Signature officielle de l’acquisition des terrains PSA et présentation des grands projets d’Aulnay-sous-Bois : des élus de la République exclus par B. BESCHIZZA.

La cérémonie a eu lieu ce jeudi 30 novembre à 11 h30 à l’Espace Pierre Peugeot, sur invitation du Maire Bruno Beschizza et du Directeur Général Etablissement Public Foncier d’Ile de France ( EPF) Gilles Bouvelot.
Pour l’occasion, le Maire avait dressé une liste d’invités triés sur le volet, des personnalités telles que le Préfet de la Région Ile de France Michel Cadot, l’ensemble des élus de la majorité dont le nouveau député et la sénatrice, les représentants du Grand Paris Aménagement et de très nombreux chefs d’entreprise, commerçants, services de la Ville …
Puis il y avait les autres, les exclus, les indésirables : les conseillers municipaux de l’opposition de gauche et de la nouvelle opposition LREM… et les oubliés, notamment les représentants des associations de la Ville. Quant aux anciens salariés de PSA, le Maire a demandé qu’ils soient applaudi pour leur travail … mais ils étaient absents.
Evelyne Demonceaux, conseillère municipale PS a pourtant décidé d’assister à cet événement qui clôt un travail de longue haleine depuis 2011. Toutefois l’ élue a immédiatement été arrêtée dans le hall d’entrée par le Directeur général des services qui lui a demandé de sortir, n’étant pas invitée ! Mais pour elle, il n’était pas question « d’obéir » à cet ordre et après avoir été rabrouée sèchement par le Maire, elle est rentrée dans la salle. Nous avons appris par la suite que les élus LREM avaient été refoulés par la police municipale sur ordre de B.BESCHIZZA.
Voilà bien une fois de plus l’ attitude scandaleuse du Maire, qui sans aucun état d’âme, n’hésite pas à jeter dehors des élus de la République qui ne sont pas de son bord politique. Lire la suite

Publicités

Présence tardive des enseignants dans les écoles : la lettre « hors sol » de la mairie

Fin septembre, une lettre signée de l’adjointe au Maire chargée de l’éducation a été adressée aux directrices et directeurs d’école maternelle et primaire précisant l’occupation des locaux scolaires.
«le personnel en charge de l’entretien et de la maintenance des locaux rencontre dans certaines écoles des difficultés pour effectuer leurs tâches … les locaux étant régulièrement occupés avant et après les heures de cours par le personnel enseignant.
Je vous rappelle que l’occupation des locaux scolaires avant 8h20 et après 17h30… doit faire l’objet d’une demande spécifique… la demande est effectuée sur le formulaire habituel de mise à disposition des locaux scolaires …»

Comme de nombreux enseignants, nous avons réagi à cette lettre pour le moins «maladroite»: Lire la suite

Oxygène d’Octobre : encore une tribune scandaleuse des « Républicains et personnalités locales » !

Dans Oxygène de ce mois- ci nous atteignons le sommet de l’hypocrisie de la majorité municipale : « Vain acharnement judiciaire »

C’est un comble, venant d’une équipe qui utilise à foison la protection fonctionnelle, donc l’argent des aulnaysiens (je pensais que la ville était endettée proche de la faillite dixit la majorité à chaque conseil municipal) pour attaquer en justice plusieurs blogs « citoyens » de notre ville. Ces blogs défendent la liberté d’expression que cela plaise ou non à Mr Bruno Beschizza. A ce que je sache, il n’y a pas eu atteinte à son encontre ni à sa fonction. Ses plaintes ridicules font passer notre ville auprès de la justice et de la police judiciaire (qui ont autre chose à faire) pour une ville où les élus et les citoyens seraient incapables d’ avoir un débat citoyen apaisé.

Lire la suite

Aulnay Environnement appelle à une manifestation !

L’association Aulnay Environnement appelle à une manifestation ce Samedi 16 Septembre 2017 de 11h à 12h Place Jean Claude Abrioux (ex Camélinat) afin d’ exprimer son refus du parking souterrain prévu sous la Place.

Tout comme Aulnay Environnement, nous, élus socialistes, radicaux et républicains ainsi que les sympathisants, sommes favorables à une place sans voitures.gouterrain

Mais 2 solutions pouvaient être envisagées pour garder un parking dans ce secteur: ou un parking souterrain ou un parking silo dans le quartier. Lire la suite

Bienvenue à Aulnay, ville surveillée en permanence !

