Nouveaux rythmes scolaires à Aulnay : la municipalité continue de mépriser les parents!

Nous sommes scandalisés par les conditions dans lesquelles les décisions concernant les rythmes scolaires sont prises par B.BESCHIZZA et ses élus.

L’organisation de la semaine scolaire pour les enfants aulnaysiens est un sujet d’une grande importance. Une large concertation réunissant tous les acteurs : les inspecteurs, les enseignants, les parents, les représentants de la municipalité, l’IFAC, les services municipaux, les associations, aurait dû être menée depuis des mois puisque les 3 ans de dérogation prennent fin en juin.

Au lieu de cela, l’équipe municipale actuelle n’a organisé jeudi 23 février, qu’une commission périscolaire dont PERSONNE ne connaissait l’ordre du jour, où directeurs et représentants de parents d’élèves n’avaient aucun document papier sous les yeux mais devaient valider l’un des scénarios complexes projetés sur écran !!!!

Quelle mascarade ! Décidément, il est bien difficile pour cette équipe municipale d’organiser des débats démocratiques !

Enseignants et parents ont commenté les propositions mais ont refusé de valider l’un des scénarios.

La mairie a donc envoyé aux parents ce lundi à 18 h , un document de 13 pages présentant les scénarios accompagné d’un questionnaire à remplir et à renvoyer au plus tard le jeudi 2 mars !!!.

Il est donc impossible pour les représentants des parents de se concerter et d’élaborer ensemble , en 2 jours, une synthèse satisfaisante pour tous, dans l’intérêt des enfants. Impossible aussi d’échanger avec les équipes éducatives et l’IFAC avant de rendre leur copie !

Furieux par ce procédé et ce simulacre de démocratie , plusieurs parents d’élèves se sont organisés dans leur école afin d’avoir des échanges directs avec l’ensemble des parents et des équipes éducatives.

La mairie ne disposera que d’une journée pour analyser les documents reçus, puis rédiger et envoyer son document à l’Education nationale ! Très fort !

Autant dire que la municipalité a déjà fait ses choix. L’avis des parents n’est qu’une pure formalité.

De plus, l’analyse des scénarios est bien décevante . Elle montre que la municipalité ne proposera des NAP (nouvelles activités périscolaires) qu’après une journée complète de classe

Beaucoup d’enfants risquent de sortir de l’école à l’heure habituelle sans vouloir participer à ces NAP. S’agirait-il encore une fois de faire des économies ? (moins d’enfants = moins d’intervenants).

Pourtant, c’était le moment de faire les bons choix pour les enfants, de privilégier le bien- être à l’école et de proposer enfin , selon l’esprit de la réforme, des découvertes et apprentissages diversifiés, de qualité et gratuits pour tous.

Encore une fois à Aulnay, l’école publique n’est pas la priorité pour la municipalité de droite dirigée par Bruno Beschizza.

Oussouf SIBY

Publicités