Parking Abrioux : Aulnay Environnement recueille l’avis d’un professionnel.

Depuis des années, l’association Aulnay Environnement alerte les aulnaysiens sur les projets du maire concernant le devenir de l’ex-place Camélinat. Favorable à une place sans voitures, l’association s’est opposée à la construction d’énormes immeubles et d’un parking souterrain à 2 niveaux condamnant les tilleuls centenaires.

Hier, Aulnay Environnement a publié dans son blog, un article intitulé « Parole d’expert ! » dont voici des extraits :

« Il y a quelques semaines Aulnay Environnement s’était inquiété de la présence de grandes mares au fond du chantier du futur parking Abrioux , et s ‘était demandé si par hasard, cela ne serait pas dû à la présence de la nappe phréatique. Du haut de sa superbe, la première adjointe nous avait renvoyé à nos chères études : laissez donc faire les experts ! La présence de cette eau s’expliquait tout simplement par l’activité des foreuses qui ne pouvaient fonctionner à sec ! 

Mais écoutons l’avis d’un professionnel, d’un vrai :

« Il y a en permanence 6 à 8 pompes qui fonctionnent à plein régime. On n’a jamais vu une telle pression de la nappe phréatique ».

Dans une partie de la ville depuis des siècles abandonnée à la forêt parce que le sol était trop humide pour le mettre en culture, dans un quartier marqué depuis des décennies par des inondations à répétition, creuser un parking souterrain à deux niveaux était de toute évidence une aberration. …

On nous dira que, grâce au département, le réseau d’assainissement est en train d’être recalibré. Mais les professionnels, les vrais, savent bien que même ainsi amélioré, il ne sera jamais capable de faire face à des crues centenaires. Alors pourquoi le surcharger d’emblée en y jetant les eaux de la nappe, en privant les grands arbres proches d’une bonne partie de l’eau qui leur est nécessaire ? Sans oublier qu’il a fallu creuser un réservoir supplémentaire devant le collège, non prévu à l’origine. Aux frais de qui ?

La démonstration que cette municipalité piétine ses promesses de consulter les habitants pour tout nouveau projet n’est plus à faire : malgré notre insistance, aucune consultation n’a jamais été entreprise sur ce parking qui représente le quart des investissements annuels de la commune… »

Texte intégral sur le site d’Aulnay Environnement aulnay.environnement@gmail.com

Dès l’annonce du projet du maire, nous, élus socialistes, avons rappelé que nous voulions durant notre mandat supprimer les véhicules sur la place Camélinat, mais en optant pour un parking silo à proximité afin de conserver les arbres, charme incontestable de ce lieu. Nous sommes contre ce parking souterrain de 6,3 millions (prix exorbitant de 62 000 € chaque place de stationnement). Il n’était pas question de construire ces immeubles de luxe, ni de vendre le legs Pecoroni réservé à un équipement pour les scolaires, comme le fait B. Beschizza pour un immeuble de plus.

Nous partageons les inquiétudes d’Aulnay Environnement quant à la proximité de la nappe phréatique, aux problèmes de circulation des eaux de ruissellement, des risques d’inondation et de dégâts sur les constructions voisines.

A présent, la dalle de béton recouvre la place, tout est caché. Mais le maire devra assumer ses responsabilités en cas de dégâts dans ce quartier. Et comment réagira-t-il, lui si attaché à son «esprit village» devant une place minérale, vide la plupart du temps, glaciale ou torride selon les saisons ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s