Le député Alain Ramadier: positions et bilan depuis 6 mois.

En 6 mois : en commission, 36 présences et 16 interventions

Dans l’hémicycle, 25 interventions et 6 questions écrites

Il a voté CONTRE la loi de moralisation de la vie publique. Malgré les insuffisances et l’imperfection de ce texte, il faut reconnaître une avancée non négligeable puisque suite à l’affaire FILLON, le Gouvernement décide d’interdire, notamment pour les membres du gouvernement et les parlementaires, d’embaucher des membres de leur famille proche. Ne se démarquant pas de sa famille politique « Les Républicains » Alain Ramadier a voté CONTRE en reprenant l’argument commun fort surprenant de la droite: cette interdiction serait une « discrimination à l’embauche »! Les Républicains n’ont visiblement retenu aucune leçon des turpitudes de leur propre parti politique.

Il a voté POUR la loi d’habilitation qui en Septembre 2017 a autorisé le Président Macron à signer les 5 ordonnances réformant le code du travail. C’est contraire au principe de la séparation des pouvoirs : le pouvoir législatif exercé par l’assemblée nationale et le Sénat qui préparent, discutent et votent les lois et le pouvoir exécutif exercé par le Président et son gouvernement. Des ordonnances sont parfois prises pour faciliter l’élaboration d’une loi qui ne pose pas problème mais en septembre, les députés ont cédé leur pouvoir législatif au Président Macron pour une loi fondamentale touchant le monde du travail, en lui donnant l’autorisation de réécrire ce code sans que le Parlement ne soit associé. Et ces ordonnances, pour ceux qui avaient encore des doutes, démontrent bien qu’ E. MACRON mène une politique de droite, en donnant de nouvelles garanties au patronat tout en limitant les droits des salariés. Lire la suite

Publicités

Crise de la représentativité à l’Assemblée Nationale

Vous trouverez ci-dessous ma tribune dans l’oxygène du mois de Juillet:

Dans un contexte de méfiance et de forte démobilisation, les électeurs ont choisi massivement de bouder les urnes. La participation de 32,47 %, accorde une très faible légitimité au nouveau député, élu avec 10 470 voix sur 68 698, moins de 2 électeurs sur 10 lui ont accordé leur confiance.
Dans sa tribune de juin, Séverine Maroun, a omis par sectarisme aveugle, dans sa liste des « bons » députés pour Aulnay, le député socialiste sortant Daniel GOLDBERG. Contrairement à la 1ere adjointe, nous tenons à le saluer pour son action menée durant 5 ans, dans un contexte difficile.

Les habitants ont été représentés par un député à leur écoute, engagé pour défendre les intérêts de tous et qui a œuvré pour une France plus juste et plus égalitaire.
Par ses interventions constructives à l’assemblée nationale, il a contribué à faire évoluer favorablement des dossiers primordiaux pour notre quotidien comme ceux du logement, de l’emploi, des transports, de l’égalité des droits et s’est inscrit pleinement dans une réflexion sur la transition écologique. Nous avons toujours pu compter sur son soutien et son efficacité.

Alain Ramadier député devra répondre aux attentes des habitants, porter leurs exigences d’égalité et de justice sociale, pour qu’un aulnaysien reçoive autant de la République qu’un habitant de l’ouest de l’Ile de France. Le député sera-t-il à la hauteur pour s’opposer aux décisions contraires aux intérêts de la population, alors que le projet de LR au niveau local et national n’est synonyme que de casse et régression sociale ?

Guy Challier

Résultats du 1er tour des élections législatives du 11 juin 2017

Pour Aul­nay-sous-Bois uni­que­ment:
Ins­crits : 44 463
Votants: 16198 (abs­ten­tion: 63,56% des ins­crits)
Blancs: 339 soit 2,09% des votants
Nuls: 93 soit 0,57% des votants
Expri­més: 15766

Billel OUADAH (REM) : 4206 voix soit 26,67%
Alain RAMADIER (LR-UDI) : 3989 voix soit 25,30%
Daniel GOLDBERG (PS, sor­tant) : 2328 voix soit 14,76%
Ambre FROMENT (FI) : 2325 voix soit 14,74%
Huguette FATNA (FN) :1344 voix soit 8,52%
Fran­çois ASSELINEAU (UPR) : 510 voix soit 3,23%
Jean-Marie TOUZIN (PC-FDG) : 505 voix soit 3,20%
Emma­nuelle BOSVIEL (NP) : 242 voix soit 1,53%
Gaë­tan MINARDI (LO) : 173 voix soit 1,09%
Maxime KUNDID (AEPJ) : 53 voix soit 0,33%
Domi­nique VIDAL (NP) : 91 voix soit 0,57% Lire la suite

Présidentielles 2017: La lettre du député Daniel Goldberg

Au lendemain du 1er tour des élections présidentielles, notre député Daniel Goldberg a décidé de s’adresser dans une lettre aux habitants d’Aulnay-sous-Bois, de Bondy et des Pavillons-sous-Bois. Vous trouverez-ci dessous sa lettre:

 » Madame, Monsieur,

Dimanche dernier, les Françaises et les Français ont choisi les candidats qui participeront au second tour de l’élection présidentielle. C’est un moment décisif de notre histoire collective. Député représentant Aulnay-sous-Bois, Bondy et les Pavillons-sous-Bois à l’Assemblée nationale, je me dois de vous faire part de mon choix.

