Le « chèque réussite », une aide du Département de 200 € pour la rentrée en 6 ème.

Pour la 4ème année consécutive, le Département de Seine-Saint-Denis reconduit cette mesure exceptionnelle : un chèque de 200 € pour les élèves entrant en 6 ème dans un collège public de Seine-Seine-Denis et domiciliés dans le département.

Cette mesure va au-delà des compétences obligatoires du Département en matière éducative mais vise à encourager la réussite de tous les élèves.

« Cette aide répond aux difficultés sociales des familles de la Seine-Saint-Denis et à l’augmentation constante du coût de la rentrée, en donnant un coup de pouce à leur pouvoir d’achat » a déclaré Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental. Lire la suite

Publicités

Résultats du 1er tour des élections législatives du 11 juin 2017

Pour Aul­nay-sous-Bois uni­que­ment:
Ins­crits : 44 463
Votants: 16198 (abs­ten­tion: 63,56% des ins­crits)
Blancs: 339 soit 2,09% des votants
Nuls: 93 soit 0,57% des votants
Expri­més: 15766

Billel OUADAH (REM) : 4206 voix soit 26,67%
Alain RAMADIER (LR-UDI) : 3989 voix soit 25,30%
Daniel GOLDBERG (PS, sor­tant) : 2328 voix soit 14,76%
Ambre FROMENT (FI) : 2325 voix soit 14,74%
Huguette FATNA (FN) :1344 voix soit 8,52%
Fran­çois ASSELINEAU (UPR) : 510 voix soit 3,23%
Jean-Marie TOUZIN (PC-FDG) : 505 voix soit 3,20%
Emma­nuelle BOSVIEL (NP) : 242 voix soit 1,53%
Gaë­tan MINARDI (LO) : 173 voix soit 1,09%
Maxime KUNDID (AEPJ) : 53 voix soit 0,33%
Domi­nique VIDAL (NP) : 91 voix soit 0,57% Lire la suite

Si vous votez selon vos convictions profondes Benoit Hamon gagnera!

Dans deux jours, nous choisirons le futur Président de la République. Ce ne sont ni aux médias ni aux sondages de décider à notre place de l’affiche du second tour ou du vainqueur. C’est à nous de nous prononcer librement et en conscience.

Plusieurs milliers d’entre vous ont participé aux Primaires citoyennes à Aulnay. Vous avez exprimé clairement votre volonté d’une Gauche nouvelle, mobilisée, fière de ses valeurs et porteuse d’un projet sérieux et ambitieux pour la France.

Benoit Hamon, veut porter l’espoir d’un projet collectif et d’avenir. Il a vite compris que nos quartiers et leurs habitants sont une chance pour la France. Ainsi la France a besoin de tous ces enfants pour rayonner dans le monde !

Nous pouvons gagner cette élection, et nous le devons pour nous mêmes et pour notre pays.

Voter Benoit Hamon ce n’est pas voter pour le PS tel qu’il est devenu, c’est voter pour ce que le PS aurait toujours dû être. Si vous votez selon votre conviction profonde la gauche et Benoit Hamon gagneront! Lire la suite

Primaires Citoyennes à Aulnay: Une victoire des valeurs de la gauche

Dimanche 29 Janvier, Benoit Hamon, candidat de la Belle Alliance Populaire a remporté un succès incontestable. Il est maintenant le candidat de tous les partis membre de cette Belle Alliance, mais au delà de tous ceux et celles qui se reconnaissent dans les valeurs sociales et écologiques qu’il a défendues.

A Aulnay-sous-Bois, ceux qui se sont mobilisés tout au long de la campagne ont mené des actions de terrain  qui se sont soldés par un score très large. Ce résultat c’est la victoire d’un projet nouveau, constitué de proposition qui ont été au cœur de la campagne , et qui se veut sans concession face aux solutions libérales de la droite et du populisme de l’extrême droite. Lire la suite

Le projet piscine, 2 années perdues pour les familles aulnaysiennes!

Le maire a dévoilé le soir de ses vœux, le lieu d’implantation de son centre nautique pharaonique de 32 millions: il sera construit sur le site de l’ancien centre nautique.

Les élus PS approuvent ce choix qui était le leur, partagé par une majorité d’aulnaysiens.

Cette décision est une surprise. Le Maire n’avait nullement l’intention d’implanter sa nouvelle piscine sur le site actuel, préférant le terrain de PSA. Rappelons que le nouveau PLU de décembre 2015 rayait de la carte notre piscine municipale, ce bâtiment dit remarquable du patrimoine aulnaysien. Le terrain passait de la zone US (équipement) en zone UD (constructions de 4 étages).

La municipalité ne manquait pas d’arguments pour rejeter l’ancien site: pas assez d’espace, terres environnantes polluées, parking trop petit, perte de temps avec la démolition de l’actuelle piscine.

Ce qui était impossible hier devient finalement possible aujourd’hui ! Lire la suite

7 bureaux de vote pour la primaire citoyenne de la gauche à Aulnay

Face au danger de voir notre pays gouverné par François FILLON ou Marine LE PEN, le peuple de gauche doit choisir son candidat pour porter ses valeurs de progrès social et d’écologie.

Ainsi, les 22 et 29 janvier auront lieu les primaires citoyennes de la Gauche en vue de désigner le candidat à l’élection présidentielle de mars prochain.

