Beschizza, l’homme aux dix-mille temps partiels…

Bruno Beschizza, Maire d’Aulnay-sous-bois, Conseiller Régional, Vice-président du groupe LR au Conseil Régional, Président du territoire Paris Terre d’envol, Président du SEAPFA, Secrétaire national LR …. décroche une nouvelle fonction en venant d’être élu Président d’Hubstart Paris Région en charge de la promotion du Grand Roissy et du Bourget.

(Hubstart Paris Région: une pépinière d’entreprises au cœur du Grand Roissy – Le Bourget pour l’aide au développement d’entreprises).

N’y avait-il aucune autre personne en mesure de tenir ce rôle qui nécessitera forcément du temps et de l’investissement ?

Mais visiblement, le maire continue à courir derrière les mandats et les fonctions !

Comment peut-on croire qu’avec toutes ces casquettes , il puisse avoir le temps  d’exercer pleinement la fonction de Maire d’une ville de 83000 habitants ?

L’une de ses toutes premières mesures depuis 2014 a été de supprimer le service audience à la population. Suite au mécontentement des habitants qui ne pouvaient pas le rencontrer, il  organise depuis peu deux heures de rendez-vous le vendredi, en plein après-midi ! mais ce dispositif réduit et insuffisant ne changera pas la perception des Aulnaysiens qui ont découvert un maire plus présent sur les plateaux télé que dans sa ville, un maire qui cumule les fonctions sans limite.

A force de vouloir être partout, il ne sera bientôt plus nulle part.

Et plus important, un tel cumul des mandats et des fonctions entraîne une concentration des pouvoirs entre les mains d’une seule et même personne. Il nuit gravement à la démocratie par l’impossibilité pour les citoyens désireux de s’engager, de pouvoir exercer des missions détenues par un même individu et devenues, pour eux,  inaccessibles.

C’est sans doute cela que le maire appelait Aulnay respectueuse. Après deux ans de mandat le slogan le plus approprié serait plutôt Aulnay perdante, Beschizza gagnant!

Oussouf SIBY

Publicités