipalité conduite par Gérard Segura, les élus de toutes les sensibilités politiques et Daniel Goldberg ont posé les jalons aboutissant à la signature actuelle : éviter la spéculation et poser les bases d’ une opération d’aménagement d’initiative publique. Lire la suite

Publicités

Oxygène d’Octobre : encore une tribune scandaleuse des « Républicains et personnalités locales » !

Dans Oxygène de ce mois- ci nous atteignons le sommet de l’hypocrisie de la majorité municipale : « Vain acharnement judiciaire »

C’est un comble, venant d’une équipe qui utilise à foison la protection fonctionnelle, donc l’argent des aulnaysiens (je pensais que la ville était endettée proche de la faillite dixit la majorité à chaque conseil municipal) pour attaquer en justice plusieurs blogs « citoyens » de notre ville. Ces blogs défendent la liberté d’expression que cela plaise ou non à Mr Bruno Beschizza. A ce que je sache, il n’y a pas eu atteinte à son encontre ni à sa fonction. Ses plaintes ridicules font passer notre ville auprès de la justice et de la police judiciaire (qui ont autre chose à faire) pour une ville où les élus et les citoyens seraient incapables d’ avoir un débat citoyen apaisé.

Lire la suite

Police de sécurité du quotidien: double discours et revirement du Maire

Cet été, le Ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a annoncé la mise en place d’ici la fin de l’année d’une police de la sécurité du quotidien.
C’est donc la volonté de renouer avec l’idée d’une police de proximité mise en place par Lionel Jospin en 1998, axée sur la prévention, plus proche du terrain et ouverte au dialogue avec les citoyens.
Dès 2003 N.SARKOZY caricature le dispositif en déclarant aux policiers : « «vous n’êtes pas des travailleurs sociaux». La droite et une partie de la police dont B. BESCHIZZA, responsable syndical dans la police, dans la ligne de conduite de son mentor N.SARKOZY, cassent alors systématiquement ce dispositif qui disparaît avant d’avoir pu réellement faire ses preuves.

Lire la suite

La vérité sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à Aulnay-sousBois

Dans le magazine municipal de Septembre , il est écrit en page 15, à propos des rythmes scolaires :

« la précédente municipalité avait fait le choix du samedi pour la demi-journée de cours… suite à une large concertation associant l’ensemble des parents d’élèves, les enseignants et les services municipaux , il a été décidé de passer au mercredi. C’était une demande forte de la plupart des familles… »

Il nous a fallu relire plusieurs fois ces quelques lignes pour savoir si nous ne rêvions pas !comment interpréter ces propos totalement faux, à l’opposé de la réalité ?

Nous avons immédiatement adressé la lettre suivante à Monsieur BESCHIZZA.

Lire la suite

Budget 2017 : purge des services publics et un minimum d’investissements

Hier soir s’est tenu le Conseil Municipal, avec comme point d’orgue le vote du budget. Vous trouverez ci-dessous un résumé de l’intervention d’Evelyne DEMONCEAUX au nom des élus socialistes.

Le bilan de l’exercice financier 2016 se solde par un excédent de 6,8 M. Il n’ y a pas de miracle, pour réaliser ces économies, l’équipe municipale a mené la même politique qu’en 2015 : une réduction drastique des dépenses des services, la hausse des tarifs, une baisse des subventions aux associations tout en faisant un minimum d’investissements essentiellement financés par 16 M d’emprunts (37,5M en 3 ans). Lire la suite

Orientations Budgétaires 2017: Le maire et ses élus poursuivent la casse du service public

Mercredi soir, le débat sur les orientations budgétaires pour 2017 a eu lieu au conseil municipal.

Guy Challier est intervenu au nom du groupe des socialistes et républicains.

Voici les grandes lignes de son intervention.

Quelques mots sur le bilan 2016 :

Le budget 2016 est équilibré mais la situation reste tendue, compte-tenu de dotations budgétaires en baisse et des charges de fonctionnement qui évoluent peu. La marge dégagée n’a pas permis de financer des investissements pourtant très limités, d’où un recours à l’emprunt. Lire la suite

Bruno BESCHIZZA: Sécurité , la mauvaise foi permanente !

