La tribune de l’opposition du mois de Février

Quand Bruno Beschizza confond vœux et meeting électoral UMP.

Nous vous présentons nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de réussite. Que 2016 soit sous le signe du partage, de la solidarité et du vivre ensemble pour vous et vos proches.

Après ces vœux nous tenons à exprimer notre désapprobation totale face  à l’attitude irrespectueuse du Maire lors de la présentation des vœux à la population, le samedi 9 janvier à Scohy.

De mémoire d’Aulnaysiens, jamais aucun Maire de droite comme de gauche n’a osé transformer les vœux en meeting politique partisan, en lieu et place d’un moment solennel et républicain.

Le discours du Maire débute par l’accueil du Préfet et  des différents élu(e)s de droite, pas un mot pour notre député, Daniel GOLDBERG. Comment être « Républicain » de nom et pas dans les faits.

A l’image de son  discours semé d’attaques en règle, de l’Etat, des magistrats, de la justice, toujours et encore des mensonges assénés, se disculpant sur l’héritage de l’ancienne majorité. Depuis 2 ans, quel bilan : la destruction des services publics municipaux (sociales, éducatives, sportives, associatives, séniors etc.)

Non content d’opérer un développement séparé des quartiers, il a stigmatisé pendant de longues minutes les plus fragiles, les pauvres, les délaissés, les migrants…

On s’attendait à ces vœux à être rassuré notamment sur les services à la population ou encore la fermeture ou pas du CAP. Pas un mot non plus sur l’école, le logement, le développement économique ou l’environnement.

Latifa BEZZAOUYA                                                                                                                                 Groupe des élus socialistes et républicains

Publicités