La tribune de l’opposition du mois de Janvier

Quel soutien maintenant de l’Île-de-France pour la Seine Saint-Denis ?

 La lutte contre les inégalités sociales et territoriales aura été la marque de la gauche à la tête de l’Île-de-France. Gratuité des livres dans les lycées, financements pour le logement et les transports publics, carte Imagine’R et Pass navigo abordables, soutien aux associations, c’est ce choix de « moins pour l’ouest favorisé, plus pour l’est démuni » qui est remis en cause.

A Aulnay-sous-Bois, malgré une abstention importante et une extrême-droite inquiétante, la gauche et les écologistes rassemblés ont reçu le soutien de 45 % des électeurs, loin devant la liste conduite par le maire de la ville, lui infligeant un revers personnel et pour les idées qu’il incarne. Lire la suite

Publicités

Bruno Beschizza: « Promis j’arrête le cumul de mandats »

L’édition du jour du Parisien annonce la réélection de Bruno BESCHIZZA, Maire (Les Républicains) de notre commune, comme conseiller régional alors qu’il était démissionnaire de ce mandat le 19 novembre 2015. Cherchez l’erreur. Ce n’est pas tout.

Bruno Beschizza cumul trois mandats locaux. Celui de Maire, de conseiller départemental et de conseiller régional. Le voilà donc confronté une seconde fois à la règle de non-cumul et obligé de démissionner de l’un de ses mandats conformément à la loi. C’est pourquoi, il a annoncé qu’il démissionnera sous peu de son mandat de conseiller départemental pour lequel il a été élu en mars dernier. Lire la suite

Quelles leçons tirer des élections régionales à Aulnay ?

Les électeurs franciliens se sont prononcés hier et ont choisi de donner une majorité à la liste de la droite et du centre.

Nous remercions les 8 648 aulnaysiens et aulnaysiennes dont la voix s’est portée sur la liste conduite par Claude Bartolone.

Notre candidat a adressé ses félicitations à Valérie Pécresse et montré son sens de la responsabilité en remettant son mandat de Président de l’Assemblée nationale entre les mains des députés de la majorité. Nous voulons saluer le courage et l’abnégation de Claude Bartolone, dont l’engagement pour nos quartiers populaires est aussi ancien que sincère, et lui dire que nous avons été fiers de nous battre à ses côtés. Lire la suite

Rassemblement de la gauche et des écologistes Pour une Ile-de-France humaine autour de Claude Bartolone

Dimanche dernier, 40% des suffrages exprimés à Aulnay-sous-Bois se sont portés sur les listes de gauche et écologistes, soit largement plus que le résultat obtenu par la droite de N. Sarkozy, représenté par V. Pécresse et B. Beschizza, et deux fois plus que le Front national. Nous remercions ainsi les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens qui nous ont fait confiance.

Malgré la trop forte abstention, c’est un résultat important. Il met en lumière la situation politique réelle à Aulnay : moins d’1 électeur sur 3 soutient les choix de B. Beschizza et de la municipalité ! Lire la suite

Bien mesurer les conséquences de sa colère dans un vote contestataire…

Parce que beaucoup se posent des questions légitimes et qu’un des seuls moyens d’exprimer son mécontentement et sa colère envers la classe politique toute entière est de voter à l’extrême… droite, à tous, je veux juste que vous puissiez avoir en tête ce que représente la prise d’une région par le Front national

Il ne faut pas oublier de prendre compte les conséquences d’un avènement possible de l’extrême droite, imaginons le temps de cette lecture la réalité ainsi : Lire la suite

Deux électeurs sur trois ne font plus confiance à Bruno Beschizza !

Seulement deux ans après son élection Bruno Beschizza a perdu la confiance des aulnaysiens. La perte est considérable « 8000 voix de moins entre mars 2014 et décembre 2015 ». La majorité municipale a été sanctionnée sur ses nombreux échecs: naufrage de la mise en place des rythmes scolaires, augmentation des tarifs de la cantine et des centres de loisirs, développement séparé des quartiers, fermeture des services sociaux, fermeture de la piscine etc..) et abandon des quartiers nord de la ville. Lire la suite

Les compétences du Conseil Régional

Les 6 et 13 décembre prochains, nous serons appelés à voter pour élire nos conseillers régionaux qui nous représenteront en Île-de-France pour les cinq prochaines années. La région Île de France est la première région d’Europe, avec 12 millions de franciliens et un budget de 5 milliards d’euros.

Beaucoup se pose la question à quoi sert le Conseil Régional et quelles sont ses compétences? A 24 jours du 1er tour des élections régionales nous vous proposons quelques éléments de réponses.

Conseil Régional

Oussouf SIBY

Une réunion partisane à la mairie à la veille des élections régionales?

Le Maire à décidé de réunir cette après-midi á 14H30 à la mairie d’Aulnay cinq maires pour une réunion intercommunale pour parler de la sécurité  . Jusqu’ici rien à signaler. Néanmoins lorsque on regarde de prés la liste des invités on constate qu’il y a que des maires de droite dont trois candidats aux élections régionales. Le maire n’est pas à sa première, déjà en juin seule Valérie Pécresse était invitée à une réunion publique dans la mairie.

Pourquoi le maire de Sevran, Stéphane Gatignon et la maire de Bondy Sylvine Thomassin n’ont pas été conviés? Ou encore Daniel Goldberg, député de la circonscription. Il est étonnant  que les élus des communes les plus proches soient exclus.

Oussouf SIBY

Le maire ne respecte pas Aulnay et ses habitants

Hier Valérie Pécresse,  la candidate de Nicolas Sarkozy à la présidence de la Région a dévoilé ses listes. Enfin, les franciliens découvrent les noms de ceux qui souhaitent les représenter au Conseil Régional !

On y trouve en Seine-Saint-Denis comme tête de liste départementale :  Bruno Beschizza. Oui, vous ne rêvez pas, c’est bien l’homme qui court derrière les mandats ! En l’espace de 20 mois il s’est présenté à trois élections (élections municipales / élections départementales/ élections régionales). Lire la suite

Claude Bartolone dévoile son projet pour une Île de France humaine

Claude Bartolone, tête de liste PS,PRG,MRC, UDE aux élections régionales du 6 et 13 décembre 2015  à présenter ce matin, jeudi 22 octobre dans son local de campagne, avec ses colistiers son projet : 12 engagements 160 propositions pour une Île de France humaine. C’est un projet qui prend en considération les besoins et les attentes des franciliens, dans tous les territoires et qui a comme fil rouge l’égalité. Le projet, à télécharger ou à consulter sur : http://www.uneiledefrancehumaine.fr/projet

Charlène MERCIER