Place J.C Abrioux ex Camélinat : un parking souterrain contesté à 6,3 millions d’euros.

Au conseil municipal du 18 juillet, nous avons pris connaissance, par décision du Maire, du lancement de la conception – réalisation du futur parking souterrain sous la place.
Bouygues Bâtiment Ile de France a remporté le marché et devrait construire un parking de 102 places sur 2 niveaux pour 6,3 M d’euros dans un délai de 19,5 mois (7 de conception, 12,5 de réalisation). Un prix exorbitant qui met la place de parking à peu près à 62 000 € !
Or, même pour un parking nécessitant une construction complexe (présence de nappe phréatique, nature du terrain, zone inondable ou sismique …) il faut compter entre 30 000 et 36 000 € la place. C’est déjà énorme comparé au coût d’une place en parking silo sur plusieurs étages, environ 11 000 € la place !
Comment expliquer un tel écart puisque le marché de travaux ne porte que sur « la conception -réalisation d’un parking souterrain et des aménagements y afférents » c’est-à -dire les rampes d’entrée et de sortie du parking ? Combien de milliers d’euros supplémentaires pour l’ensemble des aménagements de la place et des voiries ?

Ce projet est loin de faire l’unanimité, même si tout le monde s’accorde à dire que libérer la place des véhicules et la rendre aux piétons va dans le bon sens.
L’ancienne municipalité, qui avait lancé la réflexion d’un éco quartier dans ce secteur, s’orientait plutôt vers un parking silo à proximité de la place afin d’abaisser le coût de construction, d’éviter le problème des eaux de ruissellement régulièrement signalé par les aulnaysiens et de garder les grands tilleuls qui font le charme de cette place. Un parking aérien pouvait parfaitement s’intégrer dans l’environnement avec une façade harmonieuse , pourquoi pas végétalisée.

Mais une fois de plus, l’actuelle municipalité n’a pas pris le temps d’une réelle réflexion associant les habitants. Elle a fait en sorte que le débat n’ait pas lieu lors des réunions publiques et des conseils de quartier, à savoir notamment s’il était possible et moins coûteux de construire un parking aérien ne nécessitant pas une infrastructure lourde sur le terrain libre de la Perception ou ailleurs, mais a imposé purement et simplement SON projet tout ficelé.
Il semblerait que B. Beschizza veuille présenter à la population, dans les meilleurs délais SA nouvelle Place J.C Abrioux, selon ses choix et sa conception du « beau ».

Certes, la place sera rendue aux piétons mais les choix de la municipalité posent problème :
-le parking souterrain nécessitera un énorme cuvelage qui augmentera la difficulté de circulation des eaux de ruissellement d’où un risque d’inondation dans les sous-sols des immeubles voisins.
-disparition des tilleuls centenaires.
-à qui profitera ce parking coûteux ? on constate trop souvent que les parkings souterrains sont vides ou peu fréquentés (sentiment d’insécurité, risque de 2ème sous-sol inondé).

Par ailleurs, des constructions imposantes de 5 étages diminueront l’ensoleillement de la Place.

A ce jour, on sait donc que la construction se fera pour 6,3 M au lieu de 5M. Par contre, on ignore tout de la gestion du parking, si des places seront réservées à des privés ou non, les tarifs aux usagers et au bout du compte, le coût de gestion du parking pour les contribuables aulnaysiens.

Une fois de plus, le Maire n’a répondu à aucune des questions posées par Guy Challier, Président du groupe PS et Radicaux au conseil municipal dernier.

Publicités