Les panneaux d’entrées de ville donnent quelques indications sur une agglomération, renseignements obligatoires ou non, ils contribuent à donner une certaine image de la ville.
Ajouter ou retirer une information n’est donc pas neutre.

Ainsi en 2013, la municipalité était fière d’afficher 2 nouvelles plaques : celle de l’Office de tourisme crée en juillet avec une association et la liste des villes partenaires dans le cadre de la coopération décentralisée.
Une image positive d’Aulnay, ville fleurie récompensée depuis longtemps par 4 fleurs, au service des personnes pour tout renseignement touristique et ville ouverte sur le monde.

Que lit-on sur les panneaux en cet été 2017 ?
Les 4 fleurs sont maintenues. L’Office de Tourisme est devenu service municipal avec pub pour le Lion’s club et le Rotary Club. Auraient-ils financé ces panneaux ?
Rappelons que l’association qui avait porté l’office pendant 2 ans avec grand succès a été dissoute par le Maire, en Juin 2016, du jour au lendemain, laissant le personnel sous le choc.

Le panneau de la coopération décentralisée a été démonté puisqu’il n’y a plus rien depuis 2014.
Mais depuis peu, il a été remplacé par un panneau moins sympathique , un panneau de mise en garde: attention, Aulnay-sous-Bois sous l’OEIL VIGILANT des citoyens et de la police municipale.

Lire la suite

Crise de la représentativité à l’Assemblée Nationale

Vous trouverez ci-dessous ma tribune dans l’oxygène du mois de Juillet:

Dans un contexte de méfiance et de forte démobilisation, les électeurs ont choisi massivement de bouder les urnes. La participation de 32,47 %, accorde une très faible légitimité au nouveau député, élu avec 10 470 voix sur 68 698, moins de 2 électeurs sur 10 lui ont accordé leur confiance.
Dans sa tribune de juin, Séverine Maroun, a omis par sectarisme aveugle, dans sa liste des « bons » députés pour Aulnay, le député socialiste sortant Daniel GOLDBERG. Contrairement à la 1ere adjointe, nous tenons à le saluer pour son action menée durant 5 ans, dans un contexte difficile.

Les habitants ont été représentés par un député à leur écoute, engagé pour défendre les intérêts de tous et qui a œuvré pour une France plus juste et plus égalitaire.
Par ses interventions constructives à l’assemblée nationale, il a contribué à faire évoluer favorablement des dossiers primordiaux pour notre quotidien comme ceux du logement, de l’emploi, des transports, de l’égalité des droits et s’est inscrit pleinement dans une réflexion sur la transition écologique. Nous avons toujours pu compter sur son soutien et son efficacité.

Alain Ramadier député devra répondre aux attentes des habitants, porter leurs exigences d’égalité et de justice sociale, pour qu’un aulnaysien reçoive autant de la République qu’un habitant de l’ouest de l’Ile de France. Le député sera-t-il à la hauteur pour s’opposer aux décisions contraires aux intérêts de la population, alors que le projet de LR au niveau local et national n’est synonyme que de casse et régression sociale ?

Guy Challier

Explosion des tarifs des services municipaux: les impôts déguisés de M. Beschizza

Le conseil municipal du 28 juin a voté les tarifs pour le « Nouveau CAP », le conservatoire de musique et de danse, l’école d’art.
POUR : les élus de la majorité – CONTRE : les élus de l’opposition.

Les tarifs au « Nouveau Cap »
Très peu de renseignements pour la prochaine année scolaire puisque certains ateliers ne sont plus cités comme l’accompagnement à l’écriture – interprétation et l’atelier cuisine. Existent-ils encore et à quel tarif ? Pas de réponse claire.
Une seule certitude à partir de septembre 2017 : un tarif unique pour les ateliers musicaux et théâtre. C’est gentiment présenté comme une simplification de la tarification mais c’est surtout plus cher car alignement des tarifs sur le plus élevé avec en prime une forte revalorisation !

Lire la suite

Conseil municipal du 30 juin: Rébellion au sein de la majorité de M.BESCHIZZA pour élire les délégués

Dans le cadre des élections sénatoriales, tous les élus du Conseil municipal, délégués titulaires de droit, étaient convoqués par le Maire ce vendredi 30 juin au soir, en salle du conseil municipal, pour élire les délégués supplémentaires et suppléants.
L’ensemble des délégués voteront ensuite pour élire les sénateurs le 24 septembre 2017.

