Monsieur BESCHIZZA, allumez la lumière !

Depuis quelques jours la grogne monte dans la population aulnaysienne concernant l’éclairage public de la ville. Comme chacun a pu le constater, les rues et les trottoirs sont plongés dans l’obscurité, le soir bien après la tombée de la nuit et le matin, bien avant l’apparition du jour.

 Alors que depuis plusieurs semaines, les changements saisonniers se font nettement sentir avec des jours plus courts et un temps automnal bien sombre, l’éclairage public n’a pas suivi. 

S’agit-il encore d’une nouvelle piste d’économies de la part de la municipalité ?

L’éclairage public relève du pouvoir de police du Maire !

M.BESCHIZZA et Mme MAROUN, à l’heure où les aulnaysiens reçoivent dans leur boîte aux lettres une propagande de 8 pages sur la sécurité, première priorité de votre municipalité, il faudrait revoir votre copie pour l’éclairage de la ville !

La sécurité des habitants, du plus jeune au plus âgé, du piéton à l’automobiliste, c’est déjà pouvoir se déplacer sans problème aux heures de faible luminosité.

L’absence d’éclairage public est source d’angoisse pour toute personne qui rejoint son domicile dans l’obscurité ou pour la personne malvoyante qui ne distingue pas les obstacles.

En cas de problème, un manque d’éclairage complique fortement les interventions des forces de police ou les missions de secours.

Et que dire des pauvres caméras de vidéosurveillance qui n’y voient plus grand-chose !

Alors, vite M. le Maire, bien éclairer la ville devient une urgence !

Oussouf SIBY

Publicités