Propreté de la ville … qu’en est-il aujourd’hui ?

C’est l’automne, les feuilles tombent et il pleut … la situation n’a rien d’ exceptionnel au mois de novembre. Les tapis de feuilles qui recouvrent les trottoirs ont au moins l’avantage de dissimuler les papiers, bouteilles et détritus divers !

Durant le mandat précédent, les élus de droite n’avaient de cesse de déclarer partout et à toute occasion que la ville était sale, les feuilles mortes non ramassées, que la municipalité ne faisait rien, que la ville avait bien changé etc …

Ces critiques revenaient avec tant d’insistance que La PROPRETE de la ville était devenue l’une des principales priorités du mandat de M. BESCHIZZA et de ses élus.

Qu’en est-il aujourd’hui? L’état de propreté varie selon les lieux et en fonction du jour de passage des employés. Certaines rues sont particulièrement bien entretenues (comme les abords de la mairie) mais d’autres, que ce soit au nord ou au sud de la ville sont particulièrement sales. Le contraste entre les zones souvent nettoyées et le reste de la ville s’est même fortement accentué  avec des secteurs dans un état déplorable.

Pas de miracle non plus cet automne. Dans les rues bordées d’arbres, les trottoirs jonchés de feuilles sont transformés en patinoire. Situation amplifiée cette année dans les rues où l’élagage n’a pas été fait. Et même si certains riverains balaient devant leur maison, de nombreux trottoirs notamment sur les ponts ou les abords des bâtiments publics ne sont pas dégagés. 

Nous n’allons pas, à notre tour, accabler les agents municipaux qui travaillent dans nos rues par tous les temps dans des conditions parfois très pénibles et nous tenons à rappeler qu’ils ont toujours fait leur travail correctement.

Alors faut-il, comme cela s’est fait durant des années, parler de négligence de la part de la municipalité actuelle, de son incapacité à organiser le nettoyage des rues ou encore affirmer que le service souffre d’un manque de moyens … bref, crier haut et fort que le Maire ne fait rien pour rendre les rues et les trottoirs propres ?

Signalons malgré tout qu’il devient urgent de retirer au plus vite les couches de feuilles transformées en boue glissante afin qu’aucun incident fâcheux ne survienne avant les fêtes de fin d’année !

Evelyne Demonceaux

Publicités