Aulnay bouge … mais pas dans le bon sens: des Aulnaysiens mécontents écrivent au maire !

Alors que le maire fait une pub effrénée et sans limite des actions de la majorité dans le magazine Oxygène, 9 mois avant les élections municipales, des Aulnaysiens du quartier Nonneville expriment leur mécontentement et même leur « ras le bol » suite aux réunions inutiles et aux nombreuses lettres ou plaintes restées sans réponse, dans une lettre de 9 pages adressée à B. Beschizza ( publiée intégralement dans le blog monaulnay.com).

Ils commencent ainsi : « Pour vous Aulnay bouge » semble être la nouvelle devise de notre ville… Effectivement, depuis le début de votre élection, nous avons pu constater nombre de changements dans notre ville. Mais ces changements vont-ils dans le bon sens ? Nous, habitants du quartier de Nonneville, pour certains depuis bientôt 60 ans, ne le pensons pas …Nous sommes à moins d’un an de la fin de votre mandature, nous avons fait toutes les réunions de quartiers et nous n’avons rien obtenu pour améliorer notre cadre de vie qui se dégrade de jour en jour.

Cette lettre, très argumentée, montre la vigilance de ces Aulnaysiens sur des sujets du quotidien et leur attachement à leur quartier. Parmi les problèmes exposés, nous avons retenu quelques points sur lesquels bon nombre d’Aulnaysiens font des constats identiques .

– problèmes de circulation: les différentes modifications mises en place ne donnent pas satisfaction et aggravent même considérablement la situation dans certaines rues. Pour exemple, circulation nettement moins fluide depuis la suppression du rond-point proche du collège Simone Veil. Bouchons, augmentation du bruit et de la pollution.

-voitures en stationnement sur les trottoirs, jamais verbalisées – stationnement sur les arrêts de bus – rues encombrées de voitures ventouses et de véhicules utilitaires qui gênent la visibilité, non verbalisés.

-urbanisme : explosion des constructions d’immeubles quartiers sud.

-manque de suivi des dossiers concernant les multiples constructions sauvages.

-davantage de nuisances pour les riverains suite à l’augmentation des installations en zone pavillonnaire de sociétés qui chargent et déchargent de jour comme de nuit des camions et des camionnettes. Nuisances sonores et stationnement plus difficile.

-gestion de l’espace arboré : 33 platanes abattus route de Bondy ( mais seulement 17 arbres replantés) – disparition des tilleuls de la Place Camélinat – abattage des arbres rue d’Orléans- chênes maltraités au Centre des Impôts suite aux gravats accumulés à leur base.

-nettoyage des rues du quartier insuffisant : quartier sale, malgré la bonne volonté du personnel municipal.

Voilà une réalité bien différente de la présentation tapageuse faite dans le magazine Oxygène et les différents « tracts » distribués dans les boîtes aux lettres.

Il est beaucoup plus facile de multiplier les actions de pub que de répondre aux réels besoins des Aulnaysiens.

Publicités