Chacun connaît mon engagement et mes convictions pour plus de justice et plus d’égalité. Je veux que la France entre véritablement dans le 21 ème siècle et engage une transition écologique qui favorise l’emploi et le pouvoir d’achat. Je sais que les inégalités et les discriminations de tous ordres minent notre développement. Je pense que nos institutions sont dépassées et ne permettent plus aux citoyens d’être pleinement acteurs de leur vie et du devenir du pays. Je crois à une France rassemblée pour qu’elle soit plus belle, plus forte et plus audacieuse.

Aussi, je ne peux voir la France tomber dans les mains d’une caste représentée par Marine Le Pen et le Front national dont les discours de haine et de repli sur soi sont à peine masqués le temps de la campagne électorale.

Le 7 mai, je voterai pour Emmanuel Macron. J’ai des désaccords profonds avec nombre de ses propositions. La France n’a pas besoin d’homme providentiel, mais doit au contraire se retrouver collectivement. La fragilisation des salariés n’est pas gage de développement pour eux-mêmes, ni pour l’économie du pays. La mondialisation débridée détruit beaucoup de nos vies et les États doivent reprendre la main pour la réguler.

Mais, ces désaccords ne me font pas oublier l’essentiel de ce qui nous rassemble : la défense de la République, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Face au terrorisme, c’est en ne cédant en rien sur nos valeurs que nous nous protégerons ensemble.

Le nouveau Président de la République devra tenir compte des conditions de son élection. Au mois de juin, vous choisirez une majorité à l’Assemblée nationale qui déterminera alors les contours d’un nouveau gouvernement. Le devenir de notre pays est encore à écrire. Je veux y être utile et prendrai toute ma part pour faire du progrès partagé une valeur d’avenir.

 Le 7 mai, notre démocratie a besoin de votre voix. »

Une réunion publique d’un grand intérêt menée par le député!

Ce mardi 17 mai, le député Daniel Goldberg a organisé comme prévu une réunion publique à la salle Dumont.

Réunion très intéressante au cours de laquelle le député, comme il s’y était engagé en 2012, a une nouvelle fois rencontré les aulnaysiens pour rendre compte de son action menée ces 12 derniers mois, des initiatives à prendre d’ici la fin de la mandature et pour échanger librement avec eux.

Après un compte-rendu rigoureux de ses actions, Daniel Goldberg a souhaité s’exprimer sur 3 sujets actuels : le logement, dossier dont il est tout particulièrement chargé, le projet de loi « Egalité et citoyenneté », projet pour lequel il souhaite associer les habitants, recueillir leurs remarques et leurs propositions et en 3ème point, la Loi Travail.

2 heures d’échange intenses et riches ont permis aux personnes présentes d’évoquer la politique nationale et d’exposer leurs préoccupations quotidiennes : le logement, l’emploi ou le bien « vivre ensemble ».

Un beau moment de démocratie où le député a pu entendre les inquiétudes et les espoirs des participants et préciser ses points de vue sur l’ensemble des sujets évoqués.

La 2 ème réunion aura lieu demain:

 Vendredi 20 mai à 19h30 , salle Gainville, 22 rue de Sevran

Nous vous y attendons nombreux!

Oussouf SIBY

Le député rend compte de son action mardi 17 mai!

Comme Daniel Goldberg l’a fait l’année dernière, il souhaite de nouveau  rendre compte auprès des Aulnaysiens de son action en tant que député et échanger avec les habitants sur les initiatives qu’il a prises ces douze derniers mois et des initiatives à prendre d’ici la fin de cette mandature. Vous trouverez-ci dessous l’invitation pour deux moment d’échanges qui se tiendront le mardi 17 mai à 19H30 à la salle dumont (face à la gare) et le vendredi 20 mai à 19h30 à la salle gainville(Face au Conservatoire de musique):

« Madame, Monsieur,

Depuis 2012, comme je m’y étais engagé engagé, je vous rends compte régulièrement de mon action. Au niveau national comme dans nos villes, je veux promouvoir une démocratie plus vivante, plus à l’écoute des citoyens. C’est le sens des échanges directs que je souhaite avoir avec vous. Après les attaques terroristes que nous avons subies, nous devons opposer un sursaut citoyen à ceux qui ne supportent pas de voir la France comme un pays de liberté, d’égalité et de fraternité. Lire la suite

Discrimination à l’adresse : Daniel Goldberg fait un premier bilan

En 2013, lors du débat à l’Assemblée nationale sur la loi réformant la politique de la ville portée par François Lamy, Daniel Goldberg a permis la reconnaissance du lieu de résidence comme facteur potentiel de discrimination.

