Gymnase Omar Chérif: le Conseil Départemental rétablit la vérité

Dans le magazine Oxygéne de ce mois-ci et hier soir encore lors du Conseil Municipal le maire a affirmé de façon totalement éhontée que le Conseil Départemental refuse l’accès du gymnase Omar Chèrif aux associations de notre ville. Vous trouverez ci-dessous le droit de réponse d’Emmanuel Constant, Vice-Président du Conseil Départemental chargé des collèges, transmis au maire d’Aulnay.

Droit de réponse
« Dans votre magazine municipal Oxygène numéro 216 d’octobre 2015, vous avez publié un
article intitulé « Gymnase Omar Cherif : le Conseil Départemental refuse l’accès aux
associations ».
J’ai souhaité réagir à cet article afin de rétablir quelques vérités sur ce dossier et notamment
parce que j’y suis cité directement.
L’article tel qu’il est rédigé prend le parti d’accuser le Conseil départemental d’une situation
que la Ville et le Maire ont créée.
Pour rappel, le Département a souhaité que les nouveaux collèges – comme le collège
Simone Veil – s’accompagnent d’espaces sportifs ouverts à d’autres pratiques que scolaires,
notamment communales et associatives. C’est dans cet esprit que nous avons construit le
gymnase Omar Cherif.
Nous avions décidé avec l’ancien Maire Gérard Segura d’établir une convention entre la Ville
et le département, afin de faire vivre au mieux cet équipement et qu’il bénéficie aux élèves,
mais aussi aux habitants et aux associations.
Or, avec le nouveau Maire, nos deux administrations n’ont pas réussi à se mettre d’accord
sur les modalités de mise à disposition du gymnase du Département vers la ville d’Aulnaysous-
Bois pour l’année scolaire 2014-2015. Pourtant pendant un an, la Ville a fait comme si
de rien était et a continué à utiliser le gymnase.
Nous avons dû y remédier en récupérant la gestion du gymnase que la Ville refuse de
prendre en charge !
C’est d’ailleurs aujourd’hui le Principal du collège Simone Veil qui assure la gestion du
gymnase Omar Chérif, alors que cela n’entre pas normalement dans ses missions. Je l’en
remercie.
Nous avons pris contact avec les associations concernées et des conventions sont en train
d’être établies afin de régler la situation. Ces discussions se font sans la Ville d’Aulnay qui
refuse de trouver un accord sur ce dossier !
Les habitants d’Aulnay et les associations sportives méritent d’être mieux informés, je vous
demande à l’avenir de privilégier l’honnêteté à une propagande mensongère. »

Emmanuel Constant, Vice-Président du Conseil Départemental chargé des colléges

Publicités