TGI de Bobigny : des moyens supplémentaires pour la Justice en Seine-Saint-Denis

Ces derniers jours, les magistrats, les avocats, les greffiers et les fonctionnaires du Tribunal de Grande Instance de Bobigny se sont fortement mobilisés pour alerter l’Etat et l’opinion publique sur la situation particulièrement critique du deuxième Tribunal de France.

Ce matin, des mesures importantes ont été annoncées par le ministre de la Justice Jean-Jacques URVOAS concernant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny. Ce dernier a indiqué sur Europe 1 que « Bobigny est une juridiction en souffrance, il faut l’aider ».

Ainsi le Ministre s’engage à pourvoir dès Septembre 2016, les postes de magistrats vacants et à créer des postes supplémentaires en 2017. Ces annonces vont dans le bon sens  mais ce n’est qu’un premier pas et les efforts pour régler l’ensemble des problèmes devront  être poursuivis.

Il faut saluer le travail des parlementaires de gauche du département dont Daniel Goldberg, et le Président du Conseil Départemental Stéphane Troussel qui se sont mobilisés auprès du ministère de la Justice pour appuyer les revendications des personnels.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse reprenant et précisant les annonces faites ce matin  par le ministre de la Justice concernant la situation du TGI de Bobigny et des mesures prises pour répondre à l’urgence de la situation:

http://http://www.presse.justice.gouv.fr/archives-communiques-10095/archives-des-communiques-de-2016-12818/mesures-tgi-de-bobigny-et-juridictions-en-difficulte-28759.html

Oussouf SIBY

Publicités