LE RUISSELLEMENT POUR LES NULS

Même s’il ne l’admet pas, le gouvernement (LREM LR MODEM) de Droite donc, applique à la lettre la Vieille Théorie du Ruissellement « des rivières d’euros vont inonder notre économie »

Qu’est ce que le Ruissellement ? Théorie économique Néolibérale anglo-saxonne appliquée sous Reagan et Tatcher.
« une théorie d’inspiration libérale selon laquelle les revenus des individus les plus riches sont réinjectés dans l’économie, soit par le biais de leur consommation, soit par celui de l’investissement (notamment via l’épargne), contribuant ainsi, directement ou indirectement, à l’activité économique générale et à l’emploi dans le reste de la société.
Cette théorie est notamment avancée pour défendre l’idée que les réductions d’impôt y compris pour les hauts revenus ont un effet bénéfique pour l’économie globale. En théorie donc, plus il y a de riches et moins il devrait y avoir de pauvres, de chômeurs, de petits revenus, d’entreprises en difficulté… »

Les députés LREM -LR- MODEM ont donc voté un Budget Pro Riches avec comme mesures phares la disparition de l’ISF (Impôt sur la Fortune) qui devient IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) et la création de la Flat-Tax Macron, un prélèvement unique, non progressif (flat tax= taxe plate) de 30% sur le revenu du capital (sur les dividendes d’actions, les intérêts…) pour remercier sûrement ses fameux donateurs à 7500 euros.
Ils ont quand même réintégré les lingots d’or, les yachts et les Porches dans l’IFI. Le ridicule ne tue pas ! Taxer ces biens ne rapporteront que 40 millions d’euros alors que la transformation de l’ISF en IFI représente une perte pour l’Etat de 3,2 milliards!

Dans leur réflexion néolibérale, les députés LREM et une grande partie des députés LR théorisent que la disparition de l’ISF va favoriser l’investissement des plus riches dans l’économie des entreprises. Patrons de PME et de TPE , plus besoin d’aller quémander chez votre banquier ! Les Pinault, Arnault et consort vont vous inonder d’euros. Vous pourrez ainsi investir, donc embaucher, donc baisse du chômage, donc augmentation du niveau de vie de tous.

VOILA L’IDEOLOGIE DANS LE MONDE DES «  OUI-OUI LREM ET LR »: LA START-UP FRANCE.
Dans la France des « fainéants », « des gens qui ne sont rien », des « chômeurs qui partent en vacances en bénéficiant des allocations » et autres insultes des LREM et LR.
Aucune étude sérieuse n’a prouvé les bienfaits du Ruissellement.
Prenons pour exemple les Etats Unis : baisse massive des impôts des plus riches sous Reagan , Bush père et consorts . Conséquences : baisse drastique des budgets fédéraux, baisse des investissements publics (système médical quasiment en faillite, système routier en délabrement etc.), explosion des inégalités sociales à tel point que dans les années 2000 des super Riches comme Warren Buffet réclament de payer plus d’impôt (en 2011 le taux d’imposition de W.Buffet était de 17% de ses revenus imposables, alors que celui des 20 personnes travaillant dans son bureau était compris entre 33% et 41%).

Certains organismes internationaux tirent la sonnette d’alarme :
L’ONU veut taxer les super-riches.
Même celle que l’on ne peut soupçonner d’être « communiste », Christine Lagarde (présidente actuelle du FMI ex-ministre de l’économie française) déclare au mois d’octobre 2017 : «On devrait augmenter les impôts des plus riches.. La fortune sourit au pays dont les moins bien nantis s’enrichissent. À l’inverse, le PIB recule lorsque ce sont les revenus des plus riches qui s’accroissent ».
L’OCDE signale également : « Les inégalités appauvrissent l’économie. Nous avons atteint un point critique.»

