Procès contre les élus et les blogueurs suite à la plainte de B. Beschizza : le jugement approche.

Fin 2016, B. Beschizza interdisait par arrêté municipal la diffusion des affiches de la campagne nationale de prévention contre le sida validée par le Ministère de la Santé estimant notamment que ces affiches montrant des couples d’hommes étaient « contraires aux bonnes mœurs et à la moralité ».

Un acte qui avait provoqué, comme l’a signalé le Juge lors de la 1ère audience, un « tohu-bohu » dans la France entière. De nombreuses personnalités dont la Ministre de la Santé, des associations et des journalistes avaient unanimement condamné l’arrêté du Maire d’Aulnay.

Nous, élus d’opposition PS, PRG et PC, avions réagi par un communiqué condamnant cet arrêté qui privait les homosexuels d’informations essentielles pour leur santé, un arrêté jugé comme stigmatisant vis-à-vis de ces personnes. Cette appréciation partagée à l’époque par des centaines de personnes a été retenue par B. Beschizza pour attaquer exclusivement en justice pour diffamation, les 8 élus et les 3 blogueurs qui avaient diffusé le communiqué.

Le jugement sera rendu le 24 mai à 13h 30 au Tribunal de Paris.

Nous sommes sereins et restons convaincus de la justesse de notre bataille, pour la défense des actions utiles de santé publique, d’égalité des droits et de refus de toute stigmatisation d’une quelconque partie de la population.

Les élus socialistes.

Publicités