Pas d’augmentation d’impôts … mais c’est l’usager qui paie!

Le conseil municipal du mercredi 9 mars  à peine terminé, le Maire s’empressait de communiquer au Parisien la décision phare de son débat d’orientations budgétaires  2016.

Ainsi, le Parisien écrit «  bonne nouvelle pour les habitants d’Aulnay … la majorité a annoncé qu’elle n’augmenterait pas la part communale des impôts locaux pour 2016 . »

« C’est un marqueur politique, d’autant que nous ne l’avons pas fait depuis 3 ans » s’est félicité  B. BESCHIZZA.

Si on y regarde de plus près, le Maire choisit hélas  des « marqueurs politiques » qui sont loin d’être de « bonnes nouvelles » pour les aulnaysiens !

Pas d’augmentation d’impôts, mais l’usager devra payer plus.

Le Maire l’écrit dans son document Orientations budgétaires : « Plutôt que de faire le simple choix d’augmenter la fiscalité, ce qui est inéquitable au regard des administrés et plus particulièrement du contribuable qui n’utilise pas l’ensemble des prestations portées par la ville, la municipalité a orienté cette relation vers l’usager. Ainsi et notamment sur le secteur de l’éducation (restauration scolaire, centres de loisirs) la ville a redéfini sa politique tarifaire».

Mais comme l’a rappelé mercredi soir Evelyne DEMONCEAUX conseillère municipale PS « chaque aulnaysien est un usager. Nous profitons tous selon notre âge, notre mode de vie et nos besoins, des services publics de la ville : l’éclairage, les routes, les espaces verts, la collecte des déchets, les services à la personne, les écoles, les centres culturels, sportifs…. »

Un budget communal équitable et juste doit être basé sur la solidarité, ce qui implique la participation financière de chacun selon ses moyens. 

Equilibrer le budget en faisant payer plus les usagers des services publics, c’est faire un transfert de l’impôt sur les usagers. C’est injuste et inégalitaire.

Quand on augmente les tarifs de la cantine, des centres de loisirs ou des activités culturelles, sportives, on touche prioritairement et plus durement les jeunes ménages, les familles nombreuses avec peu de revenus, les familles monoparentales ….On touche davantage les familles ayant globalement moins de moyens et qui ont besoin des services de la ville.

Mais il n’y a pas que de jeunes usagers, il y a aussi de nombreux retraités aux revenus modestes qui ne pourraient supporter une hausse des tarifs des services municipaux.

Les autres « marqueurs politiques » ne sont pas non plus de « bonnes nouvelles » .

Pas d’augmentation d’impôt mais des économies sur les prestations, baisse des subventions aux associations et dégradation des services publics. On en a de tristes exemples avec la fermeture des antennes sociales, la suppression de la piscine ou le CAP remis en question.

Et quelles sont les 3 priorités de la municipalité  dévoilées en conseil municipal ?

-la sécurité : des moyens surdimensionnés pour la police municipale mais pour quels résultats ?

-la propreté…. mais les aulnaysiens constatent que la ville est sale malgré le travail quotidien des agents municipaux .

-la réussite éducative…mais le Maire refuse de dégager les moyens nécessaires pour mettre en place la réforme des rythmes scolaires et ne respecte pas les souhaits des familles.

Décidément, Aulnay et les Aulnaysiens méritent mieux !

Oussouf SIBY

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s