Aéroports de Paris: la gauche à Aulnay dit NON à la privatisation ! OUI au référendum !

248 sénateurs et députés de tous bords ont lancé une procédure de Référendum d’Initiative Partagée (RIP) pour maintenir ADP service public national et éviter sa vente au privé voulue par le gouvernement Macron.

Aéroports de Paris, ce sont les aéroports de Paris Orly, Paris Charles De Gaulle et Paris-le Bourget. A eux trois, ils voient passer 105 millions de voyageurs chaque année. Lire la suite

Publicités

Panique pré-électorale de la majorité !

Voici notre tribune de septembre parue dans le magazine municipal Oxygène:

La canicule serait -elle responsable des divagations de la majorité dans son tract de l’été ? A l’approche des élections, BESCHIZZA ne manque pas d’air de s’auto-proclamer champion de la verdure alors qu’il s’apprêtait pour Val Francilia à bétonner 5 ha du Parc Ballanger soit 2 500 logements. Place Abrioux, pour son parking souterrain à 6,3 M € suppression des tilleuls, laissant aux aulnaysiens une place minérale, glaciale en hiver et torride en été. Lire la suite

La CADA veut nourrir le débat politique.

L’association aulnaysienne la CADA, Cercle Amical Démocratique Aulnaysien a présenté la semaine dernière, au cours d’une réunion à laquelle nous étions présents , son ouvrage « Servir Aulnay-sous-Bois ».

La CADA rappelle qu’elle s’est constituée en 2014, après les élections municipales. Elle a tout d’abord fait le bilan de l’ancienne mandature, notant à la fois ses dysfonctionnements mais aussi les bonnes idées et les réalisations.

Elle a ensuite analysé  les actions de la municipalité actuelle.

Au cours de la réunion, l’association a dénoncé sans complaisance devant le maire présent en début de séance:  le manque flagrant de démocratie puisque les projets sont décidés par la majorité sans réelle participation des habitants – le bétonnage à tout va depuis 2014 – une gestion du budget alarmante suite à l’envolée de la dette – des irrégularités dans la gestion des ressources humaines – un manque d’engagement et un retard dans la mobilisation des partenaires pour mener les actions sociales – des problèmes de sécurité et de violence. Lire la suite

Ancienne piscine : Beschizza joue sur l’intox et la désinformation.

Début septembre Beschizza écrivait : «  la construction du nouveau centre aquatique a commencé. L’été prochain, il sera de nouveau possible de se baigner à Aulnay-sous-Bois ; nous pourrons enfin tourner la page des manques d’entretien de l’ancien stade nautique qui ont causé sa fermeture en 2014 ».

Petite phrase assassine insinuant de la négligence et/ou de l’irresponsabilité de la part de la ou des municipalités précédentes qui n’auraient soi-disant pas entretenu la piscine et l’auraient laissée se dégrader au fil du temps, provoquant sa fermeture en 2014 !

Intox et désinformation d’autant plus faciles à distiller que le rapport des experts de Janvier 2015, n’est connu que de fort peu d’ aulnaysiens.

Rappelons les conclusions : un arc de la charpente en lamellé collé s’est fissuré au niveau du joint de collage. D’après les experts, le bois des arcs s’est asséché en raison d’un taux d’humidité de l’air trop faible en haut de la structure. La fissure s’est produite en septembre 2014, après une période de vidange des bassins intérieurs durant l’été et de la mise au ralenti de la ventilation. Des déformations de la charpente infimes ont pu aussi avoir eu une incidence sur les arcs.

Le rapport rappelle que la piscine a fait l’objet de contrôles et de réparations successives depuis sa construction en 1968, sur la charpente et la structure métallique de la façade. Il est évident qu’un maire agit immédiatement dès que des experts ou les services techniques de la ville lui signalent un problème risquant de mettre en péril un bâtiment communal.

Dans leur rapport, les architectes ne condamnaient pas le bâtiment mais envisageaient au contraire sa réparation. Lire la suite

L’école privée hors contrat Philippe Grenier : imbroglio préélectoral ?

On comprend mieux d’année en année pourquoi un Conseil municipal si tardif à la mi-juillet depuis 3 ans maintenant. Il y a des sujets que le maire aimerait pouvoir régler en catimini à quelques mois de la fin du mandat ! Lire la suite

Rapport sur la gestion passée et présente de la Ville : nos commentaires.

Mercredi soir en conseil municipal, les élus ont commenté le rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC) sur la gestion de la Ville, pour la période 2011 – 2014 (ancien maire Gérard Ségura) et 2014 – 2017 (Bruno Beschizza). 20% des remarques de la CRC concernent l’ancienne municipalité, 80% la municipalité actuelle.

La CRC écrit à propos de la gestion actuelle du personnel : « Une gestion des ressources humaines entachée de nombreuses irrégularités ».