Est-ce que E.MACRON, le Patron de la « Start-up France », son ministre B. LEMAIRE et ses Growth hacker de Bercy croient en l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière)?
Le ministère des Finances (où travaillent les growth hacker) a fourni les chiffres issus de ses propres modèles économiques au Sénat : sur dix ans, les baisses d’impôts coûteront au minimum 50 milliards d’euros, vont créer
0,05 % de croissance par an et 50 000 emplois sur vingt ans, soit 2 millions d’euros par emploi créé (ce qui est 5 fois plus que le CICE et 120 fois plus que le coût des emplois aidés).
Bercy estime aussi que 45 % de ces baisses d’impôts iront au 1 % les plus riches, et que les 100 premières fortunes vont gagner un demi-million d’euros de baisse d’impôt PAR AN. Non seulement ces chiffres fournis par Bercy confirment la disproportion de la répartition des baisses d’impôts, mais en plus ils confirment que le gouvernement lui-même ne croit pas à leurs effets positifs sur l’économie !

Et la FLAT-TAX MACRON : la bombe à retardement des finances publiques ???

Gabriel Zucman économiste français de l’université de Berkeley (USA) dont la spécialité est l’optimisation fiscale ou comment contourner l’impôt en restant dans la légalité, estime, à partir des publications scientifiques récentes, que la Flat-Tax coûtera non pas 1,5 milliard par an (chiffre officiel de Bercy) mais 10 à 15 fois plus, conformément au modèle finlandais. Ces conclusions ont été publiées par le journal Le Monde du 25/10/2017.

La FLAT-TAX, la nouvelle machine à optimisation fiscale ?
Voici ce qu’en dit G.ZUCMAN : « Prenons un exemple concret, celui de Marcel, patron d’une grosse PME dont il possède 100 % du capital, et qui fait face au taux marginal supérieur de l’impôt sur le revenu. Il a le choix entre se verser un salaire, soumis aux cotisations, prélèvements sociaux et à l’impôt sur le revenu (taux marginal tout compris 65%), ou à se payer sous forme de dividendes (taux marginal de 50%), soumis à l’impôt sur les sociétés (25 % à l’issue du quinquennat), réforme Macron. Une différence de 15 points, du jamais vu dans notre pays. »
Une optimisation fiscale Open Bar pour les « PREMIERS DE CORDEES »
Bien sûr que tous les patrons ne sont pas des voyous mais on attend toujours les retours du CICE !!! Le million d’emplois de Mr GATTAZ.

Comment l’état comblera le manque à gagner pour combler le déficit budgétaire si cher à LREM ?

La flat-tax fait débat aujourd’hui, c’est un pari à haut risque qui pourrait coûter très cher à l’Etat, ne profiter qu’aux très riches les « PREMIERS DE CORDEES » , sans pour autant ruisseler sur les plus modestes.

Mais en contre-partie de ce fameux Ruissellement des super riches, E.Macron va baisser les cotisations sociales (chômage et maladie) dues par les salariés du secteur privé. C’est en fait seulement un déplacement de 20 milliards d’euros des cotisations sociales vers la CSG (du à l’augmentation de 1,7% de la CSG en 2 fois en 2018).
Cela représente un gain de 130 euros/an pour un smicar en 2018.
Les fonctionnaires et les retraités sont les vrais perdants :
Pour les fonctionnaires : hausse de la CSG et gel du point d’indice non compensé par la suppression de la CSE (cotisation exceptionnelle de solidarité) : Gain ZERO euro/an.
Les retraités : hausse de la CSG sans compensation. : Gain ZERO euro/an.

DANS LA START-UP FRANCE CHACUN SON TYPE DE RUISSELLEMENT !!!!

« Mais comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes (conquêtes sociales de la Résistance) alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? Sinon parce que le pouvoir de l’argent, tellement combattu par la Résistance, n’a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l’Etat. Les banques désormais privatisées se montrent d’abord soucieuses de leurs dividendes, et des très hauts salaires de leurs dirigeants, pas de l’intérêt général. » Stéphane Hessel

RENNELA DIDIER

Publicités