Video-verbalisation: pour la municipalité la rue Jacques Duclos s’arrête aux portes du Protectorat Saint-Joseph !

Afin de lutter contre les stationnements en double file qui risquent de provoquer de graves accidents ,la municipalité dirigée par Bruno Beschizza lance la vidéo verbalisation sur la rue Jacques Duclos. 3 caméras surveilleront le secteur compris entre le carrefour de l’Europe jusqu’à la rue Blanche.

Or, les stationnements en double file devant le Protectorat Saint Joseph pour déposer les enfants sont quotidiens et très nombreux. Les caméras auraient pu être plus espacées pour surveiller toute la rue jusqu’au carrefour de la ferme.

Mais que cache ce découpage ? Y a-t-il une volonté de ne pas froisser les parents et  malgré les nuisances occasionnées ? Le code de la route doit être le même pour tous ! En conseil municipal, il  a été répondu aux élus qu’il n’y avait pas de place de stationnement ….

Faux! Il y en a plus loin, certes en nombre insuffisant mais il y en a.  Il faudrait trouver une solution rapide car le danger est bien réel.

Nous profitons de cet article pour vous souhaiter à toutes et à tous de bonnes fêtes de fin d’année et nos meilleurs vœux pour 2019

Publicités

Legs Pecoroni: 1ère alerte avec la démolition des pavillons !

Les panneaux autorisant la démolition des pavillons jouxtant le collège Le Parc viennent d’être posés !
Permis de démolir le pavillon de la maman de Mme MAROUN, 1ère adjointe.
Permis de démolir les pavillons situés sur le legs de Monsieur PECORONI, ancienne Charcuterie à l’angle et les pavillons attenants rue Langevin.

Oui, ces biens sont devenus propriétés de la ville : le legs accepté en 2012 et le pavillon 13 Place Camélinat acheté en septembre 2014 pour agrandir la réserve foncière, ce qui est précisé dans la délibération « cet achat faciliterait la réflexion en cours sur la recomposition du collège Le Parc ».

Alors attention ! Les démolitions sont programmées mais restons vigilants ! Les terrains ne doivent en aucun cas faire l’objet d’une vente au promoteur M.VERRECHIA !
Ils ont été légués pour être proposés au Département pour une future extension du Collège Le Parc !

ENSEMBLE , FAISONS RESPECTER LA VOLONTE DE M. PECORONI,
ENSEMBLE, SAUVONS CE PROJET INITIAL POUR OFFRIR LE MEILLEUR A NOS JEUNES!

Les élus socialistes

Orientations Budgétaires 2017: Le maire et ses élus poursuivent la casse du service public

Mercredi soir, le débat sur les orientations budgétaires pour 2017 a eu lieu au conseil municipal.

Guy Challier est intervenu au nom du groupe des socialistes et républicains.

Voici les grandes lignes de son intervention.

Quelques mots sur le bilan 2016 :

Le budget 2016 est équilibré mais la situation reste tendue, compte-tenu de dotations budgétaires en baisse et des charges de fonctionnement qui évoluent peu. La marge dégagée n’a pas permis de financer des investissements pourtant très limités, d’où un recours à l’emprunt. Lire la suite

Sécurité : la Municipalité fait payer aux Aulnaysiens les suppressions décidées sous le gouvernement Sarkozy

Vous trouverez ci-dessous la tribune du mois de décembre 2016 des élus de l’opposition, signée par notre député Daniel Goldberg concernant la sécurité.

A grand renfort de publicité, B. Beschizza et ses élus veulent faire croire qu’ils ont la solution miracle aux problèmes de sécurité. Tout est bon : lettre payée par les habitants sans possibilité pour l’opposition de s’exprimer, mise en cause systématique de l’Etat alors que notre pays a besoin de cohésion et de respect de nos institutions.

Il est temps de rétablir la vérité : c’est le gouvernement Sarkozy – Fillon – Juppé qui a organisé la destruction de 13 000 postes de policiers et de gendarmes quand notre majorité en aura recréés 9 000. Leur erreur dramatique a eu des conséquences car on ne passe pas facilement de 488 policiers formés en 2012 à 4 600 en 2016 et autant en 2017, dont 300 nouveaux arrivent dans notre département en ce moment. Lire la suite

Accidents de la circulation à Aulnay: les élus socialistes écrivent au Maire

En l’espace de quelques semaines notre ville a connue plusieurs accidents violents de la circulation, qui ont causé de nombreuses victimes dont le décès d’un enfant . Les élus socialistes ont décidé de se mobiliser et ont adressé ce jour un courrier au Maire afin que des mesures soient prises dans notre commune.