Cette disposition adoptée à l’unanimité par les députés constitue une avancée majeure pour l’égalité des droits.

A présent, la loi, en particulier l’article 225-1 du code pénal, reconnait ce que l’on appelle communément la « discrimination à l’adresse ». Le lieu de résidence constitue ainsi le vingtième critère de discrimination qu’un citoyen peut évoquer, au même titre que l’origine, le sexe ou l’âge par exemple.

L’inscrire dans la loi, c’était permettre à toute personne d’engager une démarche pour faire valoir ses droits si elle s’estime victime de son adresse pour l’accès à l’emploi ou à un certain nombre de services. Cette évolution a également une vocation pédagogique auprès des décideurs économiques et des institutions de notre pays : comment par exemple peut-on justifier que tel ou tel habitant n’ait pas accès à des services postaux ou à des taxis parce qu’il habite un endroit en proie à de l’insécurité ?

Deux ans après la promulgation de la loi, Sylvine Thomassin, Maire de Bondy, et Daniel Goldberg, Député de Seine-Saint-Denis, souhaitent faire un premier bilan de cette disposition dans le cadre d’une réunion publique qui se tiendra :

Mercredi 11 mai à 19h30 à l’Hôtel de ville de Bondy

 Ils ont invité Jacques Toubon, Défenseur des Droits, dont la mission est de défendre de manière indépendante l’accès aux droits des citoyens et de promouvoir l’égalité, et Said Hammouche, Directeur de Mozaïk RH, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines spécialisé dans la promotion de la diversité.

Loi travail : Daniel Goldberg auditionne les syndicats

Le projet de réforme du code du travail a suscité de vives réactions de la part des responsables politiques, dans le monde du travail et dans l’opinion publique.

Vendredi dernier, notre député a auditionné durant sept heures les représentants des organisations syndicales et patronales de Seine-Saint-Denis afin de pouvoir échanger avec eux sur l’ensemble des points de cette réforme, de recueillir leurs avis, leurs critiques, leurs attentes et leurs propositions.

Daniel Goldberg a effectué cette audition en compagnie de Sylvine THOMASSIN, Maire de Bondy et Mélissa YOUSSOUF, conseillère régionale. Ils ont rencontré tour à tour les représentants de la CFDT, du Medef, de FO, de la CFTC, de la CGT et de l’UNEF.

Le projet de loi sera examiné en Avril, d’où l’importance pour le député d’avoir organisé au préalable l’audition des syndicats.

Oussouf SIBY

Le collège Gérard Philipe récompensé au Conseil Économique, Social et Environnemental!

Ce matin se tenait au Conseil Economique et Social(CESE) la finale nationale des élèves citoyens 2016 en présence de notre député Daniel Goldberg . Notre ville a été représentée par les élèves de la classe 4éme B du collège Gérard Philipe, seul établissement de l’académie de Créteil à s’être qualifié. Le sujet retenu pour ce concours était « Le respect d’autrui ». C’est avec brio que Chaima a défendu les couleurs du collège Gérard Philipe. Le jury a récompensé le travail réalisé par les élèves du collège en leur attribuant la note de 8,7/10, donc la deuxième place du podium. Nous tenons à féliciter les élèves du collège Gérard Philipe, l’équipe enseignante et toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de ce projet. Bravo à eux! Une fois de plus la jeunesse fait rayonner Aulnay.

Oussouf SIBY

Utilisation de la réserve parlementaire de notre député pour 2016

Notre député Daniel Goldberg a pris l’habitude de rendre public avant même la publication faite par l’Assemblée nationale, de l’utilisation de sa réserve parlementaire.

Pour cette année 2016, le député a réparti ainsi les 130 000 euros :

– Ville de Bondy (travaux d’intérêt local) : 17 000 €

– Équipement d’une association de soutien scolaire et sportif aux Pavillons-sous-Bois : 10 000 €

– Renouvellement des équipements d’une association sportive de Bondy : 4 000 €

– Équipements d’associations de petite enfance et d’insertion à Bondy : 11 000 €

– Équipement d’une association culturelle à Aulnay-sous-Bois : 3 000 €

– Équipements d’associations de petite enfance à Aulnay-sous-Bois : 6 000 €

– Équipements d’associations d’insertion à Aulnay-sous-Bois : 13 000 €

– Renouvellements des équipements d’associations de quartier à Aulnay-sous-Bois : 31 000 €

– Soutiens à des projets d’associations sportives d’Aulnay-sous-Bois : 20 000 €

– Renouvellement des équipements d’une association sportive d’Aulnay-sous-Bois : 10 000 €

– Soutien à une association culturelle : 5 000

Oussouf SIBY