Il s’agissait pour notre ville, d’élire hier soir 65 délégués supplémentaires et 26 délégués suppléants. Une élection sans débats, à bulletin secret avec un scrutin de listes.

4 listes différentes : la liste LR , UDI et Personnalités locales – la liste Parti Socialiste, Parti Radical de Gauche, le Mouvement de la Gauche Citoyenne et Divers gauche – la liste présentée par les élus communistes – une 4ème liste : liste libre.

Les élus, sagement assis à leur place respective, ont reçu des mains de l’administration, les 4 listes et la petite enveloppe bleue pour voter. Toujours sagement assis et à la vue de tous les petits copains, chaque élu a glissé une liste dans son enveloppe, puis les agents municipaux ont fait le tour de la salle pour collecter les bulletins de vote.

Les résultats:
Liste LR, UDI, Personnalités locales…52 délégués titulaires et 21 suppléants
Liste PS, PRG, MGC …..8 délégués titulaires et 3 suppléants
Liste libre ………3 délégués titulaires et 1 suppléant
Liste PC…………..2 délégués titulaires et 1 suppléant

Mais que s’est-il passé pour la liste LR ? Le compte n’y est pas, ils se sont fait souffler 2 délégués ?
Parmi les élus de la majorité BESCHIZZA, qui a bien pu glisser une liste différente ?

Il y avait d’ailleurs peut-être des picotements dans les mains d’autres élus, tentés par une liste différente de celle de son groupe politique mais pas moyen de choisir discrètement une autre liste puisse que le choix se fait devant tout le monde et que certains se feraient une joie de dévoiler les égarements d’un petit camarade … .

Lire la suite

Aulnay Sud : le Maire poursuit son bétonnage de luxe

Depuis 2014, le sud de la ville connaît un bétonnage sans précédent avec 287 nouveaux logements en accession à la propriété.
Résidence Villa Trévi, Verrechia Promotion, place J.C Abrioux (ex Camélinat) 45 logements,
Résidence Côté Parc, rue du 14 juillet, 64 logements
Résidence villa Charmilles, Monteleone Construction, 6 bis/18, allée des charmilles, 32 logements,
Résidence Les terrasses d’Aulnay, Novellus Promotion, 40 route de Bondy, 17 logements
Résidence de Strasbourg, 61/65 boulevard de Strasbourg, 25 logements
Résidence les Jardins de Touraine, Arthur Promotion, 14 avenue Eugène Schuller , 65 logements
Résidence ATLAND en bordure du canal, 39 logements Lire la suite

Budget 2017 : Les familles premières victimes du double-langage de la majorité

Faudra-t-il bientôt un sous-titrage des débats des conseil municipaux ? Le double langage du maire et de sa majorité le rendrait nécessaire. Vous ne trouverez nulle part dans leurs discours l’augmentation de 600 milliards d’euros de la dette française laissée par le gouvernement Sarkozy/Fillon qui nécessite la participation de la commune pour redresser les finances publiques. Rien non plus sur la facture à venir pour Aulnay si la baisse de 500 milliards d’euros des dotations de l’État qu’ils défendent était appliquée. Toujours rien sur l’impact sur nos services municipaux si leur projet de suppression massive de postes d’agents publics était mis en œuvre.

Depuis 3 ans, cette municipalité fragilise la vie quotidienne des familles avec des services sacrifiés tels que ceux de l’éducation, de la culture, du sport, de la santé et de l’accompagnement social qui connaissent une forte réduction de leurs moyens et une hausse des tarifs pour les usagers. Ce sont des choix injustes dont les coûts sont assumés uniquement par ceux qui utilisent le plus les services municipaux : les jeunes et leurs familles, en particulier celles issues des classes moyennes et populaires.

Enfin, la dette de la ville augmente avec de nouveaux emprunts pour un programme d’investissements encore réduit au minimum.

C’est un budget qui donnera moins à ceux qui recherchent un service public de qualité au quotidien. C’est une régression continue dans le soutien aux familles et dans des investissements indispensables à l’attractivité d’Aulnay.

Évelyne Demonceaux