Affaire Théo : 3 ans après, les habitants restent méfiants envers la police.  

Le 2 février 2017, Théo 21 ans, était grièvement blessé lors d’un contrôle de police et risque de garder des séquelles toute sa vie. Quatre policiers sont toujours mis en examen pour violences volontaires.

On se souvient que B. Beschizza, ne pouvant ignorer le dérapage de ces policiers nationaux, avait déclaré à la presse : « La police est là pour protéger, non pour humilier ». Mais ni lui, ni ses élus, à une exception près, ne sont venus à la manifestation des habitants en colère. Selon Guy Challier, élu PS «on n’a vu personne, l’absence du maire et de son exécutif a eu pour seul impact de creuser le fossé entre policiers, ville et jeunesse ». Lire la suite

THEO : « Ma ville, je l’aime et en rentrant je veux la retrouver telle que je l’ai quittée»

Depuis maintenant une semaine, notre ville est toujours sous le choc suite aux atrocités commises par des policiers jeudi dernier envers Théo.

Personne ne peut rester insensible face à ces violences. La colère des habitants est légitime mais les nombreux messages de solidarité et de soutien adressés à Théo et à sa famille sont plus forts.

Plusieurs élus se sont fortement impliqués dans ce tragique événement. Lire la suite