Elections européennes du 26 mai 2019

Nous tenons à remercier les 886 électeurs qui ont voté pour la liste soutenue par Raphaël GLUCKSMANN (Parti Socialiste, PRG, Place Publique, Nouvelle Donne).

Par ce vote, vous avez montré votre attachement à une envie d’Europe Ecologique et Sociale.

Il y a urgence à lancer l’Europe sur la voie d’une profonde transition écologique et à œuvrer pour une réelle justice économique et sociale.

Il y a urgence à sortir de ce match mortifère entre les libéraux et les nationalistes et à faire émerger une Europe plus démocratique, plus humaniste et plus solidaire.

A Aulnay, les résultats montrent qu’avec près de 40 % des voix, la gauche arrive largement en tête.

Le rassemblement des forces de gauche autour des mêmes valeurs et des mêmes objectifs, pour une gauche citoyenne, sociale et écologique est aujourd’hui le seul chemin possible qui soit en mesure d’offrir en 2020, une alternance à la droite et à l’extrême droite.

Nous devons nous y atteler et faire de nos différences, une richesse et une force.

Les élus socialistes et PRG. Lire la suite

Publicités

Elections européennes , Pour une Europe écologique et sociale, Le 26 mai, VOTEZ pour la liste Envie d’Europe portée par Raphaël GLUCKSMANN

Liste du Parti Socialiste, Place publique, Nouvelle donne, PRG

L’Europe est notre avenir.

Nous avons besoin d’elle pour maîtriser notre destin, pour lutter contre le réchauffement climatique et la disparition de la biodiversité, pour imposer des règles aux multinationales et au commerce mondial, pour peser face à l’Amérique de Trump, la Russie de Poutine et la Chine de Xi Jinping. Or l’Union européenne, dénaturée par les lobbies et attaquée par les nationalistes, est aujourd’hui menacée d’implosion.

Il est temps de changer les politiques menées à Bruxelles.

Il est temps de transformer le premier marché mondial en puissance capable de protéger notre environnement et notre santé, nos emplois et nos valeurs. Lire la suite

Elections européennes du 26 mai 2019, un seul tour pour choisir la liste portée par Raphaël Glucksmann.

10 combats communs pour changer l’Europe,

1- L’écologie et la justice sociale d’abord.

Créer le «Pacte Finance-Climat-Biodiversité », un grand plan d’investissement pour diminuer nos émissions de CO2, créer des emplois, améliorer notre santé, sortir de la règle des 3% de déficit en faisant valoir un principe d’exception écologique.

2- Une alimentation saine, de qualité et une agriculture sans pesticides.

Faire de la santé et de la sécurité alimentaire des priorités absolues. Lutter pour une politique agricole commune qui accompagne les agriculteurs dans la transition.

3- Un protectionnisme social et écologique pour une autre mondialisation.

Exiger un moratoire sur les accords de libre-échange. Les importations qui ne respectent pas les normes sociales et environnementales seront taxées. Veiller à ce que les règles de la concurrence permettent le développement d’une stratégie industrielle et l’émergence d’entreprises d’excellence.

4- Combattre le dumping social et développer l’Europe du progrès social.

Pour un SMIC européen d’au moins 65% du salaire médian et un bouclier emploi pour former plus que licencier. Pour un modèle européen d’entreprise qui donne autant de pouvoir aux salariés qu’ aux actionnaires dans les conseils d’administration. Lire la suite

Les enjeux des élections européennes

Dans quelques semaines, le 26 mai, nous voterons pour élire de nouveaux députés européens qui siégeront au Parlement européen de Strasbourg ou de Bruxelles.

Ces élections sont très importantes pour l’Avenir de l’Europe, mais aussi pour notre pays.

En effet, beaucoup d’aspects de notre vie de tous les jours (la santé, la protection de l’environnement, l’emploi, les transports…) sont régis par des directives, règlements ou votes effectués par le Parlement Européen.

Actuellement ce Parlement, avec une majorité de libéraux de droite, considère que l’Union Européenne doit rester avant tout une zone de libre-échange. Or, nous savons que de nombreux problèmes ne seront résolus qu’au niveau européen tels que le chômage, la fiscalité, l’emploi, la transition énergétique… et que cela nécessitera des actes, des textes plus contraignants, plus ambitieux qu’actuellement.

Mais l’Europe devra être encore plus unie et plus soudée pour se faire entendre par rapport à la démagogie, au protectionnisme, au nationalisme de Messieurs Trump ou Poutine ou des dirigeants chinois. Car le monde que nous voulons , ce n’est pas celui qu’ils nous proposent. Lire la suite

L’Europe impose l’étiquetage des produits provenant des colonies israélienne

L’Union Européenne a approuvé ce mercredi 11 novembre l’imposition de l’étiquetage des produits originaires des colonies israéliennes dans les Territoires occupés.

Cette décision qui s’impose aux 28 Etats membres vise à informer et protéger les consommateurs européens de l’origine des produits qu’ils consomment.

Elle porte désormais l’obligation à l’industrie alimentaire et à la distribution de mentionner précisément sur les étiquettes que les marchandises viennent des colonies, qui pour l’Union Européenne comme pour la plupart des pays ne font pas partie du territoire d’Israël mais bien palestinien.

Or aujourd’hui les produits issus des implantations israéliennes en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et sur le Golan sont étiquetés comme fabriqués en Israël.

Cette obligation va dans le bon sens car l’étiquetage des produits c’est plus de transparence pour le consommateur. Qui a envie d’acheter ou de consommer des produits fabriqués dans une colonie ?

Oussouf SIBY