La tribune de l’opposition du mois de Janvier

Quel soutien maintenant de l’Île-de-France pour la Seine Saint-Denis ?

 La lutte contre les inégalités sociales et territoriales aura été la marque de la gauche à la tête de l’Île-de-France. Gratuité des livres dans les lycées, financements pour le logement et les transports publics, carte Imagine’R et Pass navigo abordables, soutien aux associations, c’est ce choix de « moins pour l’ouest favorisé, plus pour l’est démuni » qui est remis en cause.

A Aulnay-sous-Bois, malgré une abstention importante et une extrême-droite inquiétante, la gauche et les écologistes rassemblés ont reçu le soutien de 45 % des électeurs, loin devant la liste conduite par le maire de la ville, lui infligeant un revers personnel et pour les idées qu’il incarne.

C’est un point d’appui car Aulnay mérite mieux : mieux que la destruction de la piscine, mieux que l’échec de la réforme des rythmes scolaires et l’augmentation de la cantine, mieux que la dégradation des services communaux, mieux que le développement séparé des quartiers, mieux que certaines embauches plus partisanes qu’utiles, mieux qu’une mairie devenue forteresse où les habitants ne sont plus reçus.

Mieux aussi qu’un maire, candidat aux élections départementales en mars sans avoir la franchise de dire aux Aulnaysiens qu’il ne siégerait pas car il sera candidat aux régionales en décembre, cumulant entre temps par artifice les 3 fonctions… En 2015, ce maire à tiers-temps a été quitté par la moitié de ses électeurs de 2014.

Ensemble, préparons l’avenir.

Malgré les difficultés de l’année 2015, les français ont su faire preuve de solidarité, d’humanité pour défendre les valeurs de la République : liberté, égalité et fraternité.

Nous formulons le vœu que 2016 apporte à toutes les familles santé, bonheur et la réalisation de vos projets.

Les élus socialistes et Républicains d’Aulnay-sous-Bois

 

Publicités