Bruno BESCHIZZA découvre qu’ à Aulnay, il y a AUSSI des habitants.

Deux ans après son élection, Bruno Beschizza découvre  la fonction de maire. Nous apprenons qu’il lance à  partir de cette semaine, des permanences sans rendez-vous avec les habitants.

La première se déroulera  ce vendredi 11 mars de 15H à 17H à la ferme du Vieux-Pays.

Enfin le maire découvre que des aulnaysiennes et des aulnaysiens souhaitent le rencontrer et qu’il serait temps d’être à leur écoute. Comme le dit le fameux adage mieux vaut tard que jamais.

Car rappelons qu’au lendemain de son élection, le maire a supprimé une vraie structure d’accueil mise en place par l’ancienne municipalité, le service des audiences à la population.

Ce service fonctionnait chaque jour de la semaine avec plusieurs personnes pour répondre, conseiller, orienter et transmettre toutes les demandes au Maire. L’ancien Maire en personne recevait les habitants tous les samedis matins.

La démarche actuelle va dans le bons sens, c’est ce que la population réclame  depuis maintenant deux ans. Nous espérons qu’elle ne se transformera pas en opération de communication de deux heures sans lendemain ?

Et d’ailleurs ces permanences se dérouleront à quelle fréquence ? Tous les vendredis ? Tous les quinze jours ? Une fois par mois ?

On dira sans doute rapidement « peut mieux faire … » car une permanence de 2 heures en plein après-midi, alors que beaucoup travaillent, qu’il faut aller chercher les enfants à 15 h 45 ….c’est un créneau qui laissera de côté une grande majorité des familles.

De plus, le lieu de rencontre interpelle. Pourquoi le Maire ne reçoit -il  pas les habitants à l’hôtel de ville, la maison commune des aulnaysiens ?

Nous invitons les habitants qui sont dans l’attente de rencontrer le maire depuis maintenant 2 ans, de s’y rendre afin de pouvoir s’entretenir avec lui.

Oussouf SIBY

Publicités