Une inauguration du Parc Félix Fessard « aux petits oignons »

Tout était parfait le 7 juin pour l’inauguration du Parc paysager Félix Fessard : les pelouses bien tondues, un ruban tricolore qui attendait d’être coupé, la présence des architectes et paysagistes, de la directrice des Espaces verts, des agents municipaux, des élus, les cyclistes de la « fête du vélo» dont le parcours passait par ce parc … et d’une poignée d’habitants des immeubles voisins.

Il y avait aussi, bien que pas du tout invités et sans doute pas du tout attendus, d’anciens élus dont l’ancien maire Gérard Segura et enfin le député Daniel Goldberg.

Le maire B. Beschizza a débuté son discours, après un regard vers l’ancien maire, en déclarant qu’il était bien agréable pour un élu de faire des inaugurations. Il a insisté sur le fait qu’aménager une ville, c’était aussi prévoir des espaces verts et que les habitants, selon une phrase qui lui est chère ont besoin de « bon et de beau ».

Alors un petit rappel s’impose …

La création de ce parc, pratiquement terminé depuis 2 ans mais qui attendait les derniers aménagements, a été décidée par les élus de l’ancienne majorité .
Lire la suite

Publicités

A Aulnay les pompiers oubliés par Bruno Beschizza

Dans le Parisien du dimanche 7 février, le Maire Bruno Beschizza réclamait au ministère de l’Intérieur la construction d’un nouveau commissariat, rappelant enfin, 2 ans après l’ancien Maire Gérard Ségura , l’état vétuste du commissariat actuel et l’aide que la ville accorde à la police nationale depuis maintenant plus de 10 ans.

Mais la proposition d’implantation de ce commissariat a changé ! Il serait construit près de l’hôtel de ville , rue du Maréchal Juin .
Il semblerait que ce projet au Sud de la ville ne plaise pas à tout le monde.
Rappelons que l’ancien Maire Gérard Ségura s’était préoccupé dès 2009, de la caserne des pompiers , un bâtiment ancien , mal adapté aux exigences actuelles et dont l’implantation rendait difficile les sorties des véhicules lors des interventions. Lire la suite

Sécurité: la mémoire sélective de Bruno Beschizza!

Dans le Parisien du dimanche 7 février, le Maire Bruno BESCHIZZA réclame un nouveau commissariat pour notre ville en contrepartie de l’aide que la ville accorde à la police nationale depuis maintenant plus de 10 ans.

Une dépense pour la ville estimée à 16 000 euros par an, dépense qui ne devrait pas être à sa charge mais tout-à-fait dérisoire par rapport au coût d’ un nouveau commissariat et il y a de quoi sourire lorsque le maire parle sans vergogne, de « donnant, donnant » !

Par contre, la construction d’un nouveau commissariat à Aulnay est largement justifiée et l’urgence de la situation a été maintes fois soulignée par l’ancien maire Gérard SEGURA : un bâtiment vétuste et non fonctionnel, des conditions de travail déplorables pour le personnel, une salle d’attente minuscule ne permettant pas de recevoir décemment les personnes …  Dans la troisième ville du département, la légitimité de l’existence d’un commissariat dimensionné à la hauteur des enjeux ne faisait aucun doute. Lire la suite