Le Conseil citoyen d’Aulnay lance le Fond de participation des habitants

Les Conseils citoyens sont des instances de participation citoyenne instaurées par la loi Lamy en 2014 dans les quartiers dits prioritaires . A Aulnay il a été mis en place il y a maintenant deux ans. Il a décidé de porter le Fond de Participation des habitants (FPH).

Le Fonds de participation des habitants (FPH) doté financièrement par l’Etat et les collectivités locales,  permet de financer des projets ponctuels allant jusqu’à 800 euros qui contribuent au renforcement du lien social dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les objectifs sont multiples:
-Donner les moyens aux habitants, constitués ou non en association de – participer à la vie de leur quartier ;
-Construire et accompagner  des projets portés par des habitants  contribuant à l’animation du quartier ;
-Améliorer le cadre de vie
-Développer des échanges intergénérationnels entre habitants. Lire la suite

Publicités

Présidentielles 2017: La lettre du député Daniel Goldberg

Au lendemain du 1er tour des élections présidentielles, notre député Daniel Goldberg a décidé de s’adresser dans une lettre aux habitants d’Aulnay-sous-Bois, de Bondy et des Pavillons-sous-Bois. Vous trouverez-ci dessous sa lettre:

 » Madame, Monsieur,

Dimanche dernier, les Françaises et les Français ont choisi les candidats qui participeront au second tour de l’élection présidentielle. C’est un moment décisif de notre histoire collective. Député représentant Aulnay-sous-Bois, Bondy et les Pavillons-sous-Bois à l’Assemblée nationale, je me dois de vous faire part de mon choix.

Chacun connaît mon engagement et mes convictions pour plus de justice et plus d’égalité. Je veux que la France entre véritablement dans le 21 ème siècle et engage une transition écologique qui favorise l’emploi et le pouvoir d’achat. Je sais que les inégalités et les discriminations de tous ordres minent notre développement. Je pense que nos institutions sont dépassées et ne permettent plus aux citoyens d’être pleinement acteurs de leur vie et du devenir du pays. Je crois à une France rassemblée pour qu’elle soit plus belle, plus forte et plus audacieuse.

Aussi, je ne peux voir la France tomber dans les mains d’une caste représentée par Marine Le Pen et le Front national dont les discours de haine et de repli sur soi sont à peine masqués le temps de la campagne électorale.

Le 7 mai, je voterai pour Emmanuel Macron. J’ai des désaccords profonds avec nombre de ses propositions. La France n’a pas besoin d’homme providentiel, mais doit au contraire se retrouver collectivement. La fragilisation des salariés n’est pas gage de développement pour eux-mêmes, ni pour l’économie du pays. La mondialisation débridée détruit beaucoup de nos vies et les États doivent reprendre la main pour la réguler.

Mais, ces désaccords ne me font pas oublier l’essentiel de ce qui nous rassemble : la défense de la République, de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Face au terrorisme, c’est en ne cédant en rien sur nos valeurs que nous nous protégerons ensemble.

Le nouveau Président de la République devra tenir compte des conditions de son élection. Au mois de juin, vous choisirez une majorité à l’Assemblée nationale qui déterminera alors les contours d’un nouveau gouvernement. Le devenir de notre pays est encore à écrire. Je veux y être utile et prendrai toute ma part pour faire du progrès partagé une valeur d’avenir.

 Le 7 mai, notre démocratie a besoin de votre voix. »

Elections présidentielles 2017: les résultats du 1er tour

Hier Dimanche 23 Avril, les aulnaysiens se sont fortement mobilisés pour exprimer leur choix lors du 1er tour des élections présidentielles et nous tenons à souligner un taux de participation important, de l’ordre de 70% .

Nous remercions les 2266 électeurs aulnaysiens qui ont apporté leur voix au candidat du Parti Socialiste, Benoît Hamon.

Vous trouverez ci-dessous les résultats du 1er tour des élections présidentielles dans notre commune. Lire la suite

Des changements pour rénover les modalités d’inscriptions sur les listes électorales!

L’Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté mardi 19 juillet à l’unanimité une réforme ambitieuse de l’élaboration et de la mise à jour des listes électorales, portée par Élisabeth Pochon, députée de Seine-Saint-Denis. Cette réforme visera à partir de 2019 d’ouvrir la possibilité pour tous les français de pouvoir s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 6ème vendredi, soit 30 jours ouvrés, précédant un scrutin.

