Le Parc Jules Princet, un élément du projet « La Coulée verte ».

Le projet présenté le 22 janvier en réunion de quartier reprend celui de la Coulée verte de l’ancienne municipalité, prévue dès 2012 dans le cadre de la concession Mitry-Princet. La Coulée verte devait relier par un cheminement pour piétons et piste cyclable, Prévert, le Parc Gainville, l’ancienne propriété rue Jules Princet, les immeubles en face, le Collège G. Philippe, la Roseraie. Chaque projet d’envergure nécessitant au moins 3 ans pour voir le jour, nous n’avons pas eu la possibilité de le mener à bien mais sommes satisfaits de voir qu’il a été repris par la municipalité actuelle.

La réunion portait surtout sur la présentation du futur Parc Princet de 6 000 m2.

Travaux prévus:  la démolition du pavillon au milieu du parc, la création d’un sentier, des plantations d’arbres et arbustes, des nichoirs et abris pour les insectes et l’ouverture de la Noue, cet ancien ruisseau qui sera en partie mis à jour.

Les riverains ont reconnu que c’était un beau projet mais ont été très surpris de découvrir qu’ils venaient, non pas à une réunion de concertation mais à la présentation d’un projet tout ficelé, un parc bientôt ouvert au public, au ras de leur maison. En effet, le calendrier est très court : démolition du pavillon dans 15 jours, plantations au printemps, ouverture au public prévue pour octobre-novembre 2019 ! Et c’est là que le bât blesse car faire un projet sans réelle concertation, c’est s’exposer aux réticences voir à l’opposition des habitants et se priver de leurs propositions. Les riverains ont juste eu le droit de poser des questions et ont exprimé leurs inquiétudes, redoutant les incivilités et nuisances diverses, tout près de leur maison.

Les responsables du service Espace vert ont précisé que le parc sera fermé par une clôture de 2,50 m. Un gardien viendra ouvrir et fermer. Il y aura également 2 caméras.

En ce qui nous concerne, nous avons posé la question des déplacements en vélo. Où sont les pistes cyclables qui devaient favoriser ce mode de déplacement doux ? Il nous a été répondu qu’elles n’étaient pas prévues à ce jour. Pourquoi ne pas avoir dissocié le Parc d’une piste cyclable dès le début ? Apparemment, les cyclistes seront obligés de passer par le parc et franchir aussi les chicanes interdisant l’accès aux 2 roues motorisées. Comme nous faisions remarquer que c’était nécessaire mais pas pratique pour les vélos, la réponse sidérante de l’élu présent, a été de suggérer que les cyclistes portent leur vélo pour franchir les barrières …

Les passages vers Prévert, vers le collège et jusqu’au stade du Moulin Neuf ne sont pas encore finalisés. Enfin, l’aménagement prévu pour la traversée de l’avenue J. Princet ne sera que provisoire car les aménagements de la RD 115 en prévision du futur Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) reliant la gare RER d’Aulnay à la gare de Sevran-Beaudottes nécessitera une reprise totale de la traversée.