Rythmes scolaires : analyse des scénarios proposés par la Mairie

Voici une analyse succincte du document remis aux enseignants et aux parents d’élèves qui permet de dégager les principales options de la mairie et qui reprend les avis de certains enseignants.

Tout d’abord, un rappel des propositions de l’ancienne municipalité.

Suite au travail mené pendant un an et demi avec l’inspection, les équipes éducatives, les structures de la ville, les parents d’élèves, les associations, un scénario avait été validé le 22 janvier 2014.

Ecole le mercredi matin, de 8h30 à 11h30

En maternelle, des TAP (Temps d’activités périscolaires) courts mais tous les jours de 15h 30 à 16h15 (total 3 h)

Pour les écoles élémentaires :

Matin : enseignement  8h 30 – 11h 45 – Pause méridienne : 11h 45 – 13h 30 (durée 1h 45)

Après-midi : TAP sur 2 après-midi selon les secteurs de la ville pendant 1h 30.

Secteur A : lundi – jeudi : TAP de 14h 45 à 16h 15 puis étude, garderie si nécessaire.

Secteur B : mardi – vendredi :TAP de 14h 45 à 16h 15 puis étude, garderie.

Il s’agissait donc de proposer des activités dès 14h 45, intégrées à la journée de classe.

Sortie des élèves à 16h 15 et non à 15h 30, à un horaire qui respecte mieux les rythmes de l’enfant puisque les spécialistes notent une reprise de la concentration après 15 h.

LES PROPOSITIONS ACTUELLES

1– Scénario TAP / RESTAURATION 

C’est l’organisation en place depuis 3 ans : enseignement 8 h 30 – 11h 30 et 13h 30 – 15h 45

Pause méridienne de 11h30 à 13h30 (durée 2h)

NAP (Nouvelles activités périscolaires) sur la pause méridienne, 2 fois 1h par semaine.

La mairie relève enfin les inconvénients de ce choix: NAP trop courtes, en réalité des activités occupationnelles de 30 à 40 mn, difficulté pour les élèves externes d’y participer.

Rajoutons que les enfants ont surtout besoin de « souffler » sur ce temps méridien.

2- Scénario NAP’ doublés

Après – midi : 2h d’enseignement de 13h 30 à 15h 30

2 fois des NAP de 60 mn, de 15h 30 à 16h 30, lundi et jeudi ou jeudi et vendredi.

Jours sans NAP : étude dès 15h30 puis garderie.

Commentaire : NAP trop courtes, en réalité de 30 mn à 40 mn compte tenu de l’installation.

Embauche d’animateurs pour seulement 1h. Les NAP seraient payants dans cette proposition.

Scénarios NAP’ETUDES … et ses variantes

La mairie semble préférer et se décider pour ces scénarios qui consistent à placer des NAP plus longues de 1h 45 en une seule fois par semaine après la classe .

1- Scénario NAP’ETUDE UNIFORME

Matin : enseignement 8h 30 – 11h 45 – Pause méridienne de 11h 45 à 13h 30

Après-midi : enseignement 13h 30 – 15h30

NAP pendant 1h 45 lundi ou mardi ou jeudi de 15h 30 à 17h 15. L‘étude est supprimée le soir des NAP. Il n’y a qu’un temps de garderie.

Les après-midi sans NAP : étude de 15h30 à 17h15 puis garderie

2 et 3 – Scénarios NAP ‘ETUDE RYTHME ALLEGE (vendredi sorties à 15h ou 15h15)

Mêmes propositions que précédemment : 3h15 de classe le matin et 2h l’après-midi

NAP un quart d’heure plus tard de 15h 45 à 17 h30 en une fois (lundi, mardi ou jeudi pendant 1h 45)

Le vendredi, sortie à 15 h ou 15 h15 – possibilités d’étude puis garderie.

Cet allégement du vendredi après-midi risque de renforcer la désynchronisation constatée lors d’un repos de 2 jours (les enfants se coucheraient plus tard le vendredi, samedi, dimanche). Comme le notent certains enseignants, si les enfants sont fatigués en fin de semaine, il vaudrait mieux ne pas écourter la journée mais proposer des activités qui ne demandent pas une grande concentration.

Scénario EDUCATION NATIONALE

L’Inspectrice départementale propose l’ organisation de NAP ‘ETUDE (mêmes horaires de classe)

Mais NAP de 1h 30 sur un après-midi (lundi ou mardi ou jeudi) de 15h 30 à 17h

Vendredi: fin de l’école à 15h15, pas de TAP, pas d’étude mais garderie.

NAP très réduits – Allègement du vendredi après-midi très discutable.

Deux études sont supprimées (jour des NAP et vendredi). Or, les enseignants exerçant dans des quartiers où les enfants ne peuvent pas être aidés par leur famille, précisent que le maintien des études est indispensable.

Autre suggestion de la Mairie : alléger le mercredi, en commençant à 9 h.

Ce n’est pas pertinent car les enfants seront pour la plupart déposés à la garderie du matin. De plus, les spécialistes notent que la vigilance des élèves est au maximum en milieu de semaine (meilleures capacités intellectuelles, d’attention et de concentration mardi à jeudi ).

Problème des études placées après les NAP et des APC (aide personnalisée) en fin de journée. Certains notent qu’il risquerait de ne plus y avoir assez d’enseignants pour faire l’étude.(possibilité de partir dès 15h30). Tous les dispositifs d’aide seraient alors pris en charge par les animateurs.

En conclusion :

Les différences avec l’organisation actuelle :

-choix du mercredi, en accord avec les souhaits des parents.

-Pause méridienne raccourcie de 15 mn.

-Journée encore plus courte pour ceux qui ne restent ni à l’étude ni à la garderie (sortie 15h30)

-NAP placés après une journée de classe complète. Les élèves qui ne vont ni à l’étude ni en garderie, risquent de sortir dès 15h30. Pour la mairie, moins d’enfants signifie moins d’intervenants !

-NAP fortement diminués par rapport à la réforme : il manque 1h15 sur les 3 h prévues.

Ces scénarios ne présentent que l’organisation de la semaine scolaire. Rien sur les contenus et les intervenants. La réforme devait mettre en place des activités diversifiées, différentes des apprentissages fondamentaux tels que lecture, écriture, calcul … en lien avec les structures des villes, par exemple pour AULNAY, ateliers avec Claude Monet, le Conservatoire, le CAP, les animateurs sportifs,les bibliothèques, La maison de l’environnement …

A aucun moment, en 3 ans de mandat, la municipalité actuelle n’a voulu organiser des réunions de réflexion sur le contenu, la place des TAP à l’école, avec les personnes concernées et toutes les ressources de la ville.

Hélas,tout laisse à penser que les NAP continueront à être des activités occupationnelles et non de vrais moments de découvertes, d’apprentissage et d’enrichissement pour chaque enfant.

Evelyne Demonceaux

Publicités