Legs Pecoroni, Place Camélinat : Beschizza relance de fausses informations pour discréditer l’ancienne municipalité !

Dans le journal Oxygène de Janvier, l’équipe municipale parle de son projet d’aménagement de la place Abrioux ex Camélinat avec l’ouverture d’une nouvelle école à proximité, en se gardant bien de parler du projet d’un immeuble sur le terrain légué par M. Pecoroni jouxtant le collège Le Parc.

Bien pire, M. Beschizza n’a pas hésité, comme il l’a déjà fait en réunion publique en 2016, à affirmer publiquement au conseil municipal de décembre 2018, que l’ancienne municipalité avait un projet immobilier sur ce terrain.

C’est FAUX, M. Beschizza utilise tout bonnement des documents non officiels, ressortis d’un tiroir par un ou des membres de son administration, des documents qu’il a pourtant remis fin 2016, à 2 associations aulnaysiennes et que nous avons en notre possession. Lire la suite

Publicités

Projet immobilier à la future gare du Grand Paris, Eiffage et Verrecchia remportent la consultation.

Depuis 2014, avec l’arrivée de Bruno Beschizza et de son équipe « Aulnay Respectueuse », il faut chercher dans la presse pour avoir des informations sur les projets concernant le devenir de la Ville.

Il s’agit pourtant de projets importants qui nécessiteraient une consultation réelle et régulière des aulnaysiens. Or, le débat démocratique n’existe pas à Aulnay. Tout se passe de façon confidentielle, dans la plus grande opacité, pour des invités triés sur le volet, ce qui démontre bien qu’en fait, tout est déjà décidé ! Lire la suite

Avis défavorable au CDG Express , B. Beschizza et sa majorité se rallient à l’avis des élus de l’opposition.

Hier soir en conseil municipal, les élus devaient se prononcer sur le projet du CDG Express. Or, au Conseil territorial lundi soir, B. Beschizza Président du CT avait retiré son texte où il demandait « un avis favorable au projet » face à la forte opposition des élus prêts à voter CONTRE. D’où une situation rocambolesque au conseil municipal, car B. Beschizza ayant changé d’avis depuis lundi, allait en tant que Maire, demander à sa majorité de voter CONTRE son propre texte proposant encore un « avis favorable ».

Les présidents des différentes sensibilités politiques se sont exprimés, pour notre groupe PS et Radicaux, Guy Challier, président de groupe.

Nous irons déposer demain la contribution du groupe des élus PS et Radicaux à l’enquêteur public à Aulnay, lors de sa dernière permanence.

Bruno Beschizza ira-t-il lui aussi , déposer sa contribution en son nom et pour sa majorité , en donnant à présent un « avis défavorable au projet du CDG Express » ? Lire la suite

Avis sur le CDG Express : la volte-face de B. Beschizza, Président du Conseil Territorial Paris Terre d’Envol.

Hier soir lundi 12 novembre, au Conseil territorial de l’intercommunalité Paris Terre d’envol, le Président Bruno Beschizza s’apprêtait à faire voter une délibération dans laquelle il proposait aux élus d’émettre «  un avis favorable à la demande d’autorisation environnementales concernant le projet de liaison ferroviaire directe entre Paris et l’aéroport Charles de Gaulle ».

Face à la montée des protestations des élus présents au conseil territorial opposés au projet, en accord avec de nombreux usagers et les associations de défense de l’environnement, Bruno Beschizza a fait volte face et a pris la décision de retirer sa délibération qui allait être retoquée par les élus. Lire la suite

Place J.C Abrioux ex Camélinat : un parking souterrain contesté à 6,3 millions d’euros.

Au conseil municipal du 18 juillet, nous avons pris connaissance, par décision du Maire, du lancement de la conception – réalisation du futur parking souterrain sous la place.
Bouygues Bâtiment Ile de France a remporté le marché et devrait construire un parking de 102 places sur 2 niveaux pour 6,3 M d’euros dans un délai de 19,5 mois (7 de conception, 12,5 de réalisation). Un prix exorbitant qui met la place de parking à peu près à 62 000 € ! Lire la suite

« Aulnay-sous-Bois préserve son patrimoine »… Qui a payé ces 4 pages d’intox ?

