Réseaux Sociaux : l’insulte est facile derrière l’anonymat !

Depuis quelques mois, des « trolls » et des « haters » ont envahi les réseaux sociaux ! Pour les non initiés, les « TROLLS » sont ces internautes qui écrivent des messages tendancieux pour alimenter la polémique… et les « HATERS » confondent cynisme et trait d’esprit .

Si nous en parlons aujourd’hui dans notre blog, c’est que ces tristes personnages écrivent sous des  pseudonymes et qu’ils ne perdent jamais une occasion pour se déchaîner contre tous ceux qui émettent une idée contraire à celle de la majorité municipale.

@Delphine93600, DéTrumpez-vous alias @Elegance936, voilà les pseudonymes de ces défenseurs acharnés de la majorité. Le moins que l’on puisse dire, c’est que leurs tweets, souvent en-dessous de la ceinture et d’un humour graveleux ne les honorent pas mais montrent au contraire leur stupidité. Et ils viennent même de franchir un pas supplémentaire en s’attaquant honteusement à la vie privée de certaines personnes.

Tout y est : la HAINE, l’ HOMOPHOBIE, l’ ISLAMOPHOBIE et le RACISME

Les paroles partent mais les écrits restent (captures d’écran) et l’anonymat n’est pas absolu sur les réseaux sociaux ! Il est possible, en démocratie, de déposer plainte pour délit de provocation à la haine, injures publiques et atteinte à la vie privée.

Ces internautes par leurs écrits toxiques ne rendent certainement pas service à ceux qu’ils veulent défendre !

Dans une démocratie, le débat politique argumenté est normal, sain et productif mais doit rester loin de toute insulte ou attaque personnelle.

Publicités