Face au Covid-19, restons vigilants, optimistes et solidaires.

Comme chaque mois depuis 6 ans, les élus PS, PRG envoient leur tribune au service communication de la mairie environ 10 jours avant la parution du futur numéro d’Oxygène. Nous avions envoyé notre tribune le 23 avril mais le directeur général des services nous a informé par mail que le numéro d’Avril était supprimé.

Voici notre tribune à laquelle nous associons les élus PCF.

La propagation du coronavirus a plongé le pays dans une situation d’une extrême gravité.

La pandémie actuelle, si elle révèle des élans de solidarité, accentue fortement les inégalités sociales. Certains vivent correctement le confinement mais d’autres sont mal logés ou sans domicile. Tous ne sont pas en télétravail, nous, élus PS, PRG, PCF, pensons et remercions ceux qui, peu ou pas protégés, vont soigner les malades ou assurent des services à la population. Les plus précaires, faute de moyens suffisants, sont les plus exposés. Maintenir et développer les services publics est une urgence sociale.

L’inégalité existe aussi entre les élèves disposant d’un outil informatique et les autres laissés pour compte.

La crise de l’hôpital atteint son paroxysme, avec un manque crucial de moyens et de personnels, résultat d’une course à la rentabilité. Or, des vies seront sauvées grâce au service public.

Le gouvernement a mis trop de temps à prendre conscience de la gravité de la situation: pénurie de masques, tests rarissimes, maintien des élections malgré les risques sanitaires alors que des pays voisins prenaient des mesures drastiques.

Ces élections furent un simulacre de démocratie au regard de l’absentéisme: 67 % dans notre ville.

B. Beschizza n’est élu que par 18 % des inscrits.

La liste Aulnay En Commun a déposé un recours au Tribunal administratif pour dénoncer les dérives et incidents majeurs le 15 mars, notamment le racolage des électeurs par des personnes favorables au maire, l’un de nos colistiers étant frappé et menacé de mort.

Aulnay En Commun remercie les 2 590 électeurs qui ont voté pour ses candidats.

Dans l’attente de jours meilleurs, restez chez vous et soyez vigilants.