Ecole le mercredi: Rétablissons la vérité!

Le Maire, dans sa lettre du 3 février, a informé les familles du choix du mercredi matin pour septembre 2017mais donne de faux arguments pour justifier son ancien choix et son revirement.

Nous vous invitons à prendre connaissance du courrier  adressé en Mars 2015  à la Ministre de l’Education Nationale, Najat VALLAUD-BELKACEM dans lequel il motive le choix du samedi différents de ceux annoncés depuis.

tof-latifalatif-2

En 2014, le Maire, totalement opposé à la réforme des rythmes scolaires et refusant d’y consacrer le budget nécessaire a imposé le samedi matin malgré les 82% des familles favorables au mercredi.

Contrairement à ce qu’il affirme, l’ancienne majorité ainsi que les Représentants des Parents d’Elèves  lui ont transmis un dossier présentant le travail de plus d’un an avec les enseignants, les parents, les associations et toutes les ressources de la ville.

La situation budgétaire de 2014 permettait aisément la mise en place de la réforme d’autant plus que l’état versait 50 € par enfant soit 500 000 €/an et la CAF 400 000 € si l’actuelle municipalité avait présenté son plan d’activités périscolaires. L’éducation aurait dû rester une priorité de la Ville.

Au bout de 3 ans, le constat est clair : le choix du samedi ayant entraîné un fort taux d’absentéisme , le Maire a été contraint de revoir l’organisation de la semaine scolaire.

Après avoir interpellé le Maire sur la nécessite d’une consultation des familles nous nous satisfaisons de cette décision pour les familles. Par contre, à ce jour , aucune concertation, aucun travail collectif n’a été mené pour échanger sur la semaine scolaire et sur la mise en place de véritables NAP, temps d’activités périscolaires de qualité pour tous les enfants.

Latifa BEZZAOUYA

Publicités