De plus, les jeunes Français ayant acquis la majorité entre deux tours d’une élection pourront désormais participer au second tour de l’élection. Autre nouveauté, les personnes naturalisées seront automatiquement inscrites sur les listes électorales, comme c’est déjà le cas pour les jeunes majeurs.

Enfin la création d’un répertoire électoral unique (REU) géré par l’INSEE permettra de traiter le problème des doubles inscriptions afin de rendre les listes électorales plus sincères. Le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve souligne que cette réforme, en facilitant l’accès au scrutin, favorisera l’expression démocratique par le suffrage universel et luttera contre l’abstention.

Oussouf SIBY

Une cérémonie républicaine… mais réservée à la droite

Il y a quelques semaines nous vous informions que l’association politique de droite JAIM’ Aulnay, les Jeunes Amis de la Majorité municipale d’Aulnay-sous-Bois (crée en décembre 2015) dont la mission principale est de relayer la bonne parole de la municipalité demandait au maire de  recevoir avec sa majorité les nouveaux électeurs afin de leur remettre leur carte électorale.

Nous rappelons également que cette cérémonie de citoyenneté n’était pas l’idée du siècle, le code électoral la prévoit déjà. Elle était organisée tous les ans par l’ancienne municipalité conduite par Gérard Segura jusqu’à ce que Bruno Beschizza décide d’y mettre fin en 2014.

Au cours de cette cérémonie de citoyenneté, le maire, en tant qu’agent de l’Etat est astreint à un devoir de stricte neutralité mais peut souligner à cette occasion la pluralité des sensibilités politiques, base de tout système démocratique.

Nous espérions que la remise des cartes électorales qui a eu lieu ce vendredi 27 mai à l’Hôtel de ville , se passe non pas comme le réclamait l’association « par le maire et son équipe municipale » mais par l’ensemble des membres du conseil municipal, élus de la majorité et de l’opposition.

Malheureusement le maire n’a pas dérogé à ses habitudes, faire comme s’il n’ y avait pas d’autres sensibilités politiques que « les Républicains » à Aulnay, comme si seuls 43 élus de droite sur un total de 53 siégeaient au Conseil municipal, comme si près de 40% des votants en 2014 n’avaient pas voté pour la liste « Aulnay avance ». C’est tout un art de se dire « Républicain » de nom et pas dans les faits.

Mais pourquoi le Maire use-t-il de tous les stratagèmes pour effacer de toutes les communications et les événements les élus de l’opposition dont un en particulier le député Daniel Goldberg?

Oussouf SIBY

Comment la majorité redécouvre la cérémonie de remise des cartes électorales…

L’association JAIM’ Aulnay enfonce des portes ouvertes ….

L’association politique de droite JAIM’ Aulnay, les Jeunes Amis de la Majorité municipale d’Aulnay-sous-Bois (crée en décembre 2015) nous fait part de son extraordinaire initiative envers la jeunesse aulnaysienne dans son communiqué de presse du 11 mai 2016 !

En voici un extrait :

« L’association a écrit le 30 janvier 2016 une lettre à Bruno BESCHIZZA, Maire d’Aulnay-sous-Bois, pour lui proposer la mise en place d’un événement citoyen à destination des jeunes de notre ville. Cette initiative pourrait permettre, par exemple, au Maire et à son équipe municipale de recevoir en mairie les nouveaux électeurs afin de leur remettre leur carte électorale, véritable passeport symbolisant l’acquisition d’une partie des droits et devoirs du citoyen, comme cela se fait dans d’autres communes. Cette cérémonie Républicaine permettrait alors de montrer par sa solennité l’importance des enjeux civiques et des valeurs de notre pays démocratique à l’ensemble des jeunes présents. Le 16 février dernier, nous avons eu la joie de recevoir une réponse positive de l’édile ….. »

Cette association dont la mission principale est de relayer la bonne parole de la municipalité se glorifie largement de cette initiative envers la jeunesse alors que cet événement est déjà prévu par le code électoral et oublie curieusement de préciser que leur mentor Bruno Beschizza a rompu avec cette cérémonie de citoyenneté célébrée précédemment, dès son élection. Lire la suite