Budget 2018 de M. Beschizza et ses élus : moins de services publics et des investissements insuffisants malgré la course aux emprunts.

Le conseil municipal du 4 avril a révélé une situation budgétaire très tendue, dégradée par rapport à 2016 et un budget 2018 placé sous le signe de l’austérité et de l’accroissement de la dette.
Après avoir critiqué avec virulence la politique budgétaire de l’ancienne majorité, M. Beschizza et ses élus font l’expérience d’un problème récurrent mais amplifié cette année : les dépenses de fonctionnement augmentent plus vite que les recettes. Mais bien sûr, au lieu d’assumer leurs résultats, ils rejettent la responsabilité sur l’ancienne mandature alors qu’ils sont élus depuis 4 ans ! Lire la suite

Publicités

Budget 2017 : purge des services publics et un minimum d’investissements

Hier soir s’est tenu le Conseil Municipal, avec comme point d’orgue le vote du budget. Vous trouverez ci-dessous un résumé de l’intervention d’Evelyne DEMONCEAUX au nom des élus socialistes.

Le bilan de l’exercice financier 2016 se solde par un excédent de 6,8 M. Il n’ y a pas de miracle, pour réaliser ces économies, l’équipe municipale a mené la même politique qu’en 2015 : une réduction drastique des dépenses des services, la hausse des tarifs, une baisse des subventions aux associations tout en faisant un minimum d’investissements essentiellement financés par 16 M d’emprunts (37,5M en 3 ans). Lire la suite

Orientations Budgétaires 2017: Le maire et ses élus poursuivent la casse du service public

Mercredi soir, le débat sur les orientations budgétaires pour 2017 a eu lieu au conseil municipal.

Guy Challier est intervenu au nom du groupe des socialistes et républicains.

Voici les grandes lignes de son intervention.

Quelques mots sur le bilan 2016 :

Le budget 2016 est équilibré mais la situation reste tendue, compte-tenu de dotations budgétaires en baisse et des charges de fonctionnement qui évoluent peu. La marge dégagée n’a pas permis de financer des investissements pourtant très limités, d’où un recours à l’emprunt. Lire la suite

Budget 2016: l’opposition explique pourquoi elle vote contre!

La présentation du Budget Primitif est intéressante puisqu’elle précise pour 2016 les montants des recettes, les prévisions de dépenses et qu’elle met en évidence les choix opérés par la municipalité pour répartir et utiliser les ressources durant l’année.

Vous trouverez ci-joint l’intervention d’Evelyne DEMONCEAUX, conseillère municipale au nom du groupe PS:

1er point : les recettes pour 2016

Les dotations de l’Etat baissent de 4 Millions en 2016 dont 3,11 dans le cadre du redressement des finances publiques mais 2 ressources supplémentaires atténuent cette baisse: une hausse par l’Etat des impôts de 13 M et 2,4 M d’excédent sur le poste assainissement à présent transféré à la Métropole.

A ces recettes réelles s’ajoute le solde positif 2015 de 3 M.

Ainsi, les recettes cumulées pour 2016 sont de 171,5 M contre 173 en 2015 soit une baisse modérée de 1,5 M.

Monsieur le Maire ,vous critiquez les baisses de dotation en omettant de dire aux aulnaysiens que votre formation politique en propose 3 fois plus !

 2ème point : les prévisions de dépenses pour 2016

Vous avez prévu une baisse de 4M en dépenses de fonctionnement. C’est un effort important, peut-être difficile à réaliser sur une année, avec , comme vous le reconnaissez vous-même, des charges  incompressibles et des charges rigides comme la masse salariale.

Et évidemment, à cet instant je veux vous dire notre désaccord avec la fin du CAP tel qu’il a été pensé par Jean- Claude Abrioux. Certes, vous n’allez pas fermer la lumière mais vous voulez profondément changer le projet toujours novateur d’un centre de création et de production de musiques actuelles utile aux aulnaysiens et qui fait la renommée de notre commune. Lire la suite