Legs Pecoroni, Place Camélinat : Beschizza relance de fausses informations pour discréditer l’ancienne municipalité !

Dans le journal Oxygène de Janvier, l’équipe municipale parle de son projet d’aménagement de la place Abrioux ex Camélinat avec l’ouverture d’une nouvelle école à proximité, en se gardant bien de parler du projet d’un immeuble sur le terrain légué par M. Pecoroni jouxtant le collège Le Parc.

Bien pire, M. Beschizza n’a pas hésité, comme il l’a déjà fait en réunion publique en 2016, à affirmer publiquement au conseil municipal de décembre 2018, que l’ancienne municipalité avait un projet immobilier sur ce terrain.

C’est FAUX, M. Beschizza utilise tout bonnement des documents non officiels, ressortis d’un tiroir par un ou des membres de son administration, des documents qu’il a pourtant remis fin 2016, à 2 associations aulnaysiennes et que nous avons en notre possession. Lire la suite

Publicités

Projet immobilier à la future gare du Grand Paris, Eiffage et Verrecchia remportent la consultation.

Depuis 2014, avec l’arrivée de Bruno Beschizza et de son équipe « Aulnay Respectueuse », il faut chercher dans la presse pour avoir des informations sur les projets concernant le devenir de la Ville.

Il s’agit pourtant de projets importants qui nécessiteraient une consultation réelle et régulière des aulnaysiens. Or, le débat démocratique n’existe pas à Aulnay. Tout se passe de façon confidentielle, dans la plus grande opacité, pour des invités triés sur le volet, ce qui démontre bien qu’en fait, tout est déjà décidé ! Lire la suite

Constructions sur l’axe Mitry – Princet : un tissu d’erreurs volontaires sur le site de la Ville !

La carte ci-dessus montre le projet Mitry – Princet de 2012.

Le site de la ville met un coup de projecteur sur le projet Mitry Princet, en déclarant « Coup de frein sur le bétonnage ! ». On croit rêver, quand on assiste depuis 2014 à une accélération incroyable du bétonnage dans Aulnay sud et centre et qu’il est prévu un nombre délirant de logements à proximité de la future gare du Grand Paris. Lire la suite

Depuis 2014, un bétonnage galopant mal assumé

L’urbanisme de B. Beschizza suscite une telle désapprobation des aulnaysiens qu’un tract de 4 pages au financement douteux, a été distribué dans le sud pour tenter de justifier par des chiffres faux et des informations erronées, son hyper bétonnage.
Il est dit: Ségura voulait 660 logements par an, Beschizza en fait 200.
FAUX. L’ancienne municipalité, elle aussi contrainte par l’Etat à faire 660 logts/an et face à un retard de construction de 20 ans (9 000 demandes en attente) a construit 210 nouveaux logts/an.
Axe Mitry Princet :1 700 logements sur 15 ans avec Ségura, ramené à 700 par Beschizza. Certes, mais déjà 500 sur Princet-Soleil Levant en 3 ans. Combien en 15 ans ?
Avec Ségura: « un bétonnage souvent en pleine zone pavillonnaire ». FAUX ! Les constructions permises principalement autour du centre gare y sont minimes par rapport à aujourd’hui. Lire la suite

Urbanisme : la vérité AVANT Beschizza et DEPUIS Beschizza

La politique d’urbanisme de B. Beschizza suscite une telle désapprobation des aulnaysiens qu’un tract de 4 pages au financement douteux, a été distribué récemment dans les quartiers sud pour tenter de justifier par des chiffres faux et des informations erronées, le bétonnage accéléré et sans concertation du maire.

On lit dans ce tract : Ségura voulait 660 logements par an, Beschizza en fait 200.

FAUX. L’ancienne municipalité conduite par G.Ségura devait, comme c’est le cas actuellement, tenir compte du SDRIF, Schéma Directeur Région Ile de France qui fixait pour Aulnay l’objectif de 660 nouveaux logements par an. Elle devait également fait face à une situation critique voire dramatique pour certains.

