Affiches de prévention du sida : la justice donne tort à B. Beschizza et annule son arrêté

Le 21 novembre 2016, B. Beschizza décidait par un arrêté municipal pris sans aucune concertation, d’interdire sur la ville la diffusion d’une campagne nationale de prévention contre le sida. Il estimait que des affiches montrant des couples d’hommes s’enlaçant était « contraires aux bonnes mœurs » et qu’elles portaient « atteinte à la dignité au risque de heurter la sensibilité de l’enfance et de la jeunesse ». A grands renforts de communication, il s’engageait, avec d’autres maires L.R. dans tout le pays, dans une vision rétrograde de la société.

La réprobation enfla dans l’ensemble du pays, dans les médias, dans les milieux professionnels de la santé et de nombreux aulnaysiens ont été choqués de voir notre ville de nouveau associée à une polémique qui dégradait l’image de la commune. Lire la suite

Publicités

« La France a besoin de vous » : tribune de Daniel Goldberg

L’Assemblée nationale a commencé à examiner depuis la semaine dernière le projet de loi « Egalité et citoyenneté » sur lequel notre Député Daniel Goldberg a  déposé de nombreux  amendements pour lutter contre les discriminations à l’embauche. Travaillant sur ce sujet avec plusieurs acteurs des ressources humaines et de l’inclusion économique, il a co-signée une tribune sur ces questions publiée hier par Libération avec Benjamin Blavier, délégué général et fondateur de Passeport Avenir ; Ghislaine Caire, secrétaire générale adjointe du Syntec ; Saïd Hammouche, président de la Fondation Mozaïk ; Mohand Hebbache, directeur région IledeFrance, Humando ; Catherine Tripon, directrice des relations aux parties prenantes, Fondation FACE.

Vous trouverez ci-dessous la tribune du député Daniel GOLDBERG  qui prend à bras le corps la question de l’emploi des jeunes issus des quartiers prioritaires.

Oussouf SIBY 

«Dix ans après les émeutes des banlieues, les politiques publiques en direction des quartiers populaires offrent un bilan en demi-teinte. Si des actions positives ont été menées, force est de constater qu’il n’y a pas eu de véritable changement structurel de l’état des choses. La jeunesse de ces territoires moins privilégiés subit toujours une mise à l’écart économique : près de trois fois supérieure à la moyenne nationale. Les discriminations à l’emploi dont elle est l’objet sont non seulement fortement ressenties, mais démontrées et mesurées.

Lire la suite

Discrimination à l’adresse : Daniel Goldberg fait un premier bilan

En 2013, lors du débat à l’Assemblée nationale sur la loi réformant la politique de la ville portée par François Lamy, Daniel Goldberg a permis la reconnaissance du lieu de résidence comme facteur potentiel de discrimination.

Cette disposition adoptée à l’unanimité par les députés constitue une avancée majeure pour l’égalité des droits.

A présent, la loi, en particulier l’article 225-1 du code pénal, reconnait ce que l’on appelle communément la « discrimination à l’adresse ». Le lieu de résidence constitue ainsi le vingtième critère de discrimination qu’un citoyen peut évoquer, au même titre que l’origine, le sexe ou l’âge par exemple.

L’inscrire dans la loi, c’était permettre à toute personne d’engager une démarche pour faire valoir ses droits si elle s’estime victime de son adresse pour l’accès à l’emploi ou à un certain nombre de services. Cette évolution a également une vocation pédagogique auprès des décideurs économiques et des institutions de notre pays : comment par exemple peut-on justifier que tel ou tel habitant n’ait pas accès à des services postaux ou à des taxis parce qu’il habite un endroit en proie à de l’insécurité ?

Deux ans après la promulgation de la loi, Sylvine Thomassin, Maire de Bondy, et Daniel Goldberg, Député de Seine-Saint-Denis, souhaitent faire un premier bilan de cette disposition dans le cadre d’une réunion publique qui se tiendra :

Mercredi 11 mai à 19h30 à l’Hôtel de ville de Bondy

 Ils ont invité Jacques Toubon, Défenseur des Droits, dont la mission est de défendre de manière indépendante l’accès aux droits des citoyens et de promouvoir l’égalité, et Said Hammouche, Directeur de Mozaïk RH, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines spécialisé dans la promotion de la diversité.