Moussa, un humanitaire français arrêté et détenu au Bangladesh

Moussa, un jeune Français membre de l’ONG Barakacity, qui s’est rendu au Bangladesh pour venir en aide aux Rohingya, une minorité musulmane persécutée en Birmanie, considéré même comme le peuple le plus opprimé au monde a été arrêté ce mardi 22 décembre par les autorités du pays et placé en détention provisoire.

Ainsi on peut lire sur la page Facebook de l’association humanitaire «Moussa est en détention provisoire dans la prison centrale de Cox Bazar au Bangladesh. Il est accusé par les autorités bangladaises d’activités suspectes, un délit inscrit dans le code pénal bangladais menaçant Moussa d’une peine allant jusqu’à 10 ans d’emprisonnement ».

Une pétition pour sa libération

Selon Barakacity, Moussa a été arrêté car il serait intervenu «de manière non officielle» et que son nom d’usage ne correspond pas à celui inscrit sur son passeport. Une pétition pour réclamer sa liberation a été lancée il y a trois jours par l’association et compte désormais plus de 100 000 signatures. Il de notre responsabilité de venir en aide à notre compatriote, nous vous invitons à signer massivement la pétition sur le lien suivant: http://www.barakacity.com/freemoussa .

Aussi plusieurs démarches ont été entreprises à destination des autorités sur place, y compris auprès du Consulat français. Le ministère des affaires étrangères a assuré suivre de près cette  l’affaire, que «les protections consulaires habituelles ont été mises en œuvre» et un avocat a été fourni à Moussa.

Toutes mes pensées vont à Moussa, sa famille et ses proches. Ne lâchons rien, j’en suis sûr la mobilisation de tous finira par payer.

Oussouf SIBY

Publicités