En effet, après la grande période de construction 1960 – 1990, le nombre de nouveaux logements a diminué, 98 par an jusqu’en 1990 puis chuté à 66 par an de 2000 à 2005. Aulnay a accumulé pendant 20 ans un retard de logements alors que le nombre de ménages aulnaysiens a augmenté durant cette période, les enfants ayant fondé à leur tour une famille. D’où 9 000 demandes en attente,1 479 familles en sur-occupation . Lire la suite

Aulnay Sud : le Maire poursuit son bétonnage de luxe

Depuis 2014, le sud de la ville connaît un bétonnage sans précédent avec 287 nouveaux logements en accession à la propriété.
Résidence Villa Trévi, Verrechia Promotion, place J.C Abrioux (ex Camélinat) 45 logements,
Résidence Côté Parc, rue du 14 juillet, 64 logements
Résidence villa Charmilles, Monteleone Construction, 6 bis/18, allée des charmilles, 32 logements,
Résidence Les terrasses d’Aulnay, Novellus Promotion, 40 route de Bondy, 17 logements
Résidence de Strasbourg, 61/65 boulevard de Strasbourg, 25 logements
Résidence les Jardins de Touraine, Arthur Promotion, 14 avenue Eugène Schuller , 65 logements
Résidence ATLAND en bordure du canal, 39 logements Lire la suite

La réponse de Bruno Beschizza aux 9000 demandeurs de logements de notre ville : il vote la fin des aides régionales pour les constructions des logements sociaux à Aulnay

La nouvelle majorité de droite au Conseil Régional à laquelle appartient le Maire Bruno Beschizza, vient de voter en séance plénière son plan logement pour l’Ile-de-France dont la mesure phare est l’arrêt des subventions régionales à la construction de logements PLAI (Prêts locatifs aidés d’intégration)  dans les villes comptant plus de 30% de logements sociaux. Il faut rappeler que la région finance un logement PLAI à hauteur de 12 000 €.

Selon Valérie Pécresse, Présidente du Conseil régional, l’arrêt de l’aide régionale permettrait « de casser les ghettos ». Cet amalgame entre logement social et pauvreté témoigne d’un profond mépris pour les familles qui font valoir leur droit à vivre dans un logement adapté à leurs revenus. Il dénote par ailleurs une totale méconnaissance de la réalité du logement social, dont la vocation n’est pas d’héberger exclusivement les plus démunis. En effet le logement social comprend plusieurs paliers. En Ile- de -France, 75% des franciliens y sont éligibles.

Rappelons que dans notre ville il y a plus de 11 000 demandeurs, dont 8 à 9000 Aulnaysiens, qui veulent obtenir un logement décent, adapté à leurs besoins, dans leur propre ville ou quitter un appartement suroccupé par manque de solution. De toute évidence, le maire ne s’intéresse pas aux demandeurs de logement de notre ville. Lire la suite

L’OPH d’Aulnay en danger!

Pourquoi Bruno Beschizza et Séverine Maroun, Présidente de l’Office Public HLM de notre ville veulent – ils  faire racheter par l’OPH les 127 logements situés au 151 route de Mitry/ Mail du Docteur Pascarel ? (délibération du conseil municipal du 16 décembre 2015)

Ce patrimoine appartenant  au bailleur privé DOMAXIS est fortement dégradé et nécessite une remise à niveau complète aux normes de sécurité et environnementales actuelles.
Lire la suite

Le Député organise un colloque sur les 15 ans de la loi SRU

Daniel Goldberg, député d’Aulnay, organise à l’Assemblée nationale (immeuble Jacques Chaban-Delams, 101, rue de l’Université) le jeudi 14 janvier avec la Fondation Abbé Pierre, l’Union Sociale pour l’Habitat et l’UNIOPSS un colloque intitulé « Quinze ans de loi SRU : une loi pour changer la société ?».

La première table ronde reviendra sur l’élaboration de la loi et sa mise en œuvre. La seconde table ronde portera sur de nouvelles ambitions possibles pour vivre ensemble. Lire la suite

« Du bon, du beau, du bonnet…. d’âne !

Bruno Beschizza « Super BÉTONNEUR »

Dans la tribune d’oxygène de novembre 2015 l’adjoint au maire chargé de l’urbanisme rappelle les paroles de Bruno Beschizza. « Aulnay a le droit à du bon, du bien et du beau » et proteste vivement sur l’annonce de la création d’OIN (Opération d’intérêt National) sur le site de PSA. Lire la suite