Amendement du Sénat pour l’interdiction du voile lors des sorties scolaires : la position des élus socialistes et PRG.

L’amendement voté par le Sénat, en particulier par notre sénatrice Mme Delmont-Koropoulis, proposé par son parti Les Républicains, relance une nouvelle fois le débat et a au moins l’avantage de montrer très clairement l’opposition des Sénateurs LR au port du voile pour les accompagnatrices lors des sorties scolaires.

Nous, élus socialistes et PRG, réaffirmons notre attachement au principe de laïcité à l’école publique. Nous sommes pour le respect de la loi de 2004 qui interdit les signes religieux à l’école mais partageons la position de l’ancienne ministre Mme Najat Vallaud – Belkhacem qui, tout en maintenant la loi de 2004, faisait une « exception » pour les femmes voilées accompagnant les enfants, non considérées comme des agents publics.

Nous sommes contre l’amendement des sénateurs qui entraînerait de toute évidence, l’exclusion des mamans voilées lors des sorties scolaires.

Chaque jour, ces femmes accompagnent leurs enfants à l’école sans que cela pose problème et elles apportent depuis des années leur aide aux enseignants pour assurer la sécurité des enfants. Sans ces femmes, il n’y aurait plus depuis longtemps de sorties scolaires puisque dans nos quartiers au nord de la ville, elles assurent en grande majorité ces accompagnements.

Nous sommes fiers de notre école publique laïque qui accueille avec bienveillance tous les enfants et par conséquent les familles, dans le respect de leur origine, de leur culture, de leurs différences.

Nous sommes contre une loi stigmatisante et humiliante à la fois pour les mamans et pour les enfants qui ne comprendraient pas le rejet de leur mère.

Les directeurs d’école, les professeurs des écoles ont largement montré leur capacité à régler les tensions, chaque fois que cela était nécessaire, par un dialogue positif avec les familles.

La réponse de Mme Delmont-Koropoulis à la lettre de l’Association des Parents d’ Elèves de la Rose des Vents traduit un double discours : elle serait plutôt pour permettre aux mamans voilées de participer aux sorties mais elle a voté pour l’interdiction du port du voile, par solidarité politique.

Elle aurait pu s’abstenir ! En fait, elle a apporté son soutien aux idées tranchées de son groupe mais suite à l’inquiétude et même à l’indignation compréhensible des mamans musulmanes d’Aulnay, elle semble avoir voulu « rattraper le coup » en déclarant qu’elle devait suivre la consigne de son groupe politique.

Elle a manifestement manqué de courage politique pour défendre son opinion. Sa réponse incompréhensible laisse un doute quant à sa position personnelle …

Nous avons bien noté que le député M. Ramadier n’est pas du même avis que Mme Delmont-Koropoulis.

Le gouvernement doit se prononcer sur cet amendement. Nous espérons que la raison l’emportera. Dans l’attente de la décision de l’Etat, un grand merci à tous les parents pour leur aide précieuse lors des sorties scolaires.

Publicités