Les choix du maire à propos de la sécurité.

Dans le livret « 5 ans d’action… » distribué à tous les aulnaysiens, vaste opération de propagande des actions du maire, 2 pages sont consacrées à la sécurité. Mais quels sont ses choix politiques et pour quels résultats ? A son arrivée, il y avait 65 policiers municipaux, une baisse des effectifs au commissariat d’Aulnay, conséquence de la suppression au niveau national de 13 000 postes de policiers et de gendarmes par N. Sarkozy.

Pour compenser cette baisse, B. Beschizza a augmenté la police municipale de 25%. Pour les aulnaysiens, c’est la double peine : ils participent au financement de la police nationale comme tous les contribuables et en plus, B. Beschizza leur fait supporter intégralement celui d’une police municipale surdimensionnée, la 2ème de France, avec 80 policiers municipaux suréquipés. Lire la suite

Publicités

Manifestation de policiers devant le commissariat d’Aulnay.

Revenons sur ce qui s’est passé mercredi soir, dans le quartier des Beaudottes à Sevran. Un riverain a filmé une bagarre entre un médiateur et un policier, lors d’une intervention des forces de police. La vidéo est sidérante : des coups de poing sont portés au visage par le policier au médiateur qui réplique, avant d’être neutralisé par un coup de taser.

Suite à cet événement, le Préfet de police Didier Lallement a immédiatement demandé une enquête de l’inspection générale de la police et a suspendu le policier.
D’où la colère d’ une centaine de policiers venus manifester devant le commissariat d’Aulnay-sous-Bois, en charge des villes d’Aulnay et de Sevran.
Lire la suite