Nous vous proposons 7 bureaux de vote qui regroupent plusieurs quartiers. La liste ci-jointe vous permettra de trouver le lieu où vous devrez voter, l’un des 7 points proposés incluant le bureau de vote indiqué sur votre carte d’électeur .

Lire la suite

Plutôt que des insultes, la municipalité devrait s’expliquer sur ses choix

Dans le dernier Oxygène, M. Fleury, maire-adjoint, a choisi l’insulte comme mode de débat. En bon élève de Donald Trump, il pense sans doute que « plus c’est gros, plus cela passe ». Et bien non, d’autant que ses critiques devraient au moins dire les réalisations d’avant 2014 qu’il n’aurait pas engagées. Fallait-il, par exemple, ne pas démolir le CMMP pour protéger les enfants, ou bien ne pas engager la rénovation urbaine de la Rose des vents ?

Et qu’en est-il aujourd’hui : le projet du nouveau commissariat retardé car le Maire n’a pas voulu du terrain pourtant validé par toutes les autorités ; la nouvelle piscine fléchée sur le site PSA et donc hors des quartiers de vie, et avec des équipements qui ne sont pas en rapport avec nos besoins avec un coût de 32 millions d’euros ; la démolition du Galion en sur-place car les habitations pour reloger les 176 familles aulnaysiennes ont été différés,…

Lire la suite

Oui au non cumul des mandats des parlementaires dés 2017

« A partir de juin 2017, députés et sénateurs ne pourront plus cumuler leur mandat de parlementaire avec celui de maire, maire-adjoint, président ou vice-président de collectivité locale (département, région, communauté de communes…). Une avancée majeure, plébiscitée par les Français qui veulent rompre avec cette triste exception française qui gangrène notre démocratie.

Pourtant, des voix s’élèvent de plus en plus fortement pour revenir sur ce progrès. Le parti Les Républicains, totalement décomplexé sur cette question comme sur d’autres, a « franchi la ligne jaune » en déposant deux propositions de loi (à l’Assemblée nationale et au Sénat) visant à repousser à 2020 l’entrée en vigueur de cette mesure. Un report en fait synonyme d’abandon pur et simple. Une volonté rétrograde, en total décalage avec ce qu’attend le pays.

Depuis les années 2000, seule la Gauche a engagé des réformes courageuses en matière de cumul des mandats et de transparence de la vie politique. La Gauche a voulu cette loi, la Gauche l’a faite.

Nous devons donc nous mobiliser pour qu’aucun retour en arrière ne soit possible ! »

Avec plusieurs de ses collègues députés socialistes Daniel Goldberg a signé une pétition afin que la loi limitant le cumul des mandats des parlementaires s’applique dés l’année prochaine.

Nous vous recommandons de signer vous aussi cette pétition ici.

Sécurité: B.Cazeneuve donne une leçon à B.Beschizza

Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur était en déplacement hier  en Seine-Saint-Denis pour  échanger  sur le thème de la sécurité avec les parlementaires et maires du département .

Avant d’annoncer un plan de rattrapage pour la Seine-Seine-Denis, le Ministre a tenu à rappeler la situation de notre département avant 2012. Il a rappelé à juste titre que la politique du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, soutenu à l’époque par un certain Bruno Beschizza,  a conduit à la suppression de 13 000 postes de fonctionnaires entre 2007 et 2012. Et aujourd’hui celui qui approuvé hier la suppression de postes se plaint de ne pas avoir suffisamment de policier à Aulnay. Pour pallier à cette situation induite par son mentor Nicolas Sarkozy, Bruno Beschizza a recruté de nombreux policiers municipaux.

Or les Aulnaysiens sont doublement pénalisés car ce sont leurs impôts qui payent ces recrutements. D’autant plus que les policiers municipaux n’ont pas les mêmes missions que la police nationale.

En annonçant hier à la Préfecture le recrutement de 300 policiers d’ici la fin de l’année, l’arrivée de deux forces mobiles dans le département, des mesures pour améliorer l’attractivité  de la Seine-Saint-Denis, la reconstruction du commissariat d’Aulnay et de Saint-Denis… le Ministre répond au besoin de sécurité des habitants.

Ces mesures vont clairement dans le bon sens et doivent être amplifier pour permettre d’améliorer la sécurité dans toutes les villes de Seine-Saint-Denis.

Voilà un bel exemple de politique publique menée sérieusement, on est bien loin des polémiques vaines ou encore du concours lépine sur le nombre de fonctionnaires à supprimer dans les programmes des candidats de la droite.

Oussouf SIBY 

Rentrée 2016 : des moyens renforcés pour la sécurité et la réussite de tous les élèves

Chacun garde en mémoire les odieux actes terroristes de cet été qui visent à déstabiliser notre pays en frappant aveuglément des innocents, en répandant l’effroi et la haine.

Nos pensées vont aux victimes, à leurs proches et nous voulons faire part de notre reconnaissance aux forces de l’ordre et à l’ensemble des intervenants.

Face à ces attaques répétées, mais aussi face aux tentatives de division, nous nous devons de rester solidaires. Plus que jamais, notre pays doit rester uni et rassemblé autour de ses valeurs de Liberté, d’ Egalité et de Fraternité. Lire la suite