Vous trouverez ci-dessous le courrier envoyé par Guy CHALLIER le Président du Groupe des élus  Socialistes et Républicains:

courrier-au-maire-securite-routiere-jpeg

 

Le maire et ses élus « Républicains » tapent sur la gauche mais restent muets sur les projets des candidats de droite pour 2017 !

Que nous dévoile le journal Oxygène de ce mois-ci ? Un maire qui profite de son éditorial pour tirer à boulets rouges sur le gouvernement et plus loin, une tribune énumérant les difficultés actuelles avec même, s’il vous plaît, un trait d’humour plus que douteux  à propos de la ministre du travail.

Certes, nous vivons une situation sociale et politique de plus en plus tendue, une crise aggravée par des perturbations sociales liées principalement à la réforme du code du travail.

Ces mouvements sociaux cristallisent les mécontentements envers un gouvernement qui peine à régler notamment les problèmes de chômage et à remettre le pays sur les rails d’une croissance économique.

Mais alors que l’exécutif se déchire sur la réécriture de la loi El Khomri, que penser des propositions de la droite à propos justement du code du travail mais aussi de leurs leviers pour relancer l’économie ?

Car l’essentiel des programmes de la droite est connu puisque la primaire prévue pour le 20 novembre, qui permettra aux Républicains de choisir leur candidat à la présidentielle, approche à grands pas.

Ces programmes donnent une idée de ce qui attend les français en cas d’alternance : « Cap sur un libéralisme décomplexé » selon la formule de Jean François Copé.

La réduction des dépenses publiques, c’est leur leitmotiv.

Alors que les maires , et nous l’avons vu avec B. Beschizza lors de conseils municipaux ou d’interviews, tempêtent contre la baisse des dotations de l’état, les candidats de droite rivalisent dans leurs programmes.

La gauche avait pour objectif 50 milliards d’économie sur la période 2015-2017 entraînant une baisse des dotations pour les communes. Ces baisses ont d’ailleurs demandé aux communes des efforts budgétaires non négligeables alors que les dotations, l’ une des principales sources de financement avec les impôts locaux, permettent de financer les projets. Les collectivités territoriales représentant plus de 70% de l’investissement public en France, il est donc essentiel de ne pas casser cette dynamique.

Or, la droite va beaucoup plus loin et prévoit une économie sur les dépenses publiques en  5 ans, avec Fillon de 110 milliards, avec Juppé ou Sarkozy de 100 milliards.

Une baisse de 100 milliards, soit 5 points du PIB, c’est jugé comme irréalisable. Sarkozy avait promis 4 points de PIB en moins pour les dépenses publiques, il a terminé son mandat avec 4 points de PIB en plus.

Pour parvenir à un tel effort, la droite propose « un tour de vis » sans précédent et une « cure d’amaigrissement » qui risquent tout simplement de mettre en péril le modèle social du pays avec comme mesures phares : le report de l’âge légal de départ en retraite, la suppression de centaines de milliers de postes de fonctionnaires, l’allongement de la durée de travail, la baisse de l’assurance chômage, la baisse des dépenses de santé …
Lire la suite

Séverine MAROUN, Bruno BESCHIZZA même combat pour le cumul des fonctions …..et des indemnités !

Au moment où Mme MAROUN, 1ère adjointe de notre ville tente de stigmatiser les allocataires du RSA, les Aulnaysiens sont en droit de s’intéresser à ses nouvelles fonctions et ses cumuls d’indemnités légales qui y sont attachés.

Reprenant,  pour les cumuls de fonction et d’indemnité, l’exemple du maire BRUNO BESCHIZZA, et non contente d’occuper le poste de 1ère adjointe d’une ville de 83000 habitants, Mme MAROUN cumule actuellement les postes suivants :

  • 1ère adjointe de la ville
  • Conseillère Départementale, membre de la commission plénière Education, Jeunesse et Citoyenneté
  • Vice-Présidente du Conseil de la Métropole du Grand Paris
  • Conseillère territoriale du T7, Paris Terres d’Envol (sans indemnité)
  • Présidente de l’OPH d’Aulnay (sans indemnité)

Lire la suite

L’OPH d’Aulnay en danger!

Pourquoi Bruno Beschizza et Séverine Maroun, Présidente de l’Office Public HLM de notre ville veulent – ils  faire racheter par l’OPH les 127 logements situés au 151 route de Mitry/ Mail du Docteur Pascarel ? (délibération du conseil municipal du 16 décembre 2015)

Ce patrimoine appartenant  au bailleur privé DOMAXIS est fortement dégradé et nécessite une remise à niveau complète aux normes de sécurité et environnementales actuelles.
Lire la suite