Oxygène d’Octobre : encore une tribune scandaleuse des « Républicains et personnalités locales » !

Dans Oxygène de ce mois- ci nous atteignons le sommet de l’hypocrisie de la majorité municipale : « Vain acharnement judiciaire »

C’est un comble, venant d’une équipe qui utilise à foison la protection fonctionnelle, donc l’argent des aulnaysiens (je pensais que la ville était endettée proche de la faillite dixit la majorité à chaque conseil municipal) pour attaquer en justice plusieurs blogs « citoyens » de notre ville. Ces blogs défendent la liberté d’expression que cela plaise ou non à Mr Bruno Beschizza. A ce que je sache, il n’y a pas eu atteinte à son encontre ni à sa fonction. Ses plaintes ridicules font passer notre ville auprès de la justice et de la police judiciaire (qui ont autre chose à faire) pour une ville où les élus et les citoyens seraient incapables d’ avoir un débat citoyen apaisé.

Lire la suite

Publicités

Explosion des tarifs des services municipaux: les impôts déguisés de M. Beschizza

Le conseil municipal du 28 juin a voté les tarifs pour le « Nouveau CAP », le conservatoire de musique et de danse, l’école d’art.
POUR : les élus de la majorité – CONTRE : les élus de l’opposition.

Les tarifs au « Nouveau Cap »
Très peu de renseignements pour la prochaine année scolaire puisque certains ateliers ne sont plus cités comme l’accompagnement à l’écriture – interprétation et l’atelier cuisine. Existent-ils encore et à quel tarif ? Pas de réponse claire.
Une seule certitude à partir de septembre 2017 : un tarif unique pour les ateliers musicaux et théâtre. C’est gentiment présenté comme une simplification de la tarification mais c’est surtout plus cher car alignement des tarifs sur le plus élevé avec en prime une forte revalorisation !

Lire la suite

Budget 2017 : purge des services publics et un minimum d’investissements

Hier soir s’est tenu le Conseil Municipal, avec comme point d’orgue le vote du budget. Vous trouverez ci-dessous un résumé de l’intervention d’Evelyne DEMONCEAUX au nom des élus socialistes.

Le bilan de l’exercice financier 2016 se solde par un excédent de 6,8 M. Il n’ y a pas de miracle, pour réaliser ces économies, l’équipe municipale a mené la même politique qu’en 2015 : une réduction drastique des dépenses des services, la hausse des tarifs, une baisse des subventions aux associations tout en faisant un minimum d’investissements essentiellement financés par 16 M d’emprunts (37,5M en 3 ans). Lire la suite

Orientations Budgétaires 2017: Le maire et ses élus poursuivent la casse du service public

Mercredi soir, le débat sur les orientations budgétaires pour 2017 a eu lieu au conseil municipal.

Guy Challier est intervenu au nom du groupe des socialistes et républicains.

Voici les grandes lignes de son intervention.

Quelques mots sur le bilan 2016 :

Le budget 2016 est équilibré mais la situation reste tendue, compte-tenu de dotations budgétaires en baisse et des charges de fonctionnement qui évoluent peu. La marge dégagée n’a pas permis de financer des investissements pourtant très limités, d’où un recours à l’emprunt. Lire la suite

Ecole le mercredi: Rétablissons la vérité!

Le Maire, dans sa lettre du 3 février, a informé les familles du choix du mercredi matin pour septembre 2017mais donne de faux arguments pour justifier son ancien choix et son revirement.

Nous vous invitons à prendre connaissance du courrier  adressé en Mars 2015  à la Ministre de l’Education Nationale, Najat VALLAUD-BELKACEM dans lequel il motive le choix du samedi différents de ceux annoncés depuis.

tof-latifalatif-2 Lire la suite

Le stade de Coursaille en couverture d’Oxygène : ironie ou incroyable maladresse ?

Connaissant les projets actuels du Maire à propos de cette piscine, comment ne pas être surpris par cette photo qui semble dire :

Voyez comme notre piscine municipale est belle ! Une structure remarquable et de magnifiques bassins extérieurs …. eh bien, cette piscine va être démolie!

Comme le souligne l’Association « Aulnay environnement » dans son communiqué du 9 février,

« Voilà qu’Oxygène apporte un argument de poids contre la destruction de l’ancienne piscine, en affichant en première page une superbe photo de la piscine qu’ont fréquenté les Aulnaysiens. L’élégance et la qualité architecturale du site sautent aux yeux. Le bulletin étant distribué à tous les habitants de la commune, le caractère patrimonial de l’ensemble devient pour tous évident…. » (inventaire du Conseil Général article L.123.7 du code de l’urbanisme : le stade nautique de Coursaille, bâtiment remarquable).

Malgré le temps perdu , il est encore possible de réfléchir aux 2 principales options: sauver la piscine actuelle en la rénovant (réfection totale et mise aux normes estimée à 9 millions), avec éventuellement de nouveaux espaces , ou tout raser pour une super piscine de 32 millions. Lire la suite

Le projet de super piscine: l’opposition alerte le maire

Hier, mercredi 1 février a eu lieu le premier Conseil municipal de l’année 2017, de nombreuses délibérations étaient à l’ordre du notamment celle sur la piscine.

