Une inauguration du Parc Félix Fessard « aux petits oignons »

Tout était parfait le 7 juin pour l’inauguration du Parc paysager Félix Fessard : les pelouses bien tondues, un ruban tricolore qui attendait d’être coupé, la présence des architectes et paysagistes, de la directrice des Espaces verts, des agents municipaux, des élus, les cyclistes de la « fête du vélo» dont le parcours passait par ce parc … et d’une poignée d’habitants des immeubles voisins.

Il y avait aussi, bien que pas du tout invités et sans doute pas du tout attendus, d’anciens élus dont l’ancien maire Gérard Segura et enfin le député Daniel Goldberg.

Le maire B. Beschizza a débuté son discours, après un regard vers l’ancien maire, en déclarant qu’il était bien agréable pour un élu de faire des inaugurations. Il a insisté sur le fait qu’aménager une ville, c’était aussi prévoir des espaces verts et que les habitants, selon une phrase qui lui est chère ont besoin de « bon et de beau ».

Alors un petit rappel s’impose …

La création de ce parc, pratiquement terminé depuis 2 ans mais qui attendait les derniers aménagements, a été décidée par les élus de l’ancienne majorité .

La construction de 100 logements sociaux et de 120 en accession à la propriété et la création d’ un parc paysager, respiration nécessaire et bienvenue dans ce quartier fortement urbanisé, ont été suivies pas à pas par le maire Gérard SEGURA, Guy CHALLIER adjoint chargé de l’urbanisme et Marc MOREL adjoint à l’espace public.

Ce parc paysager de 7521 m2 ouvre sur la rue des Saules et l’allée de Gascogne. Il a été conçu comme un lieu de détente avec des pelouses, des massifs et des arbres. Son accès aux personnes à mobilité réduite est facilité par un long sentier en pente douce.

Mais qui était Félix Fessard ? Le maire d’Aulnay de 1830 à 1833, fermier à Savigny cultivant les terres situées justement sur le lieu d’implantation de ce nouveau parc.

Tout était donc parfait, même le nom choisi en juillet dernier en conseil municipal … sauf que le projet initial n’a pas été conduit jusqu’au bout , les habitants présents à l’inauguration nous parlant du projet de raccourci pour rejoindre les écoles Savigny … un passage resté dans les cartons…

En effet, il était prévu en 2013 d’aménager sur le terrain communal jouxtant le Parc, un passage prolongeant l’allée de Gascogne qui aurait permis aux enfants et aux familles de rejoindre directement les écoles Savigny sans faire un détour.

Plusieurs réunions de concertation avaient été menées avec les habitants du quartier.

Afin de respecter leur demande légitime de tranquillité et de sécurité, une solution avait été trouvée : créer un passage exclusivement réservé aux piétons et interdire le passage aux voitures et aux 2 roues motorisées par la pose de tourniquets.

Mais lors de l’inauguration, pas le moindre tourniquet ! la rue est devenue une impasse fermée par une longue clôture !

Les temps ont bien changé et notre brave Félix Fessard serait bien surpris de constater qu’en 2016, on ne donne pas la possibilité aux enfants de traverser la zone pavillonnaire pour aller à l’école !

Evelyne Demonceaux

Publicités