La section socialiste d’Aulnay soutient la mobilisation du 5 décembre.

Les militant(e)s et élu(e)s socialistes d’Aulnay-sous-Bois apportent leur soutien à la mobilisation du 5 décembre et appellent les Aulnaysiennes et les Aulnaysiens à se joindre aux cortèges pour dénoncer le projet de réforme des retraites prévue par le gouvernement d’Emmanuel Macron.

Cette réforme, présentée comme une réforme d’équité, conduira en réalité à renforcer toutes les inégalités de carrières et à opposer les bas salaires entre eux.

Déclaration d’ Olivier Faure, Secrétaire national du PS :

« En entretenant volontairement le flou sur une réforme qui semble conçue uniquement dans une logique comptable au détriment du niveau des pensions et de la solidarité collective, le président de la République et le gouvernement méprisent les craintes légitimes de nos concitoyens

 Le 5 décembre, nous ré-affirmerons notre attachement à un système de retraite qui place en son cœur la solidarité par la répartition, qui prend pleinement en compte la pénibilité du travail, qui reconnaît les carrières longues et le droit à une retraite progressive, et qui assure à tous les retraités un revenu juste et décent.

 Réforme des retraites, de l’assurance-chômage, dégradation des services publics – l’état de l’hôpital public est l’exemple le plus criant – précarisation croissante du travail illustrée par la situation des travailleurs des plateformes numériques, ou encore colère croissante de la jeunesse face à ses conditions dégradées de vie, d’études, ou d’entrée dans la vie active. Voilà autant de raisons supplémentaires de se mobiliser le 5 décembre pour dire STOP à une politique néolibérale qui sape les fondements de notre pacte social par la destruction de l’État social, l’accroissement des inégalités dans les territoires, l’individualisation des mécanismes de solidarité et l’escamotage permanent du dialogue social.

Ensemble, défendons notre modèle social et les services publics qui sont nos biens communs ; ensemble, appelons au retour de réformes solidaires et de progrès social ; nous voulons une vie digne pour toutes et tous, un salaire juste, une action publique au service de l’émancipation et de la solidarité collective. »