Les inspections générales de l’administration et des finances ont remis au Ministre de l’intérieur, le 17 février 2017, un rapport sur l’évolution des effectifs de la police et de la gendarmerie sous l’actuel quinquennat : 5649 recrutements dans la police et 3188 dans la gendarmerie en 5 ans.

Selon les deux inspections, les forces de l’ordre ont bénéficié d’un renfort de 6541 « équivalents temps plein » (ETP) pour la période 2013-2016, auxquels vont s’ajouter les 2286 Emploi Temps Plein programmés pour 2017.

Au total, ce sont donc 8837 emplois supplémentaires créés au 31 décembre 2017 soit 5649 dans la police et 3188 dans la gendarmerie. Lire la suite

Rythmes scolaires : 3 ans de perdu, le maire revient enfin sur sa décision !

Mise en scène, en catimini hier soir, autour d’une galette pour annoncer sa volte-face !

Grand secret autour de cette décision ! Comme à l’accoutumé, le maire n’a pas daigné organiser la réflexion avec les familles, les équipes éducatives et les élus, ni même informer le conseil municipal de la veille , de sa décision.

En réalité, M.BESCHIZZA était au pied du mur: sa décision prise en catastrophe en juin 2014, sur laquelle il ne pouvait pas revenir avant 3 ans, devait être impérativement revue avant la fin de l’année scolaire. Il était temps pour que les services s’organisent et que les parents prennent leurs dispositions.

Devant une trentaine de parents délégués, le maire a expliqué les raisons de son choix en 2014.

Ses arguments sont repris dans une lettre qui sera distribuée à tous les élèves ce vendredi.

Une lettre cousue de fil blanc, où M.BESCHIZZA travestit la réalité pour justifier son erreur politique de 2014. Lire la suite

Sécurité : la Municipalité fait payer aux Aulnaysiens les suppressions décidées sous le gouvernement Sarkozy

Vous trouverez ci-dessous la tribune du mois de décembre 2016 des élus de l’opposition, signée par notre député Daniel Goldberg concernant la sécurité.

A grand renfort de publicité, B. Beschizza et ses élus veulent faire croire qu’ils ont la solution miracle aux problèmes de sécurité. Tout est bon : lettre payée par les habitants sans possibilité pour l’opposition de s’exprimer, mise en cause systématique de l’Etat alors que notre pays a besoin de cohésion et de respect de nos institutions.

Il est temps de rétablir la vérité : c’est le gouvernement Sarkozy – Fillon – Juppé qui a organisé la destruction de 13 000 postes de policiers et de gendarmes quand notre majorité en aura recréés 9 000. Leur erreur dramatique a eu des conséquences car on ne passe pas facilement de 488 policiers formés en 2012 à 4 600 en 2016 et autant en 2017, dont 300 nouveaux arrivent dans notre département en ce moment. Lire la suite

La lettre du Maire : 8 pages de pub où l’on apprend comment B. BESCHIZZA créa Aulnay !

La 5ème lettre du Maire, aux frais des aulnaysiens, vient d’arriver dans les boîtes aux lettres.

Un nouveau coup de com’ où il s’agit de s’approprier en 8 pages, l’essentiel des réalisations des municipalités précédentes tout en donnant un coup de rabot sur les décisions actuelles contestées par la population.

Tout d’abord, B. BESCHIZZA créa les loisirs : de nouveaux centres culturels, des centres sportifs… enfin presque…. l’équipement de Balagny était déjà dans les cartons, le projet de centre aquatique est loin de faire l’unanimité et les programmes de Prévert ou du Nouveau Cap sont bien décevants.

Puis il développa les crèches… enfin presque … une nouvelle crèche privée et quelques places de plus dans une ancienne crèche municipale qui, elle aussi passe au privé, installée à présent dans les locaux neufs du Pôle de centralité, opération PRU de la municipalité précédente.

Il lui a fallu 2 ans pour transformer la ville …. enfin presque …. 4 photos récupérées aux archives illustrent ses plus belles réalisations telles que le Parc Gainville, les bords du canal, les équipements de la Rose des Vents. Trop facile de s’approprier le Parc Fessart, le projet de voie verte au Vieux pays … Pas un mot par contre sur le « Chemin des Parcs », beau projet travaillé par les anciens élus, financé par le Département mais rejeté à ce jour par B. BESCHIZZA … Lire la suite