Vous trouverez ci-dessous l’intervention du Président du Groupe des élus socialistes et Républicains concernant la délibération sur le projet d’une super-piscine du maire.

« Monsieur le Maire,

Je voudrais apporter une précision ,qui est loin d’être un détail, sur la définition même du type de contrat que vous vous apprêtez à faire voter par le conseil municipal.

Il s’agit en fait d’une conception réalisation et gestion englobant le financement de l’investissement.

Il s’agit bien d’un contrat assimilable à un partenariat public/privé (PPP) rebaptisé pour l’occasion Délégation de service public concessive.

Qu’ est-ce-que cela veut dire pour les Aulnaysiens ? Lire la suite

AUTOLIB le fiasco de BOLLORE

Selon de CANARD ENCHAINE du 4 janvier 2017, BOLLORE prévoit un déficit de 179 millions d’euros d’ici la fin du contrat AUTOLIB. Mais ce contrat (2011-2023) de délégation de service public prévoit que les pertes seront prises en charge par BOLLORE à hauteur de….60 millions d’euros maximum. Pour qui le reste du trou soit 119 millions ? Réponse : pour les mairies qui devraient se partager la douloureuse.

Pour autant, cette prestation bien qu’assez onéreuse peut s’avérer utile dans certaines situations notamment la nuit mais ne peut se pérenniser au détriment des contribuables Aulnaysiens.

Une nouvelle fois, l’équipe municipale BESCHIZZA/MAROUN qui se targue de bonne gestion va sans doute faire payer aux contribuables Aulnaysiens les erreurs de gestion de BOLLORE avec le concours de B BESCHIZZA qui a peut-être oublié de lire le contrat dans le détail. Mais que ne ferait-on pas pour faire plaisir aux amis de SARKOZY.

Marc MOREL

Le maire et ses élus « Républicains » tapent sur la gauche mais restent muets sur les projets des candidats de droite pour 2017 !

Que nous dévoile le journal Oxygène de ce mois-ci ? Un maire qui profite de son éditorial pour tirer à boulets rouges sur le gouvernement et plus loin, une tribune énumérant les difficultés actuelles avec même, s’il vous plaît, un trait d’humour plus que douteux  à propos de la ministre du travail.

Certes, nous vivons une situation sociale et politique de plus en plus tendue, une crise aggravée par des perturbations sociales liées principalement à la réforme du code du travail.

Ces mouvements sociaux cristallisent les mécontentements envers un gouvernement qui peine à régler notamment les problèmes de chômage et à remettre le pays sur les rails d’une croissance économique.

Mais alors que l’exécutif se déchire sur la réécriture de la loi El Khomri, que penser des propositions de la droite à propos justement du code du travail mais aussi de leurs leviers pour relancer l’économie ?

Car l’essentiel des programmes de la droite est connu puisque la primaire prévue pour le 20 novembre, qui permettra aux Républicains de choisir leur candidat à la présidentielle, approche à grands pas.

Ces programmes donnent une idée de ce qui attend les français en cas d’alternance : « Cap sur un libéralisme décomplexé » selon la formule de Jean François Copé.

La réduction des dépenses publiques, c’est leur leitmotiv.

Alors que les maires , et nous l’avons vu avec B. Beschizza lors de conseils municipaux ou d’interviews, tempêtent contre la baisse des dotations de l’état, les candidats de droite rivalisent dans leurs programmes.

La gauche avait pour objectif 50 milliards d’économie sur la période 2015-2017 entraînant une baisse des dotations pour les communes. Ces baisses ont d’ailleurs demandé aux communes des efforts budgétaires non négligeables alors que les dotations, l’ une des principales sources de financement avec les impôts locaux, permettent de financer les projets. Les collectivités territoriales représentant plus de 70% de l’investissement public en France, il est donc essentiel de ne pas casser cette dynamique.

Or, la droite va beaucoup plus loin et prévoit une économie sur les dépenses publiques en  5 ans, avec Fillon de 110 milliards, avec Juppé ou Sarkozy de 100 milliards.

Une baisse de 100 milliards, soit 5 points du PIB, c’est jugé comme irréalisable. Sarkozy avait promis 4 points de PIB en moins pour les dépenses publiques, il a terminé son mandat avec 4 points de PIB en plus.

Pour parvenir à un tel effort, la droite propose « un tour de vis » sans précédent et une « cure d’amaigrissement » qui risquent tout simplement de mettre en péril le modèle social du pays avec comme mesures phares : le report de l’âge légal de départ en retraite, la suppression de centaines de milliers de postes de fonctionnaires, l’allongement de la durée de travail, la baisse de l’assurance chômage, la baisse des dépenses de santé …
Lire la suite

Aulnay merite mieux: le journal pour changer d’air!

Aulnay mérite mieux se transforme en journal, avec ce nouveau journal vous pouvez enfin changer d’oxygène! Il vous apportera nos réponses, nos constats sur la gestion de notre ville depuis maintenant plus de deux ans. Bonne lecture à tous et à toutes!

Journal Aulnay Jpeg_Page_2Journal Aulnay Jpeg_Page_3 Lire la suite