Les aulnaysiens ont découvert dans leur boîte aux lettres un document de 4 pages publié par Alexandre CONAN intitulé « Aulnay-sous-Bois sauve son patrimoine. »
C’est ni plus ni moins un « tract » qui accumule des chiffres faux et des informations erronées pour mettre en parallèle le soi-disant bétonnage  de l’ancienne municipalité et la politique de B.Beschizza qui aurait stoppé ce bétonnage depuis 2014 et sauvegardé le patrimoine !

Mais, détail qui est loin d’être négligeable : qui a pu payer un tel document diffusé à grande échelle? Sans doute pas M.Conan sur ses fonds personnels, lui qui n’ est embauché que depuis peu par la Mairie au service de la communication !
Alors qui a payé ? On n’ose imaginer que le financement vienne des deniers publics et que ce soit les aulnaysiens qui financent cette propagande du Maire avec leurs impôts … Ils paient déjà chaque mois un journal municipal essentiellement destiné à encenser la politique actuelle. Lire la suite

Quel projet pour le terrain du CMMP dépollué par l’ancienne municipalité ?

Le devenir du terrain de l’ancienne usine d’amiante (le CMMP) a été évoqué lors du conseil municipal du 14 décembre , un dossier majeur traité par l’ancienne municipalité.

Rappel des faits : En 1997, un riverain de l’usine décède d’un cancer provoqué par l’amiante alors qu’il n’en manipulait pas. Pendant plus de 10 ans, la famille et les associations se battent pour faire reconnaître la responsabilité du CMMP qui a broyé l’amiante pendant 40 ans et demandent sa démolition , mais elles se heurtent à l’inaction des pouvoirs publics.

En Octobre 2006, la démolition de l’usine commence, à ciel ouvert. Arrêt en urgence du chantier un mois plus tard, la pollution extrême nécessitant une démolition sous bulle étanche. Lire la suite

De nouveaux locaux pour la « Ressourcerie 2mains »

Le jeudi 29 septembre, la Ressourcerie 2 mains a inauguré ses nouveaux locaux situés au 1-13 rue Edouard Branly à Aulnay (zone industrielle de la Garenne, quartier Balagny, piscine).

Une belle inauguration en présence du Président de l’association et de l’équipe encadrante, de salariés, de bénévoles, de nombreux élus, des principaux partenaires et de tous ceux qui ont voulu visiter les locaux et témoigner leur sympathie pour cette association importante.

Une visite guidée très intéressante a permis de découvrir les 1174 m2 comprenant de grands espaces de rangement par type d’objets (meubles, vaisselle, vêtements, appareils divers…), les ateliers de menuiserie ou d’électricité pour vérifier, réparer, revaloriser les objets, un espace de sensibilisation au recyclage avec un atelier d’activités créatives et enfin, dans un cadre très accueillant, une boutique de 270 m2 proposant les objets recyclés à petits prix. Lire la suite

L’heure de la COP 21 est arrivée!

La COP 21 aura bien lieu dans quelques jours dans notre département, au Parc des Expositions de Paris- Le Bourget,  du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Le maintien de cet événement de grande envergure, malgré les attentats récents, exige des mesures exceptionnelles afin de garantir la sécurité aux participants et à la population.

Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil départemental et Claude BARTOLONE, Président de l’Assemblée nationale étaient déjà intervenus il y a plusieurs mois auprès du gouvernement pour que la COP 21 se déroule dans les meilleures conditions, sans devenir un cauchemar pour les habitants de la Seine -Saint- Denis.

Ce mercredi matin 25 novembre s’est tenue au Ministère de l’Intérieur une conférence de presse concernant les mesures de sécurité prévues.

Il y aura notamment des restrictions de circulation ce dimanche 29 et lundi 30 novembre ; il est donc recommandé à tous ceux qui le peuvent, de prendre ces jours – là les transports en commun qui, grâce à la décision de l’actuel Président de la Région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, seront gratuits.

Un large dispositif d’informations au public sera rapidement mis en place (affichage, spots radios, informations dans la presse).

En ces temps difficiles, il était important de maintenir cette grande conférence internationale sur le climat, tout en faisant de la sécurité, une priorité pour les pouvoirs publics.

Evelyne DEMONCEAUX