Conseil municipal du 30 juin: Rébellion au sein de la majorité de M.BESCHIZZA pour élire les délégués

Dans le cadre des élections sénatoriales, tous les élus du Conseil municipal, délégués titulaires de droit, étaient convoqués par le Maire ce vendredi 30 juin au soir, en salle du conseil municipal, pour élire les délégués supplémentaires et suppléants.
L’ensemble des délégués voteront ensuite pour élire les sénateurs le 24 septembre 2017.

Il s’agissait pour notre ville, d’élire hier soir 65 délégués supplémentaires et 26 délégués suppléants. Une élection sans débats, à bulletin secret avec un scrutin de listes.

4 listes différentes : la liste LR , UDI et Personnalités locales – la liste Parti Socialiste, Parti Radical de Gauche, le Mouvement de la Gauche Citoyenne et Divers gauche – la liste présentée par les élus communistes – une 4ème liste : liste libre.

Les élus, sagement assis à leur place respective, ont reçu des mains de l’administration, les 4 listes et la petite enveloppe bleue pour voter. Toujours sagement assis et à la vue de tous les petits copains, chaque élu a glissé une liste dans son enveloppe, puis les agents municipaux ont fait le tour de la salle pour collecter les bulletins de vote.

Les résultats:
Liste LR, UDI, Personnalités locales…52 délégués titulaires et 21 suppléants
Liste PS, PRG, MGC …..8 délégués titulaires et 3 suppléants
Liste libre ………3 délégués titulaires et 1 suppléant
Liste PC…………..2 délégués titulaires et 1 suppléant

Mais que s’est-il passé pour la liste LR ? Le compte n’y est pas, ils se sont fait souffler 2 délégués ?
Parmi les élus de la majorité BESCHIZZA, qui a bien pu glisser une liste différente ?

Il y avait d’ailleurs peut-être des picotements dans les mains d’autres élus, tentés par une liste différente de celle de son groupe politique mais pas moyen de choisir discrètement une autre liste puisse que le choix se fait devant tout le monde et que certains se feraient une joie de dévoiler les égarements d’un petit camarade … .

Rêvons un peu …les résultats auraient peut-être été différents si le vote avait été vraiment secret. A l’avenir, nous demanderons une organisation qui respecte le vote secret : le passage de chaque élu par un isoloir.

Une fois les opérations de vote terminées, le Maire a levé la séance … Les conseillers et les aulnaysiens commençaient à quitter la salle lorsque M.BESCHIZZA a demandé aux élus de sa majorité de rester assis ! Une discussion « entre soi » s’imposait-elle ? Fallait-il savoir qui, parmi les élus, avaient eu l’audace de « mal voter ». S’agissait-il d’un recadrage en règle ?

Oui, hier soir, il y a eu du tangage dans la majorité. Une fissure dans le bloc LR -UDI qui en dit long sur leurs divergences bien réelles, de plus en plus difficiles à cacher.

Publicités