La CRC pointe un nombre excessif d’astreintes et d’heures supplémentaires explosant même le plafond autorisé. La police municipale est tout particulièrement visée avec une augmentation du budget d’heures supplémentaires de près de 50% depuis 2014. La CRC dénonce des irrégularités dans la rémunération de cadres à haut salaire sans que le salaire soit vraiment justifié par les diplômes ou les responsabilités à exercer. La CRC pointe également l’absence de délibération votée en conseil municipal pour les salaires des collaborateurs de cabinet du maire, d’où un manque de transparence.

Concernant les marchés publics, la CRC demande à la commune de clarifier les procédures et de rechercher une plus grande concurrence des entreprises lors de l’attribution des marchés.

Quant au budget municipal, il a fait l’objet d’un long débat. Lire la suite

CDG Express : pour l’abandon du projet, priorité aux transports du quotidien.

Nous avons répondu cette semaine à l’invitation du Maire de Saint-Denis M. Laurent Russier à une réunion concernant les travaux sur l’axe ferroviaire Paris Nord et le CDG Express en présence notamment de Mme Corinne Lepage ancienne ministre de l’environnement, de la députée Clémentine Autain, de la maire de Mitry-Mory Mme Blandiot-Faride.

Le CDG Express, ligne ferroviaire privée, doit relier directement l’aéroport Charles de Gaulle à la gare du Nord pour 29 € par trajet, en empruntant notamment les voies du RER B dont il perturbera le trafic. Il devait être construit pour les JO de 2024 mais les travaux pharaoniques à marche forcée auraient entraîné des perturbations insupportables pour les usagers. La ministre des transports a donc annoncé le 29 mai que le CDG Express ne serait pas mis en service avant décembre 2025. Précisons que ce projet doit s’inscrire dans un ensemble de 15 chantiers majeurs (régénération des rails, des caténaires, modernisation des trains et systèmes d’exploitation du RER B et D, mise en accessibilité des gares, développement des interconnections…). Lire la suite

Amendement du Sénat pour l’interdiction du voile lors des sorties scolaires : la position des élus socialistes et PRG.

L’amendement voté par le Sénat, en particulier par notre sénatrice Mme Delmont-Koropoulis, proposé par son parti Les Républicains, relance une nouvelle fois le débat et a au moins l’avantage de montrer très clairement l’opposition des Sénateurs LR au port du voile pour les accompagnatrices lors des sorties scolaires.

Nous, élus socialistes et PRG, réaffirmons notre attachement au principe de laïcité à l’école publique. Nous sommes pour le respect de la loi de 2004 qui interdit les signes religieux à l’école mais partageons la position de l’ancienne ministre Mme Najat Vallaud – Belkhacem qui, tout en maintenant la loi de 2004, faisait une « exception » pour les femmes voilées accompagnant les enfants, non considérées comme des agents publics.

Nous sommes contre l’amendement des sénateurs qui entraînerait de toute évidence, l’exclusion des mamans voilées lors des sorties scolaires. Lire la suite

Elections européennes du 26 mai 2019

Nous tenons à remercier les 886 électeurs qui ont voté pour la liste soutenue par Raphaël GLUCKSMANN (Parti Socialiste, PRG, Place Publique, Nouvelle Donne).

Par ce vote, vous avez montré votre attachement à une envie d’Europe Ecologique et Sociale.

Il y a urgence à lancer l’Europe sur la voie d’une profonde transition écologique et à œuvrer pour une réelle justice économique et sociale.

Il y a urgence à sortir de ce match mortifère entre les libéraux et les nationalistes et à faire émerger une Europe plus démocratique, plus humaniste et plus solidaire.

A Aulnay, les résultats montrent qu’avec près de 40 % des voix, la gauche arrive largement en tête.

Le rassemblement des forces de gauche autour des mêmes valeurs et des mêmes objectifs, pour une gauche citoyenne, sociale et écologique est aujourd’hui le seul chemin possible qui soit en mesure d’offrir en 2020, une alternance à la droite et à l’extrême droite.

Nous devons nous y atteler et faire de nos différences, une richesse et une force.

Les élus socialistes et PRG. Lire la suite

Elections européennes , Pour une Europe écologique et sociale, Le 26 mai, VOTEZ pour la liste Envie d’Europe portée par Raphaël GLUCKSMANN

Liste du Parti Socialiste, Place publique, Nouvelle donne, PRG

L’Europe est notre avenir.

Nous avons besoin d’elle pour maîtriser notre destin, pour lutter contre le réchauffement climatique et la disparition de la biodiversité, pour imposer des règles aux multinationales et au commerce mondial, pour peser face à l’Amérique de Trump, la Russie de Poutine et la Chine de Xi Jinping. Or l’Union européenne, dénaturée par les lobbies et attaquée par les nationalistes, est aujourd’hui menacée d’implosion.

Il est temps de changer les politiques menées à Bruxelles.

Il est temps de transformer le premier marché mondial en puissance capable de protéger notre environnement et notre santé, nos emplois et nos